Grande-Bretagne: nouvelle baisse des prix en septembre

Les prix de l'immobilier ont poursuivi leur recul initié au début de l'été.

La déprime s'accentue sur le front de l'immobilier outre-Manche. Selon Nationwide, les prix ont encore reculé de 0.7% en septembre par rapport à août, confirmant la tendance constatée depuis le début de l'été. Sur trois mois la baisse des prix atteint 1.5%, contre un recul de 1.0% un mois plus tôt, soit le plus mauvais indicateur depuis avril 2009 en août. La chute est encore plus brutale sur des chiffres annuels, la hausse ayant fortement ralenti passant de 3.4% (septembre 2009-septembre 2010) le mois dernier à 1.4% ce mois-ci (octobre 2009-octobre 2010). Les emprunteurs britanniques sont en effet inquiets du fait des mesures restrictives décidée par le gouvernement Cameron.

A ce rythme, Nationwide doute que l'année 2010 se solde par une hausse des prix de l'immobilier. Si Novembre et Décembre se révèlent être de même facture, les prix pourraient s'avérer négatifs, avec une variation comprise entre -1% et 0%. Une piètre performance comparée à la hausse de 5.9% observée en 2009.

Néanmoins, la banque mutualiste veut croire que la seconde vague d'assouplissement quantitatif dit de 'Quantitative easing' décidée par les autorités monétaires britanniques pourrait avoir un impact positif sur les prix, d'abord en abaissant les rendements sur les emprunts d’État, ce qui  redonnerait de facto du pouvoir d'achat immobilier aux ménages. Cette politique de création de monnaie pourrait en outre avoir pour effet un réinvestissement de cette dernière dans de la dette bancaire, améliorant de facto les besoin en financement des banques. Enfin la politique de Quantitative Easing, dite de QE2 pourrait bien avoir pour effet de remonter les prévisions d'inflation, incitant les acteurs économiques à se porter sur les actifs plutôt que de continuer à garder du cash.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Retour de la tension sur le marché immobilier, selon Meilleurs Agents

Selon le baromètre mensuel du site d’estimation immobilière en ligne, la demande est de retour, avec un « stock d’acquéreurs en pleine reformation ».


Les prix de l’immobilier en nette hausse en France… et à Lyon

nullL’indice INSEE-Notaires a été dévoilé ce jeudi et montre une nette progression des prix en France, tant sur le trimestre que sur un an.


La hausse des prix de l’immobilier se poursuit en Auvergne-Rhône-Alpes

Selon LPI-Seloger, la progression des prix des logements reste rapide, tant au niveau national que local, et ce en dépit d’un nouvel affaiblissement provoqué par le troisième confinement.


Isère : une dynamique des prix de l’immobilier affirmée sur un an

null
La Chambre des notaires de l’Isère présentait, il y a quelques jours, son observatoire des chiffres de l’immobilier du département. Dans le Nord-Isère, les prix des maisons et des appartements sont nettement orientés à la hausse.


Les prix de l’immobilier également en hausse dans le Voironnais et la Bièvre

La Chambre des notaires de l’Isère présentait récemment son observatoire des chiffres de l’immobilier du département. Entre Grenoble et Lyon, la hausse des prix des maisons et des appartements est bel et bien là.


Loire : les prix des maisons augmentent davantage que les appartements

null
C’est ce qui ressort de la dernière note de conjoncture des notaires de France portant sur le département.
» Nette hausse des prix de l’immobilier dans la Loire


Nette hausse des prix de l’immobilier dans la Loire

Les dernières statistiques des notaires font état d’une augmentation des prix des appartements de près de 5% dans le département.


Les prix de l’immobilier en hausse de 0,5 % à Lyon selon Meilleursagents

null
Le spécialiste de l’estimation immobilière a fait part de son baromètre national mensuel des prix de l’immobilier.


Le taux de logements vacants en Suisse continue d’augmenter

C’est ce qu’indique l’office fédéral de la statistique vendredi dans sa publication «Construction et logement».


Des hausses de prix de l’immobilier sensibles à Lyon et Valence

Selon le dernier baromètre mensuel des prix LPI-Seloger, les hausses de prix approchent de 10 % à Saint-Etienne, Lyon, Clermont-Ferrand, Villeurbanne et Chambéry. La hausse atteint 15% dans la préfecture de la Drôme.


Dans 5 arrondissements sur 9 à Lyon, la hausse de prix de l’immobilier dépasse 10%

C’est ce que révèle le dernier baromètre LPI-Seloger, publié il y a quelques jours.


Immobilier : le réseau Guy Hoquet évoque une année 2021 record

nullLe premier trimestre 2021 a confirmé, selon le réseau Guy Hoquet la résilience de l’immobilier face à la crise sanitaire. Les volumes de transactions sont quasiment historiques.


Selon Century 21, l’activité immobilière s’est accélérée au 1er trimestre

Century 21 a fait part, mercredi, de chiffres de ventes dépassant les niveaux enregistrés en 2019, année jusque-là considérée comme exceptionnelle.


Les prix des logements anciens accélèrent en France et à Lyon

null
Les indices Notaires-INSEE ont été publiés ce vendredi par l’institut national de la statistique.


Nette hausse des prix des appartements à Lyon

nullLa Chambre des notaires du Rhône a fait part jeudi des grands chiffres de l’année 2020 en matière de prix de l’immobilier dans le département et la Métropole de Lyon. Bien des arrondissements et quartiers de Lyon, ainsi des communes de la Métropole ont connu des hausses à deux chiffres.