Gérard Collomb candidat pour Lyon et la Métropole en 2020

Le ministre de l’Intérieur a annoncé qu’il serait de nouveau candidat à la mairie de Lyon en 2020.

Gérard Collomb a annoncé dans le magazine « L’express » qu’il briguerait un nouveau mandat à la mairie de Lyon et à la présidence de la Métropole en 2020. Le ministre de l’intérieur devrait quitter son poste au gouvernement avant l’échéance, dans la foulée des élections européennes de 2019, fixées au 26 mai de l'année prochaine.  "Si d'ici là on ne m'a pas diagnostiqué de maladie grave, je serai candidat à Lyon", a-t-il indiqué à l’hebdomadaire. L’annonce a surpris, alors même que l’exécutif est quelque peu chahuté suite aux différents soubresauts de l’été : affaire Benalla, démission de Nicolas Hulot ou encore hésitations, en cette rentrée, sur le prélèvement à la source.

Il y a quelques jours, l’ancien maire de Lyon avait, on s’en souvient, exprimé quelques doutes au micro de Jean-Jacques Bourdin, sur BFMTV. « Je pense que les uns et les autres, nous avons manqué d’humilité. J'étais dans le temps professeur de grec. En grec, il y a un mot qui s'appelle 'hubris', c'est la malédiction des dieux. Quand, à un moment donné, vous devenez trop sûr de vous, vous pensez que vous allez tout emporter. Il y a une phrase qui dit que 'les dieux aveuglent ceux qu'ils veulent perdre', donc, il ne faut pas que nous soyons dans la cécité». La sortie n’aurait, selon certains de nos confrères, pas été appréciée par l’Elysée. "Le ministre de l'Intérieur a raison. Il faut toujours écouter nos concitoyens", avait pour autant tempéré par la suite Emmanuel Macron.

Un retour à Lyon sans doute avant 2020

L'équipe en place jusqu'ici à Lyon et la Métropole, devrait évoluer. Lyonmag.com rapportait ce matin des propos de l’actuel maire de Lyon, Georges Képénékian. Celui ci a indiqué que Gérard Collomb « est sur l'idée de récupérer son bureau en juin 2019 ». Même chose pour David Kimelfeld, qui a également confié être prêt à laisser la présidence de la Métropole en cas de retour de Gérard Collomb et de sa volonté de récupérer celle-ci.

Une chose est sure : le contexte politique local de 2020 sera bien différent des élections précédentes, ce qui a sans doute constitué l’une des raisons de l’annonce de ce retour. A la Métropole, le groupe constitué autour de Jean-Paul Bret, « la Métropole autrement », ne fera pas cause commune avec les « En Marche » dans deux ans, comme l’a confié la semaine dernière Jean-Paul Bret. « Ce qui va changer, c’est qu’il va y avoir un scrutin à deux listes. Il va y avoir dans chaque bureau de vote deux listes», rappelait-il. L’équation politique de 2020 sera donc bien différente de celle de 2014, avec des inconnues, a minima sur le front du scrutin métropolitain.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La demande d’un débat public sur les projets du Sytral jugée irrecevable

null
La CNDP a déclare irrecevable la demande de saisine de 12 parlementaires du Rhône sur l’organisation d’une concertation sur un unique projet d’ensemble.


L’offre TCL accompagne le déconfinement progressif

Le SYTRAL adapte l’offre de ses réseaux à Lyon et dans le département du Rhône dès le 3 mai.


Lyon Rhône H2V candidat à « Ecosystèmes territoriaux hydrogène »

Le nouveau consortium public-privé, constitué d’une dizaine d’industriels de la plateforme Lyon Vallée de la Chimie et de la Métropole de Lyon, est candidat à cet appel à projet de l’ADEME.


Mise en service des trolleybus nouvelle génération sur la ligne C13

Le SYTRAL a mis en service ce lundi ses premiers trolleybus nouvelle génération 100% électrique sur cette ligne reliant le 8ème arrondissement de Lyon à Caluire.


L’adaptation des logements au grand âge, objet de la visite de deux ministres

La ministre déléguée chargée de l’Autonomie, Brigitte Bourguignon, et la ministre déléguée en charge du logement, Emmanuelle Wargon, étaient mercredi et jeudi en déplacement à Genas, Sainte-Foy-lès-Lyon, Tassin-la-Demi-Lune et Lyon.


Deux nouvelles stations Vélo’v à Vaulx-en-Velin et Lyon 7e

Ces stations sont situées place Boissier à Vaulx-en-Velin et dans le secteur de Guillotière-Veyron à Lyon. Trois nouvelles stations sont prévues dans le 2e arrondissement de Lyon et à Villeurbanne.


Confluence : expérimentation d’un dispositif de feu de signalisation innovant

Le SYTRAL mène cette expérimentation sur le cours Charlemagne conjointement avec la Métropole de Lyon et le CEREMA, avec la participation d’Egis. Objectif : favoriser les mobilités actives.


Villeurbanne : en mai, un nouveau secteur du centre-ville en zone 30


Ce changement en matière de vitesse de circulation sera accompagné par la mise en circulation à double sens pour les vélos dans certaines rues.


Un nouvel outil mis en place par la FFB pour la RSE

La FFB a annoncé avoir créé le site « bâtisseur responsable » pour accompagner ses adhérents dans la mise en place d’une démarche RSE.


Oudara Outhabong, nouveau directeur national développement de Pitch Promotion

Il occupe ce poste depuis le 1er janvier 2021.


Alexandre Vincendet reste président de la fédération LR du Rhône

Les adhérents Les Républicains élisaient ce lundi leur nouveau président départemental et leurs représentants aux diverses instances. Ils ont réélu le président sortant, maire de Rillieux-la-Pape.


Nominations chez Capelli

Le promoteur annonce l’arrivée de Damien Borne, Marion Baur et Ivan Ugidos.


La Fondation Abbé Pierre a livré son éclairage régional annuel

A cette occasion la fondation est revenue sur les actions menées en Auvergne-Rhône-Alpes depuis le début de la crise sanitaire, il y a un an.


La Région veut accompagner Railcoop pour recréer la ligne Montluçon-Lyon

La Région propose de céder des rames à Railcoop pour l’accompagner dans son projet visant à terme à recréer la ligne voyageurs Bordeaux-Lyon en juin 2022.


QPV : Gaël Perdriau veut plus de moyens pour l’inclusion des jeunes

Le maire de Saint-Étienne demande au Premier ministre, face à l’émergence de violences urbaines, davantage de moyens pour l’inclusion des jeunes.