Le climat des affaires et l’opinion des entrepreneurs du bâtiment s’améliorent

L’INSEE a fait part ce matin de son indicateur sur le climat des affaires, et de son enquête de conjoncture dans l'industrie du bâtiment.

Le moral des chefs d’entreprise est de nouveau au beau fixe. L'institut national des statistiques et des études économiques (INSEE) a en effet fait part ce matin de son indicateur mensuel sur le climat des affaires, qui a encore progressé en juin. L’indicateur qui le synthétise, calculé à partir des réponses des chefs d’entreprise des principaux secteurs d’activité marchands, a ainsi gagné 5 points, à 113 points. « Il se situe au plus haut depuis la mi-2007, nettement au-dessus de son niveau d’avant la crise sanitaire (105) et, à plus forte raison, au-dessus de sa moyenne de longue période (100) », note l’INSEE. Ce dernier précise que l’amélioration tient principalement à la hausse du solde d’opinion sur les perspectives générales d'activité dans les services.

Car dans l'industrie, le climat des affaire est stable, après cinq mois de hausse continue. Il n’en reste pas moins que le solde d'opinion sur les perspectives générales d'activité du secteur augmente nettement.

Perspectives d'activité au plus haut depuis septembre 2000

Dans le secteur des services, le climat gagne 6 points. Le solde sur les perspectives générales d'activité atteint son plus haut niveau depuis septembre 2000 et globalement, les anticipations des chefs d'entreprise s'améliorent très fortement.

La hausse est encore plus perceptible dans le commerce de détail, ou l'indicateur gagne 8 points, du fait, notamment, de la forte hausse du solde d'opinion sur les perspectives générales d'activité. Celui-ci est à son plus haut niveau depuis le début de la série, en janvier 1991. Enfin, dans le bâtiment, le solde d'opinion relatif à l'activité récente s'améliore nettement. Mais les difficultés d'approvisionnement sont néanmoins jugées en hausse.

Du mieux sur l’emploi

Le climat de l'emploi est lui aussi en amélioration, avec un solde de 104. Ce dernier repasse au-dessus de sa moyenne de longue période de 100 et s'approche de son niveau d'avant la crise sanitaire, lorsqu’il évoluait à 105 en janvier et février 2020. L’amélioration est de nouveau principalement due, selon l’INSEE, à la progression du solde d'opinion sur l'évolution prévue de l'emploi pour les trois prochains mois dans les services hors agences d'intérim.

Bonne activité dans le bâtiment

Autre fait positif révélé ce jeudi : l’opinion des entrepreneurs du bâtiment sur leur activité récente s’améliore nettement selon l’étude mensuelle de conjoncture dans l'industrie du bâtiment du mois de juin.

Sur la période, le solde d’opinion des chefs d’entreprise du bâtiment sur leur activité passée au cours des trois derniers mois est en net rebond, alors que celui sur l’activité prévue se replie quelque peu. Les entrepreneurs du bâtiment sont par ailleurs nettement plus positifs qu’en mai quant à leur activité passée. À l’inverse, le solde d’opinion des entrepreneurs sur leur activité pour les trois prochains mois est en léger repli en juin, tout en restant au-dessus de sa moyenne.

De bonnes perspectives d’emploi

Le solde d’opinion des chefs d’entreprises sur l’évolution de leurs effectifs pour les trois prochains mois fléchit légèrement selon cette étude, tout en restant largement au-dessus de sa moyenne de longue période. « Dans le même temps, le solde d’opinion sur l’évolution des effectifs au cours des trois derniers mois diminue de nouveau, très légèrement, mais reste au-dessus de la sienne. L’opinion sur les carnets de commandes s’améliore un peu de nouveau », ajoute l’INSEE.

Les entrepreneurs du bâtiment sont en outre plus nombreux que le mois dernier à juger que le niveau de leurs carnets de commandes est supérieur à la normale. Les entrepreneurs estiment, compte tenu de leurs effectifs, que les commandes assurent 8,6 mois de travail, ce qui s’avère être en baisse par rapport au mois précédent, mais au-dessus de sa moyenne (5,8 mois).

Tensions sur l’appareil productif

L’INSEE rapporte par ailleurs que les tensions sur l’appareil productif restent importantes, avec un taux d’utilisation des capacités de production quasi stable à 91,4 %. Il se maintient ainsi à un haut niveau, au-dessus de sa moyenne de longue période (88,7%). L’INSEE rapporte que les goulots de production perdurent, avec 45 % des entrepreneurs en signalant ce mois-ci, ce qui est une proportion nettement supérieure à sa moyenne de longue période (33 %). « La part des entrepreneurs se disant empêchés d’accroître leur production faute de personnel rebondit légèrement et reste au-dessus de sa moyenne. De plus en plus d’entrepreneurs signalent des goulots de production dus aux difficultés d’approvisionnement : leur part ne cesse de s’accroître depuis janvier 2021 et atteint 12 % ce mois-ci », indique l’INSEE.

Conséquence de cette difficulté sur la constitution de l’offre : le solde d’opinion sur les prix augmente de nouveau fortement. Les chefs d’entreprises sont plus nombreux en juin que le mois précédent à indiquer qu’ils augmenteront leurs prix au cours des trois prochains mois. « Le solde d’opinion sur l’évolution prévue des prix pour les trois prochains mois augmente nettement pour le quatrième mois consécutif et atteint son plus haut niveau depuis février 2008. Il se situe largement au-dessus de sa moyenne de longue période », conclut l’INSEE.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon 7 : les travaux du futur campus d’EMLyon démarrent

nullCogedim Grand Lyon a annoncé le démarrage des travaux de ce site, situé dans le quartier de Gerland.


Un appel à projets pour l’industrie du bois de construction

La ministre chargée du logement, Emmanuelle Wargon, a lancé un appel à projets doté de 50 millions d’euros pour l’«industrialisation de produits et systèmes constructifs bois et autres biosourcés».


L’OPCO de la construction en suspens

La décision du tribunal administratif de Paris du 29 juin a annulé l’arrêté d’agrément de Constructys, l’opérateur de compétences de la construction. La FFB réaffirme être en faveur d’un OPCO.


«Le Moulin » a été inauguré dans le 7e arrondissement de Lyon


Cette coopérative d’habitants avait repris il y a six ans un projet initié en 2009. Cet immeuble de 6 logements a été inauguré en amont des rencontres nationales de l’habitat participatif.


L’habitat participatif a tenu ses rencontres à Lyon

null
Lyon accueillait en fin de semaine les rencontres nationales de l’habitat participatif. L’occasion pour les élus de faire un point sur le développement de ce type d’habitat en France et dans la Métropole.


Les 6èmes rencontres nationales de l’habitat participatif ont ouvert à Lyon

Celles-ci se tiennent sur 4 jours, du 8 au 11 Juillet 2021.


Cogedim Grand Lyon vend un immeuble de 6.000 m² à Villeurbanne

Le promoteur a officialisé la vente en VEFA au SYTRAL d’un immeuble de bureau de 6.000 m².


La FPI veut promouvoir l’acte de construire


La fédération des promoteurs immobiliers organisait ce mardi sa conférence de presse trimestrielle, au cours de laquelle Pascal Boulanger, nouveau président de l’organisation, a dévoilé les enjeux de son mandat.


Amélioration sur le front de la construction de logements

Le service des données des études statistiques (SDES) du ministère de la Transition écologique a fait part ce mardi de ses statistiques mensuelles.


Karine Druguet, nouvelle présidente des « Groupes femmes » de la FFB AURA

Ces groupes visent à intégrer les femmes dans l’organisation professionnelle, et favoriser la féminisation des métiers et de la profession.


Des besoins de main-d’œuvre chez les géomètres-experts

L ’Ordre des géomètres-experts a communiqué ce jour sur l’enquête annuelle « besoins en main-d’œuvre » de Pôle Emploi, qui pointe les besoins de recrutement de la filière.


Le climat des affaires et l’opinion des entrepreneurs du bâtiment s’améliorent

nullL’INSEE a fait part ce matin de son indicateur sur le climat des affaires, et de son enquête de conjoncture dans l’industrie du bâtiment.


La FPI et la SBA créent le « Urban eLab »

Ce « think et do tank » sera présenté lors de Bimworld le 23 juin prochain.


Villeurbanne : la Métropole dévoile ses ambitions pour le quartier Gratte-Ciel


Préalablement à la réunion publique organisée en visioconférence ce jeudi, une visite du site était organisée ce mardi pour présenter les nouvelles orientations prises au sein de cette ZAC


La FFB et la ministre chargée du logement satisfaites du succès de Maprimerénov’

nullEmmanuelle Wargon a, lors du congrès national de la FFB, évoqué les derniers chiffres très positifs du dispositif, et les ambitions du gouvernement en matière de rénovation. Elle a également appelé qu’un nouvel accompagnement allait arriver en 2022.