3èmes assises sur les conséquences du Grenelle hier à Lyon 3

Près d’une centaine de participants étaient réunis hier à l’université Lyon 3 à l’occasion des 3èmes assises sur les conséquences du Grenelle de l’environnement dans le Rhône, organisées par la FNAIM.

Les troisièmes assises sur les conséquences du Grenelle de l’environnement dans le Rhône, organisées par la FNAIM en partenariat avec l’Université Lyon 3, se tenaient hier à l’auditorium André Malraux.

Durant une matinée, de nombreux experts se sont ainsi succédé pour tenter d’expliquer les enjeux de la lutte contre le réchauffement climatique : Olivier Sidler, Directeur d’Enertech, Muriel Fusy, de l’agence locale de l’énergie, responsable du pôle bâtiments durables, Benoit Leclair, vice-président du Conseil régional délégué à l’Énergie et au Climat, ou encore Bruno Charles, vice-président au Grand Lyon, chargé de la démarche prospective en matière énergétique.

"Une planète à bout de souffle"

Olivier Sidler, Directeur d’Enertech a d’entrée planté le décor : « Le milieu dans lequel on vit, la planète, est à bout de souffle ». Aussi, estime-t-il urgent de réduire ses propres consommations d’énergie, au vu de la raréfaction des diverses ressources naturelles et du réchauffement climatique en cours. Notamment via la réduction de la facture énergétique dans les bâtiments. Bruno Charles a ensuite développé le Plan Climat du Grand Lyon, qui accorde une grande place à la réhabilitation thermique des logements.

« Dans tous les cas, le prix de l’énergie va être multiplié par deux ou par trois » a-t-il averti. D’où des aides financières que le Grand Lyon accorde pour les rénovations énergétiques d’immeubles, notamment dans le quartier Sainte Blandine, pilote dans ce domaine. Il a ensuite laissé la parole à Muriel Fusy et Benoit Leclair, qui ont expliqué les actions de leurs organisations respectives dans la lutte contre la précarité énergétique.

La deuxième table ronde animée – tout comme la première - par Michel Godet, journaliste au Tout Lyon, rassemblait des acteurs de l’éco-rénovation des bâtiments, comme Pierre Bonche, des établissements Estrat-Bonche, et Hervé Tillier, le président du Groupe Crequy. Ces derniers ont évoqué les difficultés et les solutions liées à la rénovation des bâtiments.

Le débat s’est clos à 12h30, laissant les organisateurs satisfaits de la réussite de cette matinée, suivie par de nombreux professionnels de l’immobilier.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Saint-Etienne Métropole: certification «Démonstrateurs industriels pour la ville durable»

La communauté urbaine de Saint-Etienne a reçu vendredi cette certification des mains de la ministre, Ségolène Royal.


Serfim Dépollution acquiert une société barcelonaise, Geoambient

Le groupe lyonnais a acquis cette société espagnole avec laquelle il avait déjà collaboré il y a deux ans.


Natilia a posé les murs de sa maison à énergie positive à Civrieux-d’Azergues

null
Natilia organisait il y a 10 jours la pose des murs de cette maison à ossature bois, fruit d’un concept de production industriel destiné à démocratiser ce type de bâti.


Le président de la CAPEB rencontre Emmanuelle Cosse

Patrick Liébus a rencontré la nouvelle Ministre du logement pour évoquer les leviers de relance du Bâtiment.


EcoCité de la Métropole de Lyon : 11 nouveaux projets sélectionnés

Le Programme d’investissements d’avenir (PIA) pour la seconde tranche de l’action «Ville de demain» vient d’attribuer 11.28M€ d’aides à la Métropole et ses partenaires dans sa stratégie EcoCité.


La Ville de Lyon obtient le label Cit’ergie

Le label certifie de la qualité de la politique énergie-climat de la ville de Lyon, notamment sur le plan de la performance énergétique des bâtiments.


Le Panoramic : la transformation réussie d’un immeuble réversible

null
Icade et Poste Immo ont inauguré le 10 décembre l’immeuble Panoramic, un ancien immeuble utilisé par la Poste pour le tri ayant subi une lourde transformation pour développer 44 logements.
»
« Nous travaillons sur la réversibilité d’usage »


L’USH et l’ARC dénoncent l’individualisation des frais de chauffage

Les deux organisations se sont fendues d’un communiqué commun dans lequel elles indiquent que celle-ci est une mesure inutile et coûteuse pour les locataires et les propriétaires.


Bâtiment durable : la FFB Rhône-Alpes a réalisé un livre blanc

Le secteur du bâtiment prépare aussi la COP21. La FFB Rhône-Alpes a récemment présenté son livre blanc « Bâtiment durable ». L’amélioration des thermiques des logements représente, selon elle, un important marché potentiel.


« Nous travaillons sur notre bâti »

null
Gérard Collomb, président de la Métropole de Lyon, a fait le point jeudi sur les actions menées par la Métropole et ses partenaires en faveur de la réduction des gaz à effet de serre sur le territoire métropolitain. Il détaille la vision de la Métropole en matière de climat et de transports.


UNPI 69: une formation sur les lois Macron et transition énergétique

L’UNPI du Rhône organise une formation intitulée « Lois MACRON et transition énergétique, quels impacts sur l’Assemblée générale de copropriété ? »


« Nous ambitionnons d’aider 1800 logements par an dans le parc privé »

null
Béatrice Vessiller est Vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de la rénovation thermique des logements. Elle évoque la plateforme d’éco-rénovation énergétique lancée par la Métropole de Lyon visant à accompagner les propriétaires dans leurs projets.


Saint-Étienne retenue dans l’appel à projets « Villes respirables »

Dans les 5 ans, Saint-Etienne Métropole bénéficiera d’un soutien financier d’1 million d’euros de la part des services de l’État et de l’ADEME.


Qualité de l’air : Villeurbanne s’engage

La ville a rappelé à l’occasion de la journée nationale sur la qualité de l’air, les mesures visant à améliorer la santé des habitants.


Une aide de la Métropole de Lyon pour la rénovation des logements

null
Les ménages pourront bénéficier d’aides du Grand Lyon allant jusqu’à 3500 euros en éco-rénovant leur logement.