Le nouveau pavillon H de l’hôpital Edouard Herriot a ouvert ses portes

Après quatre ans de travaux, ce nouveau bâtiment de 18.000 m2 a accueilli mardi ses premiers patients en ambulatoire.

Le pavillon H de l’hôpital Edouard Herriot a accueilli ce mardi ses nouveaux patients, après presque 4 ans de travaux, lesquels avaient été consécutifs à la déconstruction de l’ancien pavillon. Le pavillon H est désormais un imposant bâtiment moderne constituant « la pierre angulaire du projet de modernisation d’Edouard Herriot », selon les HCL. Le coût total de l’investissement s’élève à 78 millions d’euros.

Michel Rémon et François Chatillon étaient les architectes de l’opération. Implanté au centre des 22 pavillons du site, le pavillon H apporte une solution concentrique en réponse à l’évolution des prises en charge. Il respecte malgré tout les gabarits et les rythmes du plan masse existant.

La construction a été supervisée par les Bâtiments de France, car plusieurs pavillons alentours étaient classés. La nouvelle construction reprend certains éléments architecturaux de Tony Garnier, et en réinterprète d’autres, comme les pergolas ou les auvents. François Chatillon, architecte en chef des monuments historiques, a ainsi décliné les teintes et l’écriture des façades, ciselant ainsi l'harmonie des volumes.

18.000 m², dont 15.600 m² dédiés aux soins

Le gros œuvre a été réalisé par Bouygues bâtiment sud-est. L’immeuble de 18.000 m² compte 4 étages, est long de 97 mètres et large de 49 mètres. Il compte, en son sein, 15.600 m² dédiés aux soins, et dispose par ailleurs d’une hélistation et de deux sous-sols de stationnement. Il est par ailleurs, en sous-sol, relié par galeries aux autres pavillons.

Sont désormais regroupées au sein d’un plateau technique unique la plupart des activités chirurgicales et d’imagerie jusque-là dispersées sur plusieurs pavillons. Les capacités d’accueil ont été totalement rénovées. Le nouveau pavillon compte ainsi 20 salles de bloc opératoire multidisciplinaires, 2 services de réanimation, médicale et chirurgicale, un service de chirurgie d’urgence, un plateau imposant de chirurgie ambulatoire, et l’ensemble de l’imagerie d’urgence et interventionnelle.

600 professionnels y travailleront

Ce sont les équipes de chirurgie digestive, d’ORL et urologique qui ont été les premières à investir le bâtiment. La plateforme de chirurgie ambulatoire située au 1er étage a ainsi accueilli mardi ses premiers patients. Suite à cette première ouverture, des premiers patients de réanimation arriveront le 12 septembre. Des emménagements se feront par la suite de manière progressive jusqu’à l’arrivée des activités de l’hôpital Desgenettes (chirurgie orthopédique, viscérale et ORL ; réanimation et anesthésie) dans le courant du mois de novembre. En tout, plus de 600 professionnels travailleront à terme au sein de ce nouveau vaisseau amiral des HCL dont la moitié, en moyenne, sera présente quotidiennement.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« CIEL », le salon de l’immobilier d’entreprise de Lyon, se tiendra les 19 et 20 juin


La CCI lance la première édition du CIEL, « Carrefour de l’Immobilier d’Entreprise à Lyon ».


Perial AM ambitieux pour 2019

Le groupe a fait un point sur sa collecte 2018 et dévoilé ses ambitions pour 2019.


« Avec 62.300 m², nous sommes au dessus de la moyenne décennale »

Sylvain Michalik est le nouveau président de la FNAIM Entreprises 38. Nous évoquons avec lui les chiffres de l’immobilier tertiaire dans la Métropole grenobloise, que la fédération a publié en cours de semaine dernière.
» Immobilier neuf à Grenoble : moins de réservations en 2018


L’aire métropolitaine de Lyon attire toujours plus d’entreprises

null
L’Aderly, l’agence de développement de la région lyonnaise qui opère sur la Métropole de Lyon et Saint-Etienne Métropole, a accompagné davantage de projets qu’en 2017.


Un salon de l’immobilier d’entreprise à Lyon en 2019

Le président de la CCI, Emmanuel Imberton, a annoncé la tenue prochaine d’un salon de l’immobilier d’entreprise, afin de maintenir le dynamisme du marché immobilier observé en 2018.


100 Montaditos va s’installer au Carré de Soie

L’enseigne a choisi, pour sa première implantation française avec CBRE, ce secteur en plein développement situé sur Villeurbanne.


Limonest : Opal acquiert des locaux industriels de 3.579 m²

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions en bureaux et locaux industriels.


Pour David Kimelfeld, la Métropole doit continuer ses acquisitions foncières

null
La conférence de la FNAIM Entreprises accueillait lundi le président de la Métropole, qui est intervenu sur le thème de l’industrie.


DCB International : toujours de nombreux projets à Lyon

null
Tandis que sa filiale dédiée à la logistique – DCB Logistics – , annonçait cet automne avoir engrangé en peu de temps 450.000 m² de projets, le promoteur lyonnais semblait plus discret sur le tertiaire. En apparence seulement puisque de nombreux projets sont en cours de maturation, à Villeurbanne, Lyon et Limonest.


Ramboll France prend à bail 737 m² dans Le Karré

Brice Robert a dévoilé il y a une dizaine de jours ses dernières transactions en locaux industriels et bureaux, avec des transactions à Lyon, Vaulx-en-Velin, Chassieu, Meyzieu, Décines, Sathonay-Camp et Caluire.


Solvay regroupe ses activités tertiaires dans Silex2

null
Le groupe chimique a officialisé le transfert d’activités actuellement basées en Ile-de-France et à Lyon vers l’immeuble de grande hauteur. L’actif est pré-commercialisé pour moitié.


Investissement : 1,2 milliard d’euros investis sur Lyon

L’année écoulée aura marqué un record pour l’investissement en immobilier de bureaux.


Locaux industriels à Lyon : 2018, année record

Les chiffres dévoilés par la FNAIM Entreprises en cours de semaine dernière ont montré une activité encore plus importante qu’en 2017, première année où le marché avait dépassé les 400.000 m².


« Lyon a de très bons fondamentaux »

null
Frédéric Bôl est le président de l’ASPIM, l’association française des sociétés de placement immobilier.


2018, année exceptionnelle pour l’immobilier d’entreprise à Lyon

Avec 465.015 m² placés en locaux d’activité, 331.659 m² placés en bureaux, et plus de 1 milliard d’euros investis sur ce dernier segment, 2018 aura battu tous les records dans l’aire urbaine de Lyon.