« Entre 290.000 et 350.000 € pour une maison de 100 m² à Craponne »

Pour Nathalie Clapeyron, gérante de l’agence Orpi Clapeyron de Craponne, il faut compter en moyenne 2900 euros du mètre carré pour un appartement ancien.

 

L'habitat à Craponne est assez mixte: on trouve à la fois des appartements dans le centre, et des maisons individuelles en périphérie...

Le PLU a permis une certaine évolution de ce point de vue sur la commune. Il y a en effet un peu plus de mixité dans l’habitat dans la mesure où l’on assiste à des constructions d’immeubles dans les trois dernières années. Auparavant, la prédominance des maisons individuelles était beaucoup plus forte. L’axe principal se trouve entouré d’immeubles anciens et récents. Mais, en dehors du centre de Craponne, la majeure partie de l’habitat est composé de maisons individuelles. Les gens viennent souvent s'installer dans l’ouest lyonnais pour y trouver une maison avec un jardin, la campagne, tout en restant à proximité de Lyon.

Quel budget faut-il compter pour une maison de 90 à 100 mètres carrés habitables sur Craponne ?

Pour ce type de biens, on partira de 290.000 euros pour une maison avec un petit terrain, jusqu’à 350.000 euros si il y a beaucoup de terrain. Le prix dépend également de plusieurs paramètres dont l’année de construction de la maison, son état général, ou son type de chauffage, et de son environnement.

Et pour les appartements faut-il débourser pour l’achat ?

Ce n’est pas homogène : il y a des immeubles qui sont en retrait avec de belles terrasses, au calme et à proximité de tout, et puis il y a certains immeubles qui donnent sur un axe très passant. S’il faut donner un prix médian sur un T3-T4 dans l’ancien, nous sommes autour de 2900 euros du mètre carré.

Pour les appartements récents ou neufs, on doit se situer dans une fourchette de prix un peu plus élevée?

Tout dépend une fois encore de la localisation du bien : pour les immeubles bien situés, nous sommes plus sur des prix de 3500 euros du mètre carré. En revanche, si on prend un bien situé sur la rue passante avec un vis-à-vis, nous serons plus sur du 3100-3200 euros.

Et du point de vue du marché de la location, quel sont les niveaux de prix pour un bien standard dans le centre de Craponne ?

On est, selon le bien, entre 10 et 12 euros du mètre carré.

Quels est votre sentiment pour l’année 2011 concernant le marché immobilier?

Si les prix poursuivent leur remontée, et si les taux continuent d’augmenter, un blocage est possible on pourrait avoir un ralentissement du marché. On va se retrouver dans une situation où un certain nombre de personnes vont avoir des difficultés à acquérir, et ça freinera tout le marché.

Quel a été l’impact de la crise de 2008 à Craponne ?

L’impact de la crise s’est surtout concentré sur les biens un peu plus difficiles à vendre. Du fait qu’il y avait beaucoup de biens en vente à cette époque, dès lors que le bien était entaché d’un quelconque point négatif, celui-ci se trouvait en concurrence avec d’autres biens, et les vendeurs étaient de ce fait obligés de consentir des baisses de prix de 15%. En revanche, sur les meilleurs biens, la crise ne s’est pas faite sentir.

» L'agence Orpi Clapeyron de Craponne

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Immobilier en Auvergne : en 2021, des ventes et des prix en nette hausse

nullLes prix des logements ont augmenté de 8% l’an dernier, selon la FNAIM, qui a fait un point cette semaine sur le marché auvergnat.


5 villes d’Auvergne dépassent les 500 ventes en 2021

Clermont-Ferrand, Vichy, Montluçon, Aurillac et Chamalières sont les villes qui ont été les plus actives de 2021 en termes de transactions, selon la FNAIM.


Immobilier : des records en 2021, mais des incertitudes pour 2022

nullLa FNAIM a retracé une immobilière marquée par un record de ventes et de prix. Mais des incertitudes pèsent sur 2022, et notamment du point de vue des élections, des taux, et de l’impact de la rénovation énergétique.


«Les périphéries voient les ultra-urbains arriver avec un fort pouvoir d’achat»

Yann Jéhanno est le président de Laforêt France. Nous évoquons avec lui l’évolution du marché immobilier en 2021, ainsi que les enjeux de 2022.


« Mon pronostic est que l’on fera moins de ventes en 2022 qu’en 2021 »

nullLaurent Vimont est le président de Century 21 France. Nous évoquons avec lui les grands chiffres du marché de l’immobilier ancien en 2021 et ses perspectives d’évolution en 2022.


2021, année exceptionnelle pour l’immobilier selon Century 21

Le réseau d’agences franchisées a présenté lundi son bilan annuel du marché. Si l’année écoulée a été très bonne sur le front de l’activité, les prix, toujours en hausse, commencent à désolvabiliser certains ménages.


Un marché immobilier record en 2021, selon Laforêt

L’année écoulée a été très positive pour l’activité immobilière avec un record en termes de transactions. Selon le réseau d’agences franchisées, 2022 sera une année « entre menaces et opportunités ».


Le marché immobilier a bien résisté en 2021, selon la FNAIM

nullLa FNAIM a, quelques jours avant sa conférence de presse portant sur l’année 2021, révélé les principales tendances du millésime écoulé. Les prix sont toujours en forte hausse, avec toutefois des disparités suivant les territoires.


Marché immobilier : des signes de faiblesse selon Immonot

Selon le portail immobilier du groupe Notariat Services, quelques informations laissent penser que les ventes pourraient se dégrader et les prix reculer.


Immobilier : affaiblissement de la hausse des prix à Lyon

C’est ce que révèle le dernier baromètre mensuel LPI-Seloger.


Passoires thermiques : les ventes s’accélèrent dans les villes de la région

null
Seloger a récemment communiqué sur l’envolée des mises en vente de passoires énergétiques. Et notamment à Lyon et dans les grandes villes d’Auvergne-Rhône-Alpes.


Les communes rurales face à une véritable « poussée haussière »

Depuis janvier, elles ont, selon Meilleurs Agents, vu leurs prix grimper de 7,4%, ce qui est près de 2,5 fois plus que les principales agglomérations.


Les prix toujours en nette hausse à Lyon selon LPI-Seloger

nullLe baromètre mesurant l’évolution des prix de l’immobilier fait état d’un affaiblissement de la demande. Les villes d’Auvergne-Rhône-Alpes enregistrent toujours des hausses de prix toujours marquées.


Nette hausse des prix de l’immobilier dans la Loire

Les prix ont très nettement progressé sur 12 mois dans le département, notamment à Roanne et Saint-Etienne, où certains quartiers enregistrent des hausses à deux chiffres.


Immobilier : vers un volume de ventes historiquement élevé en 2021

null
La FNAIM a dévoilé mardi sa note de conjoncture immobilière.