« Tous les atouts pour devenir un territoire attractif »

Nathalie Frier est maire de Saint-Fons. Nous évoquons avec elle la troisième édition de l’appel des 30.

La Métropole lance la troisième édition de l'appel des 30. Quelles ont été les premières conséquences concrètes des premières éditions sur Saint-Fons, notamment en terme d’implantations?

En termes d'emplois, on ne peut pas encore dire qu'il y a un impact sur le territoire. Simplement, dans cette vallée de la chimie, il y a un enjeu de mobilité, et cet appel permet de faire un peu accélérer les choses. L’idée, c’est qu’avec le train nous sommes à 7 minutes de Jean Macé. Or ce qui intéresse les entreprises susceptibles de s'installer dans la vallée de la chimie, c'est la gare de la Part-Dieu. Les industriels souhaitant s'installer aimeraient un lien direct avec celle-ci.

Quelles pourraient être les solutions ?

Des études sont réalisées par le Sytral. Il y a une vraie prise de conscience de la part de la Métropole et du Sytral de la nécessité d’un lien plus direct. Par ailleurs, il y a le projet d’Anneau des sciences à horizon 2035. La question est de savoir comment on relie la ville en attendant.

Saint-Fons est vraiment un territoire attractif géographiquement, nous sommes notamment limitrophes de Gerland. Il faut développer tous les modes de déplacement. Une ligne de bus relie certes Saint-Fons à Gerland, mais ça reste compliqué. Nous n’avons pas de connexion directe.

Cette situation est valable pour l’ensemble de la vallée de la chimie?

Feyzin et Pierre Bénite ont la même problématique. La gare de Vénissieux n’est, il est vrai, pas très loin, mais c’est très compliqué de s’y rendre.

Avec le changement à Saxe-Gambetta, il y a, de plus, une rupture de charge pour parvenir à la Part-Dieu…

Absolument. En tant que territoire, il y a de nouveaux habitants qui s’installent, et cela reste la principale problématique. Les gens sont demandeurs de transports en commun.

Par rapport au NPNRU, ces notions de mobilité sont elles prises en compte?

Complètement.

Peut-il y a avoir des aides sur ce sujet via le NPNRU?

Oui. En tout cas, nous passons la semaine prochaine (NDLR: cette semaine, l’interview ayant été réalisée jeudi) en comité d’engagement ANRU. Le sujet de la mobilité est un sujet important.

Nous sommes engagés sur le secteur Carnot-Parmentier, dans un secteur d’intérêt régional. Nous essayons de négocier pour obtenir une enveloppe. Nous avons beaucoup avancé sur ce projet, qui prend forme. Il s’agira d’un écoquartier, qui plait bien à l’Etat et à la Métropole. Nous sommes aujourd’hui dans une phase de relogement, pour une démolition fin 2019. Il faut que les habitants sentent que celle-ci marque un nouveau point de départ. J’aimerais que le projet de la vallée de la chimie connecte avec ce renouvellement urbain. Quand on travaille sur le peuplement, sur l’emploi, ce sont des politiques que l’on ne peut pas cloisonner. Saint-Fons, ce n’est que 18.000 habitants. Mais nous avons tous les atouts pour pouvoir rapidement sortir de cette problématique sociale, et devenir peu à peu un territoire attractif. Dans le 7ème ou le 8ème arrondissement de Lyon, les prix sont devenus inabordables, et l’objectif est d’arriver à attirer une autre population.

En matière de logement, la commune fait en effet face à de nombreuses contraintes du fait du PPRT…

Nous sommes très contraints. Nous avons très peu de terrains, et nous sommes dans de la promotion avec la Métropole. Nous travaillons beaucoup sur le centre, où il y a beaucoup de logements indignes. La Métropole préempte et travaille aussi sur le commerce.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Presqu’ile : moins d’autos et « un peu de temps » pour le T8

Bruno Bernard, président du SYTRAL et de la Métropole, a rappelé publiquement lors du lancement de la concertation sur le réaménagement de la rive droite du Rhône vouloir se donner un plus de temps pour le projet de tramway entre Bellecour et Part-Dieu. Il a évoqué l’impact possible de la réduction des voies dédiées à l’automobile.


Réaménagement de la rive droite du Rhône: la concertation a débuté

Une réunion publique de lancement était organisée ce mardi à l’Hôtel de Ville de Lyon.


Lancement de la concertation sur le transport par câble entre Francheville et Lyon

nullUne soirée d’ouverture de la concertation est organisée ce mercredi. Le SYTRAL et une partie des opposants au projet ont présenté lundi cette démarche lors d’une conférence de presse.


Jean Castex était en visite vendredi dans la Métropole de Lyon

Le Premier ministre était en déplacement ce vendredi dans la Métropole de Lyon sur le thème de la politique de la Ville. Le chef du gouvernement s’est successivement rendu à La Duchère, Vénissieux, Vaulx-en-Velin et Villeurbanne.


La Métropole et Charly décident de remettre à plat le projet de cimetière

La Métropole de Lyon et la Ville, suite à une entrevue du président avec le maire, ont annoncé la relance des études quant aux sites potentiels du nouveau cimetière métropolitain.


Le cours Lafayette partiellement fermé à la circulation

Celui-ci est fermé dès ce mardi à la circulation et ce jusqu’en février entre la rue Ney et le boulevard Jules Favre Ceci va permettre la réalisation de travaux d’aménagement des espaces publics sur le boulevard Vivier-Merle.


Bruno Bernard appelle à un rééquilibrage des territoires

Le président de la Métropole de Lyon, Bruno Bernard, a pu, lors de la conférence de presse organisée mardi sur l’encadrement des loyers, réaffirmer les grandes lignes en matière de politique du logement.


Travaux du T6 : Villeurbanne accompagne les commerçants

La Ville a annoncé accompagner les commerçants dans le cadre de la suppression du marché Leclerc.


Agglo de Villefranche : la ZAC de l’Ile Porte devrait enfin voir le jour

Beau Parc. Tel est le nom choisi par la Communauté d’agglomération Villefranche Beaujolais Saône pour sa fameuse ZAC de l’Ile Porte, attendue depuis au moins quinze ans, et qui devrait enfin connaître concrétisation.


Vers la création d’une SAC entre les OPH de la Métropole de Lyon

nullLes trois offices publics de l’habitat pourraient s’associer au sein d’une société de coopération, pour s’unir notamment en matière d’aménagement. L’idée a été évoquée par Renaud Payre lors des rencontres « En aparté » organisées par l’AURA HLM.


Clermont Auvergne Métropole développe ses réseaux de chaleur

nullLe président de l’intercommunalité et maire de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi, a présenté mercredi les projets d’extension et d’interconnexion des réseaux, qui visent à diminuer l’empreinte carbone du territoire.


« Les terrasses » de l’Hôtel-Dieu récompensées par une pyramide d’argent

nullLa fédération des promoteurs immobiliers d’Auvergne organisait il y a 10 jours sa traditionnelle cérémonie des pyramides à l’Hôtel de Ville de Clermont-Ferrand. L’occasion pour les présidents de Clermont Auvergne Métropole et de la FPI régionale de faire un point sur ce marché plutôt dynamique.


Vénissieux : inauguration de la place Ennemond Romand

Cette requalification, réalisée pour un coût global de 5.1 millions d’euros, visait à créer un espace de proximité, apaisé, végétalisé et convivial.


Les futures lignes de métro de l’agglomération lyonnaise en concertation


Le SYTRAL organise du 21 septembre au 15 décembre un vaste débat sur l’avenir du réseau de métro dans l’agglomération lyonnaise. Avec 4 futures lignes versées au débat.


La Métropole de Lyon fait un geste fort en faveur des maires


Suite à la tribune signée par plus d’une quarantaine de maires, le président de la Métropole, Bruno Bernard, a annoncé une série de mesures, dont des rencontres avec les communes et des aides pour celles en fort développement. Une enveloppe de plusieurs millions d’euros pourrait être débloquée.