Le BBC va couter plus cher que prévu

L'entrée en vigueur de la future réglementation thermique devrait se traduire par un renchérissement des coûts les premières années.

Le BBC va couter plus cher que prévu. C'est en substance ce qu'a indiqué Xerfi dans un communiqué à propos de la future réglementation thermique RT 2012. Cette dernière, dont l'objectif est de réduire par trois la consommation en énergie des immeubles neufs via la généralisation des bâtiments basse consommation (BBC), sera effective à partir de novembre prochain dans le non résidentiel et en janvier 2013 dans le logement traditionnel.

Elle devrait , selon le bureau d'études, provoquer une hausse des couts de 15% à 20% les premières années, soit bien plus que les prévisions des pouvoirs publics : "l'inflation des coûts atteindra au final 15% à 20% les premières années contre 7% à 8% en moyenne prévus par les pouvoirs publics" indique Xerfi.

Du coup, "la RT 2012 se traduira forcément par un surcoût". En cause, non seulement la hausse du coût des matériaux qui se traduira par des pressions tarifaires,mais également de la main d'oeuvre : « le déficit de formation aux techniques de l’éco-construction risque d’entraîner une hausse des salaires dans un secteur déjà en proie aux pires difficultés de recrutement» indique le bureau d'études.

Les promoteurs bien placés, pas la maitrise d'œuvre

Ce nouveau contexte aura un impact contrasté suivant les acteurs au sein de la filière. Au sein des acteurs qui pourraient profiter de la RT2012, les promoteurs, selon Xerfi, « jouissent globalement d’une position de force au sein de la filière face aux autres intervenants ». Ces derniers, "en position de force au sein de la filière, devront toutefois convaincre les ménages d'investir dans les BBC pour faire passer de probables hausses des prix".

Pour leur part, les entreprises de construction pourraient profiter de « belles perspectives de croissance pour celles qui sauront mettre en valeur leur savoir faire, même si l’augmentation des coûts d’approvisionnement et des frais de personnel paraissent difficile à maîtriser ».

A l'inverse, les bureaux d'études pourraient bien ne pas profiter de la nouvelle règlementation, « leur capacité à relever les prix est faible malgré la montée en gamme espérée de leurs prestations ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Loi climat et résilience : l’impact sur l’immobilier et les transports

Après plusieurs mois d’examen et une commission mixte paritaire conclusive, les députés et les sénateurs ont adopté cette semaine ce projet de loi qui aura un impact important en matière de végétalisation, d’isolation des bâtiments ou sur la qualité de l’air via de nouvelles ZFE.


Un appel à projets pour l’industrie du bois de construction

La ministre chargée du logement, Emmanuelle Wargon, a lancé un appel à projets doté de 50 millions d’euros pour l’«industrialisation de produits et systèmes constructifs bois et autres biosourcés».


Consultation publique sur le bruit dans la Métropole de Lyon

La Métropole de Lyon a renouvelé son plan de prévention du bruit dans l’environnement pour la période 2021-2024. Une consultation publique est organisée du 16 juillet au 30 septembre.


Lyon 7 : de la peinture au sol pour lutter contre les îlots de chaleur

null
L’expérimentation d’une peinture anti-chaleur est en cours rue Béchevelin pour lutter contre les îlots de chaleur urbains.


Le nouveau DPE entre en vigueur

C’est ce jeudi 1er juillet qu’est entré en vigueur le nouveau diagnostic de performance énergétique.


Loi climat et résilience au Sénat : le gouvernement regrette les reculs du Sénat

Ce vote, qui a eu lieu ce mardi, veut revenir sur d’importantes avancées votées lors de l’examen du texte à l’Assemblée nationale.


Solarisation du patrimoine immobilier : Saint-Etienne Métropole récompensée


La Métropole a été récompensée aux Green solutions awards pour la solarisation de son patrimoine. Elle est en lice pour la finale internationale.


Performance énergétique : le courrier des présidents des Métropoles de Grenoble et Lyon

Bruno Bernard et Christophe Ferrari ont écrit aux parlementaires sur transformation des règles de calcul de la performance énergétique des bâtiments visant selon eux à « faussement atteindre les objectifs de la stratégie nationale bas carbone ».


Qualification chantier par chantier : premier bilan positif

Cette expérimentation a été initiée il y a quelques mois par la CAPEB, qui a fait part de retours satisfaisants.


Villeurbanne : Victoire d’or du paysage pour le parc Jacob-Hugentobler

nullCe parc situé à proximité de la place Grandclément et du Rize a été récompensé d’une « Victoire d’or du paysage », prix qui distingue les aménagements paysagers de France les plus réussis.


Clermont Auvergne Métropole promeut le permis de végétaliser

La Métropole encourage ses habitants à devenir les jardiniers de leur propre quartier, via un permis de végétaliser baptisé « Ici on sème ». Il offre à chacun la possibilité s’approprier un petit bout d’espace public.


Nouveaux «Quartiers Fertiles» à Lyon, Saint-Fons, Rillieux-la-Pape et Saint-Étienne

Les ministères de l’Agriculture et de la Ville ont annoncé à la mi-avril 48 nouveaux lauréats pour cet appel à projets visant à développer l’agriculture urbaine dans les quartiers.


Caluire-et-Cuire : Lyon Métropole Habitat réhabilite 180 logements

nullCette opération porte sur les logements de la résidence La Rivette, située Montée des Forts.


MaPrimeRénov’ : plus de 185.000 dossiers déposés au 1e trimestre

L’Anah a fait part ce lundi d’un bilan de la prime au titre du premier trimestre.


Saint-Etienne : un espace vert de 2.000 m² sera créé sur la friche de l’Eden

Le désamiantage et la démolition de l’ancien cinéma va intervenir au cours des prochains mois. Au printemps 2022, sera initiée la réalisation d’un nouvel espace public dans cette rue située non loin de l’Hôtel de ville.