Vallée de la Chimie : plus de 30.000 m² de panneaux photovoltaïques installés

La Métropole de Lyon organise depuis plusieurs années un ambitieux projet de transition énergétique dans la Vallée de la Chimie.

La Métropole de Lyon depuis 4 ans, porte un projet de transition énergétique au coeur de la « Vallée de la Chimie », avec la création d’une usine solaire métropolitaine qui produira environ 7.500 MWh par an. Ceci représente la consommation électrique annuelle de 1.591 foyers, ce qui permettra d’éviter le rejet dans l'atmosphère de plus de 709 tonnes de CO2 chaque année.

Ce projet avait été débuté il y a quatre ans, dans le cadre de « l’Appel des 30 ! ». En plein déploiement sur le territoire, le projet repose sur l’engagement de six industriels (Arkema, Jtekt, Kem One, VOS Logistics, Total Cres et IFPEN). Les sociétés mettent à disposition des surfaces sur les toitures de leurs bâtiments et en ombrières de parking afin de permettre le déploiement de 35.000 m² de panneaux photovoltaïques d’ici l’été 2020.

La société Lyon Rhône Solaire a été créée afin de privilégier une approche globale et maximiser la production d’énergie, dans un partenariat public-privé associant Corfu Solaire, entreprise filiale du groupe lyonnais Terre et Lac, la Métropole de Lyon et le fonds régional d’investissement OSER depuis avril 2019.

Le projet repose également sur l’implication dans le projet des salariés et habitants du territoire, par l’ouverture d’un financement participatif fin 2019 sur la plateforme ENERFIP, qui a permis de mobiliser 233 éco-épargnants et de réunir 273.000 euros.

« Véritable cas d’école d’un partenariat public-privé innovant »

« Le projet Lyon Rhône Solaire est un véritable cas d’école d’un partenariat public-privé innovant au service de la transition énergétique d’un territoire. Il participe aux objectifs fixés par le Schéma Directeur des Énergies de la Métropole de Lyon, à savoir multiplier par deux la production totale d’énergies renouvelables sur son territoire et par 10 la production d’énergie photovoltaïque d’ici 2030, pour atteindre 17 % de la consommation d’énergie. La Vallée de la Chimie joue un rôle majeur dans cette stratégie en produisant déjà près de 50 % des énergies renouvelables de l’agglomération lyonnaise », a indiqué Julien Lahaie, directeur de la Mission Lyon Vallée de la Chimie, dans un communiqué.

Pour sa part, Pierre Clousier, directeur de l’usine de Pierre-Bénite d’Arkema, a également montré sa satisfaction de participer au projet. « Nous sommes fiers d’avoir pu contribuer au projet d’usine solaire sur le territoire Lyon Vallée de la Chimie. Cette participation traduit une volonté de rendre les salariés de notre entreprise et du territoire, acteurs du projet afin de favoriser leur appropriation des enjeux de la transition écologique. Ce projet illustre par ailleurs l’implication des industriels et la volonté forte impulsée par la Métropole de Lyon, de faire vivre ensemble sur ce territoire l’innovation technique, écologique, sociétale et l’activité industrielle ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Une certification pour de nombreux bâtiments du groupe La Poste

Le groupe obtenu la certification ISO 50001 pour 26 bâtiments situés en région Auvergne Rhône-Alpes.


Brice Robert Arthur Loyd avec « l’entreprise des possibles » contre le Covid-19

La société lyonnaise se mobilise contre le Covid-19 avec le collectif d’entreprises agissant pour la cause des sans-abris. Un local de 500 m2 a été mis à disposition à Vaulx-en-Velin.


La question des loyers évoquée lors du conseil de la Métropole


David Kimelfeld a évoqué la question des loyers des entreprises, mais aussi celle des loyers d’habitation.


« Hors Covid, nous savions que nous ne reproduirions pas le score de 2019 »

Benoit de Fougeroux est le président de la FNAIM Entreprises à Lyon. Nous évoquons avec lui les chiffres de l’immobilier d’entreprise dans la Métropole au premier trimestre. Le segment de l’immobilier de bureaux marque le pas après une année 2019 d’exception.


Un appel aux bailleurs pour annuler 3 mois de loyers pour les TPE

Sous pression de Bruno Le Maire, les principales fédérations de bailleurs et la Caisse des dépôts ont appelé leurs adhérents à annuler trois mois de loyers pour les très petites entreprises.


Grenoble : le siège social de Xenocs construit par GSE

Celui-ci est situé au cœur de la ZAC de la Presqu’île de Grenoble.


Repli de la demande placée au 1er trimestre en Ile-de-France

Immostat a fait part des chiffres de transaction des bureaux au 1er trimestre. Une baisse importante de la demande a été constatée sur la période, de l’ordre de 39% par rapport à la même période de 2019.


Exonération de 3 mois de loyer pour les locataires de la Métropole

Cette exonération touchera les locataires de son patrimoine immobilier.


Malgré l’incendie et le Covid-19, Bel Air Camp foisonne de projets


Les dirigeants de la pépinière d’entreprises basée au Carré de soie organisaient une visioconférence de presse pour faire un point sur l’activité de celle-ci, quelques mois après l’incendie qui a ravagé l’un de ses bâtiments.


Suspension des loyers dus à la Région par les structures hébergées

La région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé un plan de 600 millions d’euros pour que les entreprises puissent faire face à l’actuelle crise sanitaire qui secoue l’activité économique de la région.


Suspension des loyers pour les petites entreprises en difficulté


Celles qui font face à des difficultés n’auront pas débourser, les impôts et les cotisations sociales, a indiqué ce lundi dans son allocution télévisuelle le président de la République. Les loyers sont suspendus pour elles.


Vallée de la Chimie : plus de 30.000 m² de panneaux photovoltaïques installés

La Métropole de Lyon organise depuis plusieurs années un ambitieux projet de transition énergétique dans la Vallée de la Chimie.


Le PIPA compte 7.620 emplois, dont plus de 6.000 CDI

Le syndicat mixte du parc industriel de la plaine de l’Ain a dévoilé ce jour les enseignements de la nouvelle édition de son enquête annuelle sur l’emploi.


Villeurbanne : 2.600 m² de bureaux/locaux commerciaux loués

Cette location, conseillée par Sorovim, est intervenue dans la Cité des antiquaires.


Après le MIPIM, le SIEC reporté

Initialement prévu durant la 1ère semaine de juin, le CNCC reporte l’édition 2020 du salon français du retail et de l’immobilier commercial aux 17 et 18 juin prochain, du fait du report du MIPIM.