La plainte de l’UNPI auprès de l’Europe critiquée par l’USH

La plainte de l’UNPI contre les aides d’Etat au logement social public français est vivement critiquée par l’Union sociale pour l’habitat, qui rappelle que la Commission européenne n’est pas compétente en l’état.

L’UNPI a hier rappelé lors d’une conférence de presse qu’elle avait porté plainte contre les aides d’Etat au logement social public français. Par ce biais, l’Union des propriétaires immobiliers souhaite notamment que les exceptions et subventions pour le parc locatif public bénéficient effectivement aux plus démunis, qu’il y ait plus de transparence sur l’utilisation des fonds publics, et que les aides soient limitées au réel coût net occasionné par un véritable service d'intérêt économique général (SIEG). La plainte de l’UNPI porte sur la non-conformité des aides publiques avec les règles européennes pour les SIEG.

Pour l’UNPI, les subventions -ensemble des avantages, directs ou indirects, provenant de l’Etat, des collectivités territoriales éventuellement via des organismes publics- sont interdites sauf dans le cas des SIEG qui bénéficient d’une dérogation. Or le montant des aides de SIEG serait bien plus élevé qu’annonce par le gouvernement : 31.5 milliards selon une estimation de l’UNPI, contre 6.4 milliards annoncés. Pour l’UNPI, « La réponse française et les comptes officiels ne mentionnent que les SA de HLM et les OPH » oubliant près d’un tiers du secteur, soit 249 organismes, notamment les SEM, les coopératives ( + 16% des logements des organismes HLM).

« Instrumentalisation » selon l’USH

Pour l’Union des propriétaires présidée par Jean Perrin, moins de 1% des constructions neuves sont depuis 10 ans, en PLAI (destiné à la population la plus défavorisée bénéficiaire des logements les plus sociaux), une réquisition étant en outre annoncée tous les ans par le Ministère pour les personnes les plus défavorisées qui restent l’hiver sans logement. Aussi, le SIEG, serait, selon l’Union, pas assuré.

Mais pour l’Union Sociale pour l’habitat, la plainte tient de « l'instrumentalisation du droit européen par l'UNPI à des fins idéologiques ». Pour elle, la Commission européenne n’est pas compétente pour définir le rôle et le champ d’intervention du logement social en tant que service public. Le Traité de l’Union européenne reconnaît aux États membres la pleine compétence à définir ce type de service public. Il appartient donc au législateur français de définir le rôle du logement social en France, notamment en termes de mixité sociale et de diversité de l’habitat ».

L’USH indique travailler avec la commission et l’Etat sur « l’application des mesures nécessaires à la vérification de l'absence de toute « surcompensation » soit un éventuel niveau d'aide publique supérieure à 100% des coûts nets de construction, de gestion et de rénovation des logements sociaux.

Selon l’USH, les premiers contrôles effectués par la Commission et les autorités françaises compétentes sur des projets cofinancés par l'Europe (Feder), « ont confirmé l'absence de toute surcompensation ». Selon Jean-Louis Dumont, président de l'Union sociale pour l'habitat, qui n’hésite pas à parler de « démarche socialement inconséquente », «derrière la question du logement social, c'est le modèle français que l'on attaque ». Selon lui, le logement social « fait partie intégrante de notre pacte social. Je constate que beaucoup de pays et de citoyens européens envient aujourd'hui notre système » note-t-il.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


«La hausse des prix va continuer, c’est mathématique»

nullINTERVIEW – Philippe Layec est le président de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI) en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’évolution du marché du logement neuf dans la Métropole, la nouvelle offre en BRS, mais aussi la modification n°3 du PLU-H.


La crise sanitaire n’a pas enrayé la dynamique d’ «Action Coeur de Ville»

Action Logement a fait un point en fin de semaine dernière sur son implication dans le dispositif Action Coeur de Ville. Celui-ci monte clairement en puissance dans les villes moyennes.


Charly : inauguration de «Prélude»

nullGrandLyon Habitat et Alila ont inauguré ce mercredi cette résidence entièrement dédiée au logement social.


La Métropole de Lyon met en place une aide exceptionnelle aux dépenses de logement

Il s’agit là d’une évolution du fonds d’urgence pour les impayés de loyers et de charges de copropriété vers une aide totalisant un million d’euros pour l’année 2021.


Alila vise une nouvelle année de croissance en 2021

Le promoteur spécialisé dans la construction de logements abordables organisait mardi 13 avril une conférence de presse. Il a fait part au cours de celle-ci de ses chiffres 2020 et de ses ambitions pour 2021.


Des objectifs connus pour les OPH métropolitains et du Rhône

Les cibles de production ont récemment été chiffrées pour les offices publics de l’habitat de la Métropole et du Rhône au sein des conventions d’utilité sociale.


Le parc social a progressé de 1,1% dans la région sur un an

nullLa DREAL a fait part il y a quelques jours de ses statistiques sur le parc social en Auvergne-Rhône-Alpes.


Pont-de-Claix : inauguration de la résidence D’Clic

La résidence, qui compte 43 logements, a été inaugurée en présence du préfet de l’Isère et du président de Grenoble-Alpes Métropole.


GrandLyon Habitat a été agréé en tant qu’OFS

L’office public de l’habitat métropolitain a obtenu en février les agréments préfectoraux en tant qu’organisme foncier solidaire.


La Fondation Abbé Pierre soutient des collectifs citoyens

nullA l’occasion de son éclairage régional 2021, l’agence Auvergne Rhône-Alpes de la Fondation Abbé Pierre a souhaité rendre visible l’action locale de collectifs citoyens qui apportent des solutions concrètes en matière de logement.


Est Métropole Habitat distribue des paniers repas aux étudiants

Cette opération a lieu ce samedi auprès des étudiants de 16 résidences étudiantes de Villeurbanne, Vaulx-en-Velin et Vénissieux.


La démolition de la barre Monmousseau, acte majeur du NPNRU à Vénissieux

Ce vendredi 2 avril était un jour majeur pour le plateau des Minguettes, à Vénissieux. La barre Monmousseau a en effet été détruite par implosion à Vénissieux. Une opération qui s’inscrit dans le NPNRU 2020/2030.


Action Logement a lancé le 3ème AMI de l’opérateur national de vente

Les deux premiers appels à manifestation d’intérêt, lancés en juillet 2018 et septembre 2019 avaient permis l’acquisition de 3.433 logements répartis en 94 biens.


Pour la relance de la production, CDC Habitat lance un appel à projet

CDC Habitat a indiqué mercredi lancer un appel à projets pour la relance de la production de logements sur la période 2021-2022.


Les conventions d’utilité sociale des 3 OPH métropolitains ont été signées

La signature a eu lieu mercredi au Grand Lyon entre la secrétaire générale de la préfecture du Rhône et le vice-président de la Métropole de Lyon.