Grande-Bretagne: nouvelle baisse des prix en septembre

Les prix de l'immobilier ont poursuivi leur recul initié au début de l'été.

La déprime s'accentue sur le front de l'immobilier outre-Manche. Selon Nationwide, les prix ont encore reculé de 0.7% en septembre par rapport à août, confirmant la tendance constatée depuis le début de l'été. Sur trois mois la baisse des prix atteint 1.5%, contre un recul de 1.0% un mois plus tôt, soit le plus mauvais indicateur depuis avril 2009 en août. La chute est encore plus brutale sur des chiffres annuels, la hausse ayant fortement ralenti passant de 3.4% (septembre 2009-septembre 2010) le mois dernier à 1.4% ce mois-ci (octobre 2009-octobre 2010). Les emprunteurs britanniques sont en effet inquiets du fait des mesures restrictives décidée par le gouvernement Cameron.

A ce rythme, Nationwide doute que l'année 2010 se solde par une hausse des prix de l'immobilier. Si Novembre et Décembre se révèlent être de même facture, les prix pourraient s'avérer négatifs, avec une variation comprise entre -1% et 0%. Une piètre performance comparée à la hausse de 5.9% observée en 2009.

Néanmoins, la banque mutualiste veut croire que la seconde vague d'assouplissement quantitatif dit de 'Quantitative easing' décidée par les autorités monétaires britanniques pourrait avoir un impact positif sur les prix, d'abord en abaissant les rendements sur les emprunts d’État, ce qui  redonnerait de facto du pouvoir d'achat immobilier aux ménages. Cette politique de création de monnaie pourrait en outre avoir pour effet un réinvestissement de cette dernière dans de la dette bancaire, améliorant de facto les besoin en financement des banques. Enfin la politique de Quantitative Easing, dite de QE2 pourrait bien avoir pour effet de remonter les prévisions d'inflation, incitant les acteurs économiques à se porter sur les actifs plutôt que de continuer à garder du cash.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon : les prix de l’immobilier continuent de flamber

Sur un an, les hausses de prix sont supérieures à 10% dans 8 arrondissements sur 9, selon le dernier baromètre LPI-Seloger.


« Nous avons un objectif volontariste »


Renaud Payre est le vice-président de la Métropole en charge de l’habitat, du logement social et de la politique de la ville. Nous évoquons avec lui les nouvelles orientations de la Métropole en matière de logement, notamment social, et les premières mesures qu’elle souhaite prendre, comme l’encadrement des loyers.


La crise sanitaire a un impact mesuré sur les prix, selon la FNAIM

La fédération a fait état en fin de semaine dernière de sa dernière note de conjoncture.


Une hausse des prix de l’immobilier à deux chiffres à Lyon

Les indices Notaires-Insee des prix des logements anciens montrent une nouvelle hausse des prix malgré le confinement.


Dans le 6ème arrondissement de Lyon, les prix dépassent les 7.000€ le m2

C’est le constat tiré par LPI Seloger, qui publiait ce mercredi son baromètre mensuel.


« Nous sommes dans un marché où la demande est très forte »


Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Nous évoquons avec lui les grandes tendances observables depuis la fin du confinement sur le marché immobilier de Roanne et de Roannais agglomération.


Prix de l’immobilier: des hausses à deux chiffres à Lyon et Saint-Étienne


LPI-Seloger a fait état de son dernier baromètre mensuel, qui montre une activité toujours marquée par la fin du confinement.


Les prix de l’immobilier étaient toujours en forte hausse en France au 1er trimestre

Les indices Notaires-INSEE des prix des logements anciens ont été publiés ce lundi.


Laforêt décrit un marché immobilier en mode «rattrapage»


Le réseau d’agences franchisés faisait part ce mardi de son point marché semestriel. Malgré une activité soutenue depuis la fin du confinement, il appelle à un plan de relance pour le secteur.


La demande reste soutenue, constate Century 21

null
Le réseau d’agences franchisées faisait aujourd’hui son point trimestriel sur le marché immobilier en France et en Auvergne-Rhône-Alpes


La FNAIM anticipe une baisse des ventes et une stabilisation des prix


La fédération nationale de l’immobilier tenait mardi matin sa conférence de presse visant à tirer un bilan du premier semestre 2020.


Quel bilan pour les prix de l’immobilier sur un mandat ?

Sur les six dernières années, les prix ont évolué de manière assez différente suivant les différentes villes d’Auvergne-Rhône-Alpes.


Immobilier : les prix continuent de monter, selon LPI-Seloger

Le baromètre mensuel fait état d’une chute des ventes, mais également de prix orientés à la hausse. La raréfaction de l’offre est en cause.


Les prix de l’immobilier en hausse à Lyon après la fin du confinement

null
Meilleurs Agents fait état ce mardi de son baromètre national des prix de l’immobilier.


Les prix de l’immobilier accéléraient encore au 1er trimestre

Selon l’indice INSEE-notaires, les indices des prix des logements anciens accéléraient nettement avant la crise du Covid-19.