Gérard Collomb candidat pour Lyon et la Métropole en 2020

Le ministre de l’Intérieur a annoncé qu’il serait de nouveau candidat à la mairie de Lyon en 2020.

Gérard Collomb a annoncé dans le magazine « L’express » qu’il briguerait un nouveau mandat à la mairie de Lyon et à la présidence de la Métropole en 2020. Le ministre de l’intérieur devrait quitter son poste au gouvernement avant l’échéance, dans la foulée des élections européennes de 2019, fixées au 26 mai de l'année prochaine.  "Si d'ici là on ne m'a pas diagnostiqué de maladie grave, je serai candidat à Lyon", a-t-il indiqué à l’hebdomadaire. L’annonce a surpris, alors même que l’exécutif est quelque peu chahuté suite aux différents soubresauts de l’été : affaire Benalla, démission de Nicolas Hulot ou encore hésitations, en cette rentrée, sur le prélèvement à la source.

Il y a quelques jours, l’ancien maire de Lyon avait, on s’en souvient, exprimé quelques doutes au micro de Jean-Jacques Bourdin, sur BFMTV. « Je pense que les uns et les autres, nous avons manqué d’humilité. J'étais dans le temps professeur de grec. En grec, il y a un mot qui s'appelle 'hubris', c'est la malédiction des dieux. Quand, à un moment donné, vous devenez trop sûr de vous, vous pensez que vous allez tout emporter. Il y a une phrase qui dit que 'les dieux aveuglent ceux qu'ils veulent perdre', donc, il ne faut pas que nous soyons dans la cécité». La sortie n’aurait, selon certains de nos confrères, pas été appréciée par l’Elysée. "Le ministre de l'Intérieur a raison. Il faut toujours écouter nos concitoyens", avait pour autant tempéré par la suite Emmanuel Macron.

Un retour à Lyon sans doute avant 2020

L'équipe en place jusqu'ici à Lyon et la Métropole, devrait évoluer. Lyonmag.com rapportait ce matin des propos de l’actuel maire de Lyon, Georges Képénékian. Celui ci a indiqué que Gérard Collomb « est sur l'idée de récupérer son bureau en juin 2019 ». Même chose pour David Kimelfeld, qui a également confié être prêt à laisser la présidence de la Métropole en cas de retour de Gérard Collomb et de sa volonté de récupérer celle-ci.

Une chose est sure : le contexte politique local de 2020 sera bien différent des élections précédentes, ce qui a sans doute constitué l’une des raisons de l’annonce de ce retour. A la Métropole, le groupe constitué autour de Jean-Paul Bret, « la Métropole autrement », ne fera pas cause commune avec les « En Marche » dans deux ans, comme l’a confié la semaine dernière Jean-Paul Bret. « Ce qui va changer, c’est qu’il va y avoir un scrutin à deux listes. Il va y avoir dans chaque bureau de vote deux listes», rappelait-il. L’équation politique de 2020 sera donc bien différente de celle de 2014, avec des inconnues, a minima sur le front du scrutin métropolitain.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Télécabines : le non l’emporte aux referendums locaux

Les votes consultatifs de Sainte-Foy-lès-Lyon et La Mulatière organisés ce week-end se sont soldés par une très large majorité de votes défavorables au projet.


Cubiik, un immeuble de 2.800 m² près de la ZAC des Girondins

GERLAND, LA MUTATION – L’immeuble promu par Vinci Immobilier a été inauguré en octobre. Une grande partie l’immeuble a été pris à bail par Eduservices pour y implanter l’école MBWay.


« Grande Porte des Alpes » : une consultation internationale d’urbanisme lancée

La Métropole de Lyon veut retenir 3 équipes pluridisciplinaires qui devront concevoir chacune, pour ce territoire, un projet intégrant les enjeux urbains, environnementaux, économiques, d’habitat, et de mobilités.


Stabilité à la gouvernance de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne

Philippe Valentin reste le président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne. Myriam Bencharaa a, elle, été réélue présidente de la délégation CCI à Lyon.


Vers une résiliation à tout moment de son assurance de prêt

La proposition de loi a été adoptée par l’Assemblée nationale.


Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes a tenu sa convention annuelle

A l’occasion de cet évènement organisé au Palais de la Bourse de Lyon, l’organisme paritaire a signé une convention de partenariat avec la foncière solidaire du Grand Lyon.


Un deuxième comité de pilotage national de l’habitat inclusif

L’ambition du gouvernement est de faire de l’habitat inclusif « un pilier des politiques du logement pour les personnes ayant besoin d’être accompagnées dans leur autonomie ».


Un atelier de concertation grand public sur la ZFE ce mercredi

La concertation citoyenne sur la zone à faibles émissions de la Métropole de Lyon se poursuit jusqu’au 5 février. Le prochain atelier se déroule ce 24 novembre.


Saint-Bonnet-de-Mure : Alliade Habitat construit 40 logements

Ces logement ont été pensés avec le BIM.


Un protocole pour accélérer la production de logements intermédiaires

Le groupe Action Logement, le ministère du Logement et six partenaires ont signé un document pour mettre en place de nouveaux dispositifs favorisant la production dans ce segment.


Le PNR du Pilat, territoire rural en croissance soutenue

nullCe parc naturel régional, territoire rural en croissance démographique soutenue, dépend fortement des villes qui l’entourent, avec une double influence de Lyon et de Saint-Étienne.


La consultation sur le métro cumule déjà plus de 5.000 avis

nullLe SYTRAL a communiqué sur les résultats de la première phase de la grande consultation publique portant sur le développement du réseau métro.


Réaménagement de la rive droite du Rhône : la concertation est lancée


La Métropole et la Ville de Lyon ont annoncé avoir lancé la concertation préalable au réaménagement de la rive droite du Rhône du 8 novembre au 30 décembre.


La perspective de la note du SYTRAL rehaussée par Moody’s

L’agence de notation a annoncé rehausser à stable la perspective de la note Aa2 du SYTRAL.


La ligne C16 va accueillir les premiers bus électriques sur batterie

Le président du Sytral, Bruno Bernard, a présenté ce lundi à Lyon les premiers bus électriques dont la mise en service est prévue le 22 novembre sur cette ligne forte de transport en commun reliant Vénissieux à Villeurbanne. Ceux-ci fonctionnent exclusivement sur batterie.