Le nouveau pavillon H de l’hôpital Edouard Herriot a ouvert ses portes

Après quatre ans de travaux, ce nouveau bâtiment de 18.000 m2 a accueilli mardi ses premiers patients en ambulatoire.

Le pavillon H de l’hôpital Edouard Herriot a accueilli ce mardi ses nouveaux patients, après presque 4 ans de travaux, lesquels avaient été consécutifs à la déconstruction de l’ancien pavillon. Le pavillon H est désormais un imposant bâtiment moderne constituant « la pierre angulaire du projet de modernisation d’Edouard Herriot », selon les HCL. Le coût total de l’investissement s’élève à 78 millions d’euros.

Michel Rémon et François Chatillon étaient les architectes de l’opération. Implanté au centre des 22 pavillons du site, le pavillon H apporte une solution concentrique en réponse à l’évolution des prises en charge. Il respecte malgré tout les gabarits et les rythmes du plan masse existant.

La construction a été supervisée par les Bâtiments de France, car plusieurs pavillons alentours étaient classés. La nouvelle construction reprend certains éléments architecturaux de Tony Garnier, et en réinterprète d’autres, comme les pergolas ou les auvents. François Chatillon, architecte en chef des monuments historiques, a ainsi décliné les teintes et l’écriture des façades, ciselant ainsi l'harmonie des volumes.

18.000 m², dont 15.600 m² dédiés aux soins

Le gros œuvre a été réalisé par Bouygues bâtiment sud-est. L’immeuble de 18.000 m² compte 4 étages, est long de 97 mètres et large de 49 mètres. Il compte, en son sein, 15.600 m² dédiés aux soins, et dispose par ailleurs d’une hélistation et de deux sous-sols de stationnement. Il est par ailleurs, en sous-sol, relié par galeries aux autres pavillons.

Sont désormais regroupées au sein d’un plateau technique unique la plupart des activités chirurgicales et d’imagerie jusque-là dispersées sur plusieurs pavillons. Les capacités d’accueil ont été totalement rénovées. Le nouveau pavillon compte ainsi 20 salles de bloc opératoire multidisciplinaires, 2 services de réanimation, médicale et chirurgicale, un service de chirurgie d’urgence, un plateau imposant de chirurgie ambulatoire, et l’ensemble de l’imagerie d’urgence et interventionnelle.

600 professionnels y travailleront

Ce sont les équipes de chirurgie digestive, d’ORL et urologique qui ont été les premières à investir le bâtiment. La plateforme de chirurgie ambulatoire située au 1er étage a ainsi accueilli mardi ses premiers patients. Suite à cette première ouverture, des premiers patients de réanimation arriveront le 12 septembre. Des emménagements se feront par la suite de manière progressive jusqu’à l’arrivée des activités de l’hôpital Desgenettes (chirurgie orthopédique, viscérale et ORL ; réanimation et anesthésie) dans le courant du mois de novembre. En tout, plus de 600 professionnels travailleront à terme au sein de ce nouveau vaisseau amiral des HCL dont la moitié, en moyenne, sera présente quotidiennement.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


« Il n’y a pas de risque de déséquilibre du marché »


Stéphane Jullien est le directeur du département bureaux de JLL à Lyon.


Villeurbanne : Yamada Dobby Co prend à bail 500 m² de locaux

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions.


6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


Hertz prend à bail 1.091 m² de locaux d’activités à Gerland


Valoris Real Estate a annoncé installer à la location la société Hertz dans un local industriel de 1.091 m² dans ce quartier du 7ème arrondissement de Lyon.


Saint-Priest : JSC France prend à bail un local d’activité de 780 m²

EOL est intervenu en tant que conseil des deux parties.


Le président de la Métropole s’est rendu mardi dans la Vallée de la Chimie

Il était accompagné des différents maires du secteur, afin d’évoquer les principaux projets sur le territoire.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


Grégory Doucet et Bruno Bernard se sont rendus à l’OMS

Les deux élus étaient ce mercredi à Genève pour rencontrer les dirigeants de l’organisation mondiale de la santé et évoquer le projet d’académie de l’OMS à Lyon.


Le confinement a impacté la construction de locaux

Le service des données et études statistiques (SDES) du ministère de la Transition écologique a dévoilé ce mercredi ses chiffres d’autorisations à la construction et de mises en chantier de locaux non résidentiels.


Inova Software prend à bail 1.105 m² dans Villa Crillon


Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses dernières transactions au cours du mois de juillet.


Valoris ajoute une nouvelle corde à son arc

Le cabinet créé par Juliette Caudard en 2015 poursuit son développement. Les recrutements se succèdent tandis qu’un nouveau service est apparu à la faveur du confinement : la visite virtuelle des locaux.


La Métropole de Lyon va exonérer de CFE les entreprises fragilisées

null
La collectivité a annoncé procéder à une exonération de la cotisation foncière des entreprises (CFE) pour les secteurs les plus touchés par la crise sanitaire.


Lyon Vallée de la Chimie, l’un des sites clés en main du «Pack Rebond»

Le secteur a été désigné comme l’un des 66 nouveaux sites « clés en main » choisis par le gouvernement dans sa stratégie de relocalisation industrielle dévoilée lundi.


Belisoft aquiert en VEFA un bâtiment mixte de 2.220 m²

null
L’ouvrage développera près de 1.600 m² d’activité, associés à des bureaux.