Le climat des affaires et l’opinion des entrepreneurs du bâtiment s’améliorent

L’INSEE a fait part ce matin de son indicateur sur le climat des affaires, et de son enquête de conjoncture dans l'industrie du bâtiment.

Le moral des chefs d’entreprise est de nouveau au beau fixe. L'institut national des statistiques et des études économiques (INSEE) a en effet fait part ce matin de son indicateur mensuel sur le climat des affaires, qui a encore progressé en juin. L’indicateur qui le synthétise, calculé à partir des réponses des chefs d’entreprise des principaux secteurs d’activité marchands, a ainsi gagné 5 points, à 113 points. « Il se situe au plus haut depuis la mi-2007, nettement au-dessus de son niveau d’avant la crise sanitaire (105) et, à plus forte raison, au-dessus de sa moyenne de longue période (100) », note l’INSEE. Ce dernier précise que l’amélioration tient principalement à la hausse du solde d’opinion sur les perspectives générales d'activité dans les services.

Car dans l'industrie, le climat des affaire est stable, après cinq mois de hausse continue. Il n’en reste pas moins que le solde d'opinion sur les perspectives générales d'activité du secteur augmente nettement.

Perspectives d'activité au plus haut depuis septembre 2000

Dans le secteur des services, le climat gagne 6 points. Le solde sur les perspectives générales d'activité atteint son plus haut niveau depuis septembre 2000 et globalement, les anticipations des chefs d'entreprise s'améliorent très fortement.

La hausse est encore plus perceptible dans le commerce de détail, ou l'indicateur gagne 8 points, du fait, notamment, de la forte hausse du solde d'opinion sur les perspectives générales d'activité. Celui-ci est à son plus haut niveau depuis le début de la série, en janvier 1991. Enfin, dans le bâtiment, le solde d'opinion relatif à l'activité récente s'améliore nettement. Mais les difficultés d'approvisionnement sont néanmoins jugées en hausse.

Du mieux sur l’emploi

Le climat de l'emploi est lui aussi en amélioration, avec un solde de 104. Ce dernier repasse au-dessus de sa moyenne de longue période de 100 et s'approche de son niveau d'avant la crise sanitaire, lorsqu’il évoluait à 105 en janvier et février 2020. L’amélioration est de nouveau principalement due, selon l’INSEE, à la progression du solde d'opinion sur l'évolution prévue de l'emploi pour les trois prochains mois dans les services hors agences d'intérim.

Bonne activité dans le bâtiment

Autre fait positif révélé ce jeudi : l’opinion des entrepreneurs du bâtiment sur leur activité récente s’améliore nettement selon l’étude mensuelle de conjoncture dans l'industrie du bâtiment du mois de juin.

Sur la période, le solde d’opinion des chefs d’entreprise du bâtiment sur leur activité passée au cours des trois derniers mois est en net rebond, alors que celui sur l’activité prévue se replie quelque peu. Les entrepreneurs du bâtiment sont par ailleurs nettement plus positifs qu’en mai quant à leur activité passée. À l’inverse, le solde d’opinion des entrepreneurs sur leur activité pour les trois prochains mois est en léger repli en juin, tout en restant au-dessus de sa moyenne.

De bonnes perspectives d’emploi

Le solde d’opinion des chefs d’entreprises sur l’évolution de leurs effectifs pour les trois prochains mois fléchit légèrement selon cette étude, tout en restant largement au-dessus de sa moyenne de longue période. « Dans le même temps, le solde d’opinion sur l’évolution des effectifs au cours des trois derniers mois diminue de nouveau, très légèrement, mais reste au-dessus de la sienne. L’opinion sur les carnets de commandes s’améliore un peu de nouveau », ajoute l’INSEE.

Les entrepreneurs du bâtiment sont en outre plus nombreux que le mois dernier à juger que le niveau de leurs carnets de commandes est supérieur à la normale. Les entrepreneurs estiment, compte tenu de leurs effectifs, que les commandes assurent 8,6 mois de travail, ce qui s’avère être en baisse par rapport au mois précédent, mais au-dessus de sa moyenne (5,8 mois).

Tensions sur l’appareil productif

L’INSEE rapporte par ailleurs que les tensions sur l’appareil productif restent importantes, avec un taux d’utilisation des capacités de production quasi stable à 91,4 %. Il se maintient ainsi à un haut niveau, au-dessus de sa moyenne de longue période (88,7%). L’INSEE rapporte que les goulots de production perdurent, avec 45 % des entrepreneurs en signalant ce mois-ci, ce qui est une proportion nettement supérieure à sa moyenne de longue période (33 %). « La part des entrepreneurs se disant empêchés d’accroître leur production faute de personnel rebondit légèrement et reste au-dessus de sa moyenne. De plus en plus d’entrepreneurs signalent des goulots de production dus aux difficultés d’approvisionnement : leur part ne cesse de s’accroître depuis janvier 2021 et atteint 12 % ce mois-ci », indique l’INSEE.

Conséquence de cette difficulté sur la constitution de l’offre : le solde d’opinion sur les prix augmente de nouveau fortement. Les chefs d’entreprises sont plus nombreux en juin que le mois précédent à indiquer qu’ils augmenteront leurs prix au cours des trois prochains mois. « Le solde d’opinion sur l’évolution prévue des prix pour les trois prochains mois augmente nettement pour le quatrième mois consécutif et atteint son plus haut niveau depuis février 2008. Il se situe largement au-dessus de sa moyenne de longue période », conclut l’INSEE.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le chantier de réhabilitation des universités des quais Berthelot livré

Les bâtiments du site universitaire des quais ont fait l’objet d’un vaste programme de réhabilitation depuis 2014.


Le « Vallon des hôpitaux », futur quartier équilibré au sud de la Métropole de Lyon

Mixité fonctionnelle, mobilités repensées, mixité sociale : l’abandon du projet de l’« Anneau des Sciences » a transformé le projet urbain situé à Saint-Genis-Laval, à la lisière d’Oullins et de Pierre-Bénite. Les différents acteurs publics, dont les HCL, présentaient mercredi celui-ci lors d’une visite de presse.


Joris Duquoc devient directeur Auvergne-Rhône-Alpes de Linkcity

Celui qui avait rejoint Linkcity il y a 8 ans, en 2014, a désormais la responsabilité du développement et des activités depuis les implantations de la région.


Comment l’arrivée du métro transforme les hôpitaux Sud

nullUne visite du chantier du futur pôle multimodal était organisée ce mercredi. L’occasion pour Anne Decq-Garcia, la directrice du groupement hospitalier Lyon Sud d’expliquer la mue profonde pour l’établissement.


Les artisans décrivent un rythme de travail intense qui génère de la fatigue

La CAPEB a fait part des résultats de la 8e édition du baromètre ARTI Santé BTP.


Le bâtiment tient, mais…

nullLa fédération française du bâtiment (FFB) a, en cours de semaine, fait part, lors d’une conférence de presse, des derniers chiffres du secteur. Si ce dernier, globalement, tient, l’organisation espère pouvoir faire avancer certaines problématiques récurrentes lors des assises du bâtiment.


Charbonnières-les-Bains : livraison de « Carré Lison »

nullLe Groupe em2c a annoncé ce jeudi la livraison de ce programme localisé au coeur de la ville de l’ouest lyonnais.


«Nous atteignons les 5.000€ du m² à Clermont-Ferrand »

Stéphane Roque est le président de la FPI Auvergne. Nous évoquons avec lui les principales problématiques du marché sur ce territoire.


Le « Domaine de Thémis », Pyramide d’Argent 2022 en Auvergne


La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) d’Auvergne organisait jeudi sa cérémonie des « Pyramides d’Argent » à l’Hôtel de ville de Clermont-Ferrand.


Sainte-Foy-lès-Lyon : pose de la première pierre d’«Esprit Domaine»

Eiffage Immobilier a réalisé jeudi dernier la pose de la première pierre de cette résidence situé sur le site de la Salette.


La résidence « Eko » inaugurée à Villeurbanne


Cette inauguration avait lieu jeudi dernier, en présence de de la première adjointe au maire de Villeurbanne.


Villeurbanne : inauguration de la résidence « Solaris »

L’évènement inaugural de ce programme situé cours Tolstoï est inscrit, ce mardi, à l’agenda du maire, Cédric Van Styvendael.


Une matinale de la FPI sur le logement pour tous

nullLa fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise organisait ce mercredi une matinale de débat sur le logement pour tous.


Le net rebond des permis de construire se poursuit


Le service des données et des études statistiques du ministère de la Transition écologique a fait part des données sur la construction de logements à fin avril.


«Nous avons une action très importante pour le foncier économique»

nullBéatrice Vessiller est la vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme. Nous évoquons avec elle le lancement de la révision du SCOT, les grandes opérations d’urbanisme récemment présentées, et les enjeux en matière d’accueil d’activités économiques.