Le BBC va couter plus cher que prévu

L'entrée en vigueur de la future réglementation thermique devrait se traduire par un renchérissement des coûts les premières années.

Le BBC va couter plus cher que prévu. C'est en substance ce qu'a indiqué Xerfi dans un communiqué à propos de la future réglementation thermique RT 2012. Cette dernière, dont l'objectif est de réduire par trois la consommation en énergie des immeubles neufs via la généralisation des bâtiments basse consommation (BBC), sera effective à partir de novembre prochain dans le non résidentiel et en janvier 2013 dans le logement traditionnel.

Elle devrait , selon le bureau d'études, provoquer une hausse des couts de 15% à 20% les premières années, soit bien plus que les prévisions des pouvoirs publics : "l'inflation des coûts atteindra au final 15% à 20% les premières années contre 7% à 8% en moyenne prévus par les pouvoirs publics" indique Xerfi.

Du coup, "la RT 2012 se traduira forcément par un surcoût". En cause, non seulement la hausse du coût des matériaux qui se traduira par des pressions tarifaires,mais également de la main d'oeuvre : « le déficit de formation aux techniques de l’éco-construction risque d’entraîner une hausse des salaires dans un secteur déjà en proie aux pires difficultés de recrutement» indique le bureau d'études.

Les promoteurs bien placés, pas la maitrise d'œuvre

Ce nouveau contexte aura un impact contrasté suivant les acteurs au sein de la filière. Au sein des acteurs qui pourraient profiter de la RT2012, les promoteurs, selon Xerfi, « jouissent globalement d’une position de force au sein de la filière face aux autres intervenants ». Ces derniers, "en position de force au sein de la filière, devront toutefois convaincre les ménages d'investir dans les BBC pour faire passer de probables hausses des prix".

Pour leur part, les entreprises de construction pourraient profiter de « belles perspectives de croissance pour celles qui sauront mettre en valeur leur savoir faire, même si l’augmentation des coûts d’approvisionnement et des frais de personnel paraissent difficile à maîtriser ».

A l'inverse, les bureaux d'études pourraient bien ne pas profiter de la nouvelle règlementation, « leur capacité à relever les prix est faible malgré la montée en gamme espérée de leurs prestations ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Villeurbanne : le parc Jacob-Hugentobler nommé aux Victoires du paysage

Ce parc situé à proximité de la place Grandclément et du Rize a été nommé dans la catégorie « Prix du public ».


La neutralité carbone visée pour les bureaux de JLL à horizon 2030


Le conseil en immobilier d’entreprise a fait cette annonce à l’occasion de la Climate Week.


«Suivant les époques, on a associé la ville au végétal ou on l’a dissociée»


Frédéric Ségur est responsable ingénierie et prospective du patrimoine végétal de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’exposition « La ville-forêt. Vers une nouvelle culture urbaine », présentée au CAUE


La Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes a créé la Banque de la Transition Énergétique

Cette nouvelle banque est intégralement dédiée à la collecte d’épargne verte et au financement d’initiatives en faveur de la transition énergétique dans la région.


L’Europe retient l’offre d’un consortium piloté la SPL Lyon Confluence

La Commission Européenne a retenu l’offre du consortium Scale, coordonné par la SPL. Il s’agit du plus gros réseau de villes européennes engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique.


6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


Écoles, collèges : performance énergétique et piétonisation, priorités de la Métropole

La piétonisation aux abords des établissements scolaires a été lancée dès cet été de manière prioritaire. La Métropole va également lancer un audit en matière de performance énergétique des collèges.


Rénovation, lutte contre l’artificialisation : des acquis pour la Convention citoyenne

Le gouvernement met en œuvre une première série des recommandations de la Convention citoyenne pour le climat.


Villeurbanne : lancement d’une plantation participative géante


Cette opération a été lancée officiellement ce mardi. Elle vise à occuper de matière temporaire un site qui sera ensuite bâti, dans le cadre de la ZAC Gratte-Ciel centre-ville.


Emmanuelle Wargon, nouvelle ministre en charge du Logement

Julien Denormandie quitte le ministère du Logement pour prendre le portefeuille de l’agriculture.


Rénovation énergétique : 9 Régions engagées aux côtés de l’Etat

Ces dernières vont mettre en place des guichets d’accompagnement des Français qui désirent rénover leur logement. Auvergne-Rhône-Alpes fait partie des territoires engagés dans le dispositif.


La SACVL va planter une forêt de 1.000 m² à la Duchère

Cette opération va intervenir dans le cadre du réaménagement de ce quartier du 9ème arrondissement de Lyon.


L’entrée en vigueur de la RE2020 attendue pour la mi-2021

null
Le Gouvernement a réaffirmé son ambition pour la future réglementation environnementale des bâtiments neufs. Il a ajusté le calendrier de la réforme pour tenir compte de la crise du Coronavirus.


La reprise des délais d’urbanisme maintenue au 24 mai

C’est ce qu’a indiqué ce jour le ministre en charge de la Ville et du Logement, Julien Denormandie. Il a par ailleurs officialisé le report de la fin de la trêve hivernale en juillet.


La pollution automobile en baisse dans les villes d’Auvergne-Rhône-Alpes


Suite au confinement, la fédération nationale Atmo France, qui réunit l’ensemble des observatoires régionaux de surveillance de la qualité de l’air, fait état de cette nette baisse partout sur le territoire national.