Suède : un marché de l’immobilier « équilibré » en 2011

Les prix de l’immobilier résidentiel suédois devraient être équilibrés.

Selon le RICS, les prix de l’immobilier résidentiel suédois devraient être « équilibrés »cette année en Suède. La reprise de l’économie devrait en effet soutenir la demande immobilière, mais, dans le même temps, les mesures prises par les autorités pour « refroidir » le marché pourraient bien s’avérer efficaces à terme.

Pas plus tard que ce matin, la Riksbank a en effet remonté son taux d’intérêt, en vue de contenir toute surchauffe de l’économie suédoise. Près de 5 hausses de taux ont ainsi eu lieu depuis juillet, faisant passer les taux de 0.25% à 1.5% afin de minimiser les risques d’inflation à moyen terme.

La hausse des prix se ralentit

Le RICS note en outre que les prix des logements sont 8,3 % au-dessus de leur niveau haut d’avant la crise de 2008. Néanmoins, le rythme d’appréciation s’est sensiblement contracté depuis le début du second semestre 2010, avec une croissance de 0,4% au 4ème trimestre et de 0,6% au 3ème trimestre.

Pour l’institution, ceci s’explique entre autres par l’impact de la hausse des taux d’intérêt, qui sont passés de 2,6% à 3% sur les 6 derniers mois, par le fait que le Swedish Financial Supervisory Authority (SFSA) ait introduit une couverture obligatoire de 85% du ratio « montant du prêt/prix du bien » maximum en octobre dernier, et également « par la campagne de la Riksbank tout au long de l’année afin d’influencer l’opinion publique sur l’augmentation importante des prix des logements et du niveau de la dette ».

Josh Miller, Senior Economist RICS, indique que « selon les prévisions, les prix des logements en 2011 seront « équilibrés ». La récente et forte performance de l’économie devrait alimenter le marché du travail et à son tour, la demande de logements. Par ailleurs, la Riksbank devrait resserrer à nouveau le crédit d’ici la fin de l’année. »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Baisse marquée des prix dans les arrondissements de l’hypercentre de Lyon


LPI-Seloger a fait part il y a quelques jours de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier.


Saint-Étienne, plus forte hausse des prix de l’immobilier régionale en 2021


Les Notaires de France ont fait part en fin de semaine de leur note de conjoncture immobilière, qui compilait les données de l’année dernière arrêtées à fin décembre. En Auvergne-Rhône-Alpes, les prix ont flambé à Saint-Étienne et Clermont, mais sont en hausse plus mesurée à Lyon et Grenoble.


Le 2e et le 6e, arrondissements les plus chers de Lyon

nullLyon, qui affiche un prix médian de 5.060€ le m², voit des variations de prix importantes suivant les arrondissements.


Vente de plus de 30 millions d’euros sur la rive française du lac Léman

Barnes Léman a réalisé la vente de ce dossier exceptionnel, mené en collaboration avec le cabinet parisien d’avocats Cohen Amir-Aslani.


Immobilier : l’attrait confirmé pour la grande couronne lyonnaise

L’augmentation des prix médians des appartements et des maisons dans le Rhône surpasse celle de Lyon. L’attrait pour la périphérie, déjà perceptible en 2020, s’est confirmé en 2021.


2021, année record pour l’immobilier dans le Rhône

nullLa Chambre des notaires du Rhône a présenté ce mardi les chiffres des marchés immobiliers dans le département au titre de l’année 2021. Les prix et les volumes étaient orientés en nette hausse à Lyon, mais aussi en deuxième couronne.


Baisse des transactions au premier trimestre, selon Laforêt

nullLe réseau d’agences franchisées a fait part en ce début de semaine de son point d’activité trimestriel.


La hausse des prix de l’immobilier de luxe a ralenti à Lyon en 2021

C’est le constat récemment dressé par Coldwell Banker et PriceHubble.


Baisse des prix de l’immobilier dans 3 arrondissements lyonnais

LPI Seloger a fait état dans le courant de la semaine dernière de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier.


Un marché de l’immobilier qui «se porte bien» dans la Loire

Le président de la FNAIM de la Loire, Jean-Paul Reduron, a livré, à l’occasion du salon de l’immobilier de Saint-Étienne, son analyse sur le marché immobilier de la Loire.


Prix de l’immobilier : LPI-Seloger constate un ralentissement

LPI Seloger a fait état fin février de son baromètre national des prix de l’immobilier. Au niveau national, les prix sont en hausse, même si cette progression s’émousse dans les grandes villes.


La hausse des prix ralentit en France et en Auvergne-Rhône-Alpes

LPI-Seloger a fait part de son baromètre au titre du mois de janvier. La hausse des prix des logements anciens ralentit, y compris à Lyon. LPI-Seloger a fait part de son baromètre au titre du mois de janvier. En France, le prix du m² signé sur 3 mois est en hausse de 1,6% 3.385€. LPI […]


En France et en Auvergne-Rhône-Alpes, les prix des maisons bondissent

nullLes notaires de France ont publié leur note de conjoncture avec de chiffres compilés à fin novembre 2021. Les prix des appartements et des maisons sont en hausse dans la région, notamment à Saint-Étienne.


Forte hausse de la demande en Savoie / Mont-Blanc


La FNAIM Savoie Mont Blanc organisait jeudi une conférence de presse pour faire le bilan de l’année 2021 sur les marchés immobiliers de l’Ain, de la Savoie et de la Haute-Savoie.


Immobilier : records de transactions et de prix dans le Rhône en 2021

nullLa Chambre du Rhône de la FNAIM a fait part ce jeudi de son bilan du marché immobilier du Rhône et de la Métropole sur l’année écoulée.