Le nouveau pavillon H de l’hôpital Edouard Herriot a ouvert ses portes

Après quatre ans de travaux, ce nouveau bâtiment de 18.000 m2 a accueilli mardi ses premiers patients en ambulatoire.

Le pavillon H de l’hôpital Edouard Herriot a accueilli ce mardi ses nouveaux patients, après presque 4 ans de travaux, lesquels avaient été consécutifs à la déconstruction de l’ancien pavillon. Le pavillon H est désormais un imposant bâtiment moderne constituant « la pierre angulaire du projet de modernisation d’Edouard Herriot », selon les HCL. Le coût total de l’investissement s’élève à 78 millions d’euros.

Michel Rémon et François Chatillon étaient les architectes de l’opération. Implanté au centre des 22 pavillons du site, le pavillon H apporte une solution concentrique en réponse à l’évolution des prises en charge. Il respecte malgré tout les gabarits et les rythmes du plan masse existant.

La construction a été supervisée par les Bâtiments de France, car plusieurs pavillons alentours étaient classés. La nouvelle construction reprend certains éléments architecturaux de Tony Garnier, et en réinterprète d’autres, comme les pergolas ou les auvents. François Chatillon, architecte en chef des monuments historiques, a ainsi décliné les teintes et l’écriture des façades, ciselant ainsi l'harmonie des volumes.

18.000 m², dont 15.600 m² dédiés aux soins

Le gros œuvre a été réalisé par Bouygues bâtiment sud-est. L’immeuble de 18.000 m² compte 4 étages, est long de 97 mètres et large de 49 mètres. Il compte, en son sein, 15.600 m² dédiés aux soins, et dispose par ailleurs d’une hélistation et de deux sous-sols de stationnement. Il est par ailleurs, en sous-sol, relié par galeries aux autres pavillons.

Sont désormais regroupées au sein d’un plateau technique unique la plupart des activités chirurgicales et d’imagerie jusque-là dispersées sur plusieurs pavillons. Les capacités d’accueil ont été totalement rénovées. Le nouveau pavillon compte ainsi 20 salles de bloc opératoire multidisciplinaires, 2 services de réanimation, médicale et chirurgicale, un service de chirurgie d’urgence, un plateau imposant de chirurgie ambulatoire, et l’ensemble de l’imagerie d’urgence et interventionnelle.

600 professionnels y travailleront

Ce sont les équipes de chirurgie digestive, d’ORL et urologique qui ont été les premières à investir le bâtiment. La plateforme de chirurgie ambulatoire située au 1er étage a ainsi accueilli mardi ses premiers patients. Suite à cette première ouverture, des premiers patients de réanimation arriveront le 12 septembre. Des emménagements se feront par la suite de manière progressive jusqu’à l’arrivée des activités de l’hôpital Desgenettes (chirurgie orthopédique, viscérale et ORL ; réanimation et anesthésie) dans le courant du mois de novembre. En tout, plus de 600 professionnels travailleront à terme au sein de ce nouveau vaisseau amiral des HCL dont la moitié, en moyenne, sera présente quotidiennement.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Grigny : MS Automobile preneur d’un local de stockage

C’est NAI Kyrios qui était, pour cette transaction, conseil de l’offreur et preneur.


Saint-Priest: prise à bail d’un local d’activité

NAI Kyrios a communiqué l’une de ses dernières transactions.


Lyon 9 : Poste Immo loue des surfaces de bureaux et d’activités

Cette location a été réalisée sur le parc Gorge de Loup.


Corbas : Transports Breger & Cie prend à bail 2.809 m²

Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses dernières transactions.


Estrablin : em2c réalise 3.000 m² de locaux mixtes pour Marchal

Le promoteur en immobilier d’entreprise a communiqué sur la construction d’un site de fabrication dans cette commune du Nord Isère.


« Une certaine résilience de l’immobilier tertiaire à Lyon »

Benoît de Fougeroux est le président de la FNAIM Entreprises de Lyon. Nous évoquons avec lui les grandes tendances du premier trimestre en matière d’immobilier d’entreprise. Si le marché des bureaux est stable par rapport au premier trimestre 2020, l’industriel affiche pour sa part une certaine dynamique.


Patriarca vise un doublement de chiffre d’affaires dans les cinq ans

null
Le groupe basé à Chassieu et intervenant dans toute la France, vient de mettre en place un nouvel MBO qui va lui permettre de changer de dimension. Première offensive de cette nouvelle stratégie : la mise en place d’un nouveau véhicule d’investissement avec Omnes.


Ideal Formation preneur de 1.824 m² à Saint Quentin Fallavier

C’est NAI Kyrios qui a installé la société.


Villeurbanne : Bel Air Camp lance son coworking d’ateliers

nullLa structure lance un appel à candidature afin d’accueillir, dans son bâtiment Bel Air Industrie, des artisans innovants, startups industrielles, logisticiens et e-commerçants.


Lyon 7 : Ref’R prend à bail des bureaux

Rudigoz & Associés accompagnait la société dans sa recherche de bureaux à la location.


Focus prend à bail 1.019 m² dans « Le Mat’ »

Brice Robert Arthur Loyd a dévoilé cette semaine ses dernières transactions.


Nomination au sein de Brice Robert Arthur Loyd

Le conseil en immobilier d’entreprise renforce son pôle « Locaux d’activités », avec l’arrivée, au sein de celui-ci, de Bastien Sorg.


Wide : la plateforme qui veut accélérer les transactions

nullBelge de naissance et lyonnaise de cœur, Justine Petit Bramon a travaillé douze comme commercialisatrice chez CBRE et JLL avant de créer son entreprise. Cette entreprise, c’est Wide, une plateforme Web dont l’objectif est de partager le plus largement possible les offres afin d’accélérer les ventes.


Le campus numérique de la Région, pour penser l’usine du futur

nullLa région Auvergne-Rhône-Alpes organisait récemment une visite de presse au sein du nouveau « Campus Région du numérique » de Charbonnières.


Vallée de la Chimie : 10 lauréats pour l’AMI « Les Ateliers Cleantech »

10 lauréats ont été sélectionnés pour accélérer le déploiement d’activités innovantes et la transition sur la plateforme Lyon Vallée de la Chimie.