« Entre 290.000 et 350.000 € pour une maison de 100 m² à Craponne »

Pour Nathalie Clapeyron, gérante de l’agence Orpi Clapeyron de Craponne, il faut compter en moyenne 2900 euros du mètre carré pour un appartement ancien.

 

L'habitat à Craponne est assez mixte: on trouve à la fois des appartements dans le centre, et des maisons individuelles en périphérie...

Le PLU a permis une certaine évolution de ce point de vue sur la commune. Il y a en effet un peu plus de mixité dans l’habitat dans la mesure où l’on assiste à des constructions d’immeubles dans les trois dernières années. Auparavant, la prédominance des maisons individuelles était beaucoup plus forte. L’axe principal se trouve entouré d’immeubles anciens et récents. Mais, en dehors du centre de Craponne, la majeure partie de l’habitat est composé de maisons individuelles. Les gens viennent souvent s'installer dans l’ouest lyonnais pour y trouver une maison avec un jardin, la campagne, tout en restant à proximité de Lyon.

Quel budget faut-il compter pour une maison de 90 à 100 mètres carrés habitables sur Craponne ?

Pour ce type de biens, on partira de 290.000 euros pour une maison avec un petit terrain, jusqu’à 350.000 euros si il y a beaucoup de terrain. Le prix dépend également de plusieurs paramètres dont l’année de construction de la maison, son état général, ou son type de chauffage, et de son environnement.

Et pour les appartements faut-il débourser pour l’achat ?

Ce n’est pas homogène : il y a des immeubles qui sont en retrait avec de belles terrasses, au calme et à proximité de tout, et puis il y a certains immeubles qui donnent sur un axe très passant. S’il faut donner un prix médian sur un T3-T4 dans l’ancien, nous sommes autour de 2900 euros du mètre carré.

Pour les appartements récents ou neufs, on doit se situer dans une fourchette de prix un peu plus élevée?

Tout dépend une fois encore de la localisation du bien : pour les immeubles bien situés, nous sommes plus sur des prix de 3500 euros du mètre carré. En revanche, si on prend un bien situé sur la rue passante avec un vis-à-vis, nous serons plus sur du 3100-3200 euros.

Et du point de vue du marché de la location, quel sont les niveaux de prix pour un bien standard dans le centre de Craponne ?

On est, selon le bien, entre 10 et 12 euros du mètre carré.

Quels est votre sentiment pour l’année 2011 concernant le marché immobilier?

Si les prix poursuivent leur remontée, et si les taux continuent d’augmenter, un blocage est possible on pourrait avoir un ralentissement du marché. On va se retrouver dans une situation où un certain nombre de personnes vont avoir des difficultés à acquérir, et ça freinera tout le marché.

Quel a été l’impact de la crise de 2008 à Craponne ?

L’impact de la crise s’est surtout concentré sur les biens un peu plus difficiles à vendre. Du fait qu’il y avait beaucoup de biens en vente à cette époque, dès lors que le bien était entaché d’un quelconque point négatif, celui-ci se trouvait en concurrence avec d’autres biens, et les vendeurs étaient de ce fait obligés de consentir des baisses de prix de 15%. En revanche, sur les meilleurs biens, la crise ne s’est pas faite sentir.

» L'agence Orpi Clapeyron de Craponne

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Les prix en baisse dans les arrondissements centraux de Lyon

Selon le baromètre mensuel de LPI-Seloger, les villes moyennes voient leur prix toujours en nette progression. Mais la hausse est moins marquée à Lyon, où les prix reculent même dans l’hypercentre.


Les notaires de France évoquent une stabilisation du marché immobilier

Dans leur dernière note de conjoncture, les notaires indiquent même qu’une décrue est enclenchée.


Les prix de l’immobilier reculent à Lyon

nullC’est ce qu’a indiqué la FNAIM dans son dernier baromètre mensuel de l’immobilier.


Guy Hoquet décrit « une période charnière » pour le marché immobilier

Le réseau a fait part cette semaine de son baromètre trimestriel. Il a notamment détaillé les principales tendances observées dans les marchés de la région, dont Lyon, Grenoble, Saint-Étienne, Clermont-Ferrand et Annecy.


Les villes moyennes, moteur de la hausse des prix de l’immobilier

nullC’est le constat dressé par Orpi à l’occasion de son état des lieux du marché immobilier de ces 6 derniers mois.


La FNAIM évoque une « zone de turbulences » pour l’immobilier

nullLa fédération nationale de l’immobilier a tiré un bilan du marché immobilier sur la première partie de l’année. Si les prix sont en hausse dans la plupart des villes de France, ils reculent à Lyon et Paris.


Century 21 fait état de prix de l’immobilier records en France

Le réseau d’agences franchisées a fait part de son point trimestriel sur le marché immobilier national.


Lyon : les prix de l’immobilier en baisse

nullLPI-Seloger a communiqué son baromètre des prix de l’immobilier au titre du mois de mai. Ceux-ci reculent globalement dans la ville, et dans 4 arrondissements sur 9.


Les prix de l’immobilier progressent de 7%

L’INSEE a fait part vendredi de ses indices de prix des logements neufs et anciens au titre du premier trimestre 2022.


Immobilier : les prix demeurent en hausse, malgré une stabilité des ventes

Les indices Notaires-Insee des prix des logements anciens au titre du premier trimestre ont été publiés ce mardi. Une même tendance est perceptible en Auvergne-Rhône-Alpes.


La FNSafer appelle à la préservation du foncier agricole

La fédération nationale des Safer attend un renouvellement des générations en favorisant l’émergence de nouvelles solutions pour permettre concrètement les installations.


Un ralentissement désormais jugé « probable » par la FNAIM

nullC’est ce que révèle la dernière note de conjoncture publiée au titre du mois de mai par la fédération portant sur le marché immobilier.


Baisse marquée des prix dans les arrondissements de l’hypercentre de Lyon


LPI-Seloger a fait part il y a quelques jours de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier.


Saint-Étienne, plus forte hausse des prix de l’immobilier régionale en 2021


Les Notaires de France ont fait part en fin de semaine de leur note de conjoncture immobilière, qui compilait les données de l’année dernière arrêtées à fin décembre. En Auvergne-Rhône-Alpes, les prix ont flambé à Saint-Étienne et Clermont, mais sont en hausse plus mesurée à Lyon et Grenoble.


Le 2e et le 6e, arrondissements les plus chers de Lyon

nullLyon, qui affiche un prix médian de 5.060€ le m², voit des variations de prix importantes suivant les arrondissements.