Les français pour un blocage des prix de l’immobilier

Selon un sondage Ipsos Nexity, plus de huit Français sur dix sont pour que l'Etat régule les prix de vente des logements.

Trop cher l’immobilier ? A une écrasante majorité, les français semblent, sans grande surprise, répondre « oui », à travers un sondage Ipsos pour Nexity, révélé aujourd’hui par le quotidien Aujourd'hui en France/Le Parisien. Ce dernier indique en effet que 83% des personnes interrogées pensent que l'Etat doit "réguler les prix de vente". Dans leurs communes et aux alentours dans les années à venir, 44% des français sont en faveur d’une limitation de " la hausse des prix à l'achat". Ils sont également massivement en faveur d’un renforcement du prêt à taux zéro, à 87%.

Les français pour un encadrement des loyers

Les français sont également, dans leur majorité, en faveur d’un encadrement des loyers. 59% réclament ainsi une limitation de la hausse de ces derniers. En outre, une écrasante majorité (82%) est en faveur d’un "encadrement des prix des terrains publics pour développer des constructions à prix accessibles".

Une conclusion qui ravira Alain Dinin, le président de Nexity, le promoteur ayant commandé l’étude, qu’il effectue annuellement sur les attentes en matière de logement. Celui-ci plaide en effet pour une mise à disposition plus large du foncier public, notamment dans les grandes métropoles. Le président de Nexity a, à l’occasion de cette étude, plaidé une fois de plus, dans divers médias (AFP, Europe 1, BFM Business) pour un recentrage du PTZ+ vers les publics qui en ont le plus besoin, se citant comme un possible bénéficiaire du dispositif dans l’hypothèse où il deviendrait primo-accédant, ce qui parait, à ses yeux, aberrant.

» "Les prix vont se poser"

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

« Blocage des prix » « régulation » « limitation de la hausse » !!
Mais c’est quoi, cet enfumage ?

A quoi servirait un blocage des prix ou une limitation de la hausse alors que les prix sont au plus haut, et sont devenus inaccessibles pour une majorité de français.

Ce n’est pas un blocage qu’il faut, mais c’est des mesures adaptées et radicales pour faire baisser les prix.

A noter que Nexity se vente d’être le premier acteur intégré des métiers de l’immobilier. Sentant le vent du boulet, il a donc fait faire un sondage avec des questions qui ont permis d’aboutir à des réponses qui lui soient le moins défavorable possible.

Lorsque des gens comme eux font un sondage, il est clair qu’ils étudient la chose de manière à connaître les réponses avant que le sondage ne soit réellement fait.

ENFUMAGE !!!!!!!!!!!!!!

Signaler un abus

Il ya une et une seule solution au probleme de l’immobilier en France!

Il faut augmenter l’offre en libérant du foncier! Les prix des terraisn vont baisser et leur nombre en vente augmenter! On pourra faire construire plus facilement et pour moins cher. Les prix de l’ancien devrint forcement s’aligner car il y aura concurrence avec le neuf!

Comment libérer le terrain? C’est TRES FACILE! Il suffit que nos hommes politiques aient le courage de le faire. Voici les mesures:

1°) il existe encore, meme en centre ville et dans les zones A dites tendues, des terrains constructibles laissés a l’abandon pour des raisons de spéculation. Il faut taxer TRES DUR ces terrains la, pour inciter a la vente.
2) pour ce genre de terrrain ou pour les apparts et maison en résidence secondaires, il font donc taxer tres lourdement , et en meme temps augmenter forteùent les taxes a la succession ou donation! Ainsi les proprietaires deja tres riches ne garderont pas les terrrains jusqu’a leur mort pour le donner aux enfants, mais plutot decideront de les vendre a une autre personne et de donner l’argent aux enfants! Il faut repartir les richesses!

3) il faut inciter les maires a rendre beaucoup plus flexibles les PLU, a ouvrir des terrains non cultivés en constructibles, via des aides, etc.. En ce moment, le gouvernement fait l’inverse: il incite a bloquer l’expansion des villes (grenelle de l’environnement deux).

Voila cest simple et tres facile…… La France a enormement d’espace! Mais elle ne sait pas quoi en faire et laisse cet espace en friches et en jacheres!

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


2021, année exceptionnelle pour l’immobilier selon Century 21

Le réseau d’agences franchisées a présenté lundi son bilan annuel du marché. Si l’année écoulée a été très bonne sur le front de l’activité, les prix, toujours en hausse, commencent à désolvabiliser certains ménages.


Un marché immobilier record en 2021, selon Laforêt

L’année écoulée a été très positive pour l’activité immobilière avec un record en termes de transactions. Selon le réseau d’agences franchisées, 2022 sera une année « entre menaces et opportunités ».


Le marché immobilier a bien résisté en 2021, selon la FNAIM

nullLa FNAIM a, quelques jours avant sa conférence de presse portant sur l’année 2021, révélé les principales tendances du millésime écoulé. Les prix sont toujours en forte hausse, avec toutefois des disparités suivant les territoires.


Marché immobilier : des signes de faiblesse selon Immonot

Selon le portail immobilier du groupe Notariat Services, quelques informations laissent penser que les ventes pourraient se dégrader et les prix reculer.


Immobilier : affaiblissement de la hausse des prix à Lyon

C’est ce que révèle le dernier baromètre mensuel LPI-Seloger.


Passoires thermiques : les ventes s’accélèrent dans les villes de la région

null
Seloger a récemment communiqué sur l’envolée des mises en vente de passoires énergétiques. Et notamment à Lyon et dans les grandes villes d’Auvergne-Rhône-Alpes.


Les communes rurales face à une véritable « poussée haussière »

Depuis janvier, elles ont, selon Meilleurs Agents, vu leurs prix grimper de 7,4%, ce qui est près de 2,5 fois plus que les principales agglomérations.


Les prix toujours en nette hausse à Lyon selon LPI-Seloger

nullLe baromètre mesurant l’évolution des prix de l’immobilier fait état d’un affaiblissement de la demande. Les villes d’Auvergne-Rhône-Alpes enregistrent toujours des hausses de prix toujours marquées.


Immobilier : vers un volume de ventes historiquement élevé en 2021

null
La FNAIM a dévoilé mardi sa note de conjoncture immobilière.


Les grandes villes moins attractives

nullC’est ce que révèle une enquête Harris Interactive divulguée par Century 21.


Immobilier : hausse de la demande, offre en baisse, et prix en hausse

nullLe réseau d’agences franchisées Laforêt a fait un point sur le marché immobilier. Comme les autres acteurs du marché, il constate une forte activité, qui se traduit par une chute de l’offre.


Les prix de l’immobilier atteignent des records et freinent l’activité

Century 21 a fait part ce lundi de son point trimestriel sur le marché français.


La hausse des prix des logements anciens perdure

Au deuxième trimestre 2021, les prix des logements anciens ont enregistré une hausse de 1,6% par rapport au premier trimestre, selon les indices Notaires-Insee publiés ce jeudi. En Île-de-France, les prix sont quasi-stables.


Les villes moyennes toujours prisées, selon Orpi

nullLe réseau d’agences a tiré un bilan de la saison d’été sur le marché immobilier.


Immobilier : des hausses de prix de plus de 10% à Valence, Chambéry et Vénissieux

nullLPI-Seloger a fait état de son baromètre mensuel. La hausse des prix est sensible au niveau national. C’est notamment le cas à Lyon et Clermont-Ferrand, ainsi que dans les villes moyennes d’Auvergne-Rhône-Alpes.