« Il faut se réjouir qu’ils aient accepté de se prêter à l’exercice »

Marc Uhry est le délégué régional de la fondation Abbé Pierre. L'institution a organisé, dans les trois grandes agglomérations de Rhône-Alpes, des rencontres de mal logés avec les candidats aux municipales. 

Dans les trois grandes villes de Rhône alpes, vous avez, avant les élections de mars, donné la parole à des gens en situation de mal logement, devant des candidats aux municipales, lors de réunions publiques. Sur les réunions sur Saint Etienne, Lyon et Grenoble êtes-vous satisfaits de l’accueil des politiques ? Beaucoup de candidats se sont-ils montrés intéressés à la question du logement ou finalement avez-vous senti un intérêt limité ?

Nous sommes satisfaits. Tout le monde, du Front de gauche à l’UMP, a accepté de venir se prêter à un exercice un peu ingrat puisqu’on leur demandait de venir simplement écouter les personnes en situation de grande précarité en matière de logement, de s’engager ensemble sur des valeurs et de faire front républicain en disant leur accord sur le fait que de droit au logement est universel et qu’il est en amont des clivages politiques.

Sur le fond, on peut quand même se réjouir qu’ils aient accepté de se prêter à l’exercice et de poser ensemble, pour dire que l’on reconnait l’universalité du droit au logement, que celui-ci concerne tout le monde. Nous ne sommes pas non plus complètement naïfs : derrière dans la mise en œuvre, il y a des contraintes de gestion, et des préoccupations électorales, qui font que l’on ne va pas toujours au bout de ce qui serait possible de faire en matière de droit au logement. Le fait qu’ils aient accepté de se positionner tous ensemble, cela donne une légitimité pour les citoyens, pour la société civile, d’être vigilant sur le fait qu’ils feront de leur mieux en la matière. Nous étions contents de cela, et contents de donner la parole aux personnes mal logées, que ce soit pas toujours les mêmes qui s’expriment. Et intéressant aussi que dans des campagnes électorales, ce ne soit pas les candidats qui parlent mais les citoyens les plus éloignés des normes qui s’autorisent à participer à la vie démocratique.

Pour lire la totalité de l'article (1453 mots), abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Nicolas Bonnet, nouveau directeur général de la CCI

L’ancien dirigeant d’Action Logement en Auvergne-Rhône-Alpes a rejoint début mai la chambre de commerce et d’industrie Lyon Métropole Saint- Etienne Roanne.


Caluire-et-Cuire : Lyon Métropole Habitat réhabilite 180 logements

nullCette opération porte sur les logements de la résidence La Rivette, située Montée des Forts.


«La hausse des prix va continuer, c’est mathématique»

nullINTERVIEW – Philippe Layec est le président de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI) en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’évolution du marché du logement neuf dans la Métropole, la nouvelle offre en BRS, mais aussi la modification n°3 du PLU-H.


La crise sanitaire n’a pas enrayé la dynamique d’ «Action Coeur de Ville»

Action Logement a fait un point en fin de semaine dernière sur son implication dans le dispositif Action Coeur de Ville. Celui-ci monte clairement en puissance dans les villes moyennes.


Charly : inauguration de «Prélude»

nullGrandLyon Habitat et Alila ont inauguré ce mercredi cette résidence entièrement dédiée au logement social.


La Métropole de Lyon met en place une aide exceptionnelle aux dépenses de logement

Il s’agit là d’une évolution du fonds d’urgence pour les impayés de loyers et de charges de copropriété vers une aide totalisant un million d’euros pour l’année 2021.


Alila vise une nouvelle année de croissance en 2021

Le promoteur spécialisé dans la construction de logements abordables organisait mardi 13 avril une conférence de presse. Il a fait part au cours de celle-ci de ses chiffres 2020 et de ses ambitions pour 2021.


Des objectifs connus pour les OPH métropolitains et du Rhône

Les cibles de production ont récemment été chiffrées pour les offices publics de l’habitat de la Métropole et du Rhône au sein des conventions d’utilité sociale.


Le parc social a progressé de 1,1% dans la région sur un an

nullLa DREAL a fait part il y a quelques jours de ses statistiques sur le parc social en Auvergne-Rhône-Alpes.


Pont-de-Claix : inauguration de la résidence D’Clic

La résidence, qui compte 43 logements, a été inaugurée en présence du préfet de l’Isère et du président de Grenoble-Alpes Métropole.


GrandLyon Habitat a été agréé en tant qu’OFS

L’office public de l’habitat métropolitain a obtenu en février les agréments préfectoraux en tant qu’organisme foncier solidaire.


La Fondation Abbé Pierre soutient des collectifs citoyens

nullA l’occasion de son éclairage régional 2021, l’agence Auvergne Rhône-Alpes de la Fondation Abbé Pierre a souhaité rendre visible l’action locale de collectifs citoyens qui apportent des solutions concrètes en matière de logement.


Est Métropole Habitat distribue des paniers repas aux étudiants

Cette opération a lieu ce samedi auprès des étudiants de 16 résidences étudiantes de Villeurbanne, Vaulx-en-Velin et Vénissieux.


La démolition de la barre Monmousseau, acte majeur du NPNRU à Vénissieux

Ce vendredi 2 avril était un jour majeur pour le plateau des Minguettes, à Vénissieux. La barre Monmousseau a en effet été détruite par implosion à Vénissieux. Une opération qui s’inscrit dans le NPNRU 2020/2030.


Action Logement a lancé le 3ème AMI de l’opérateur national de vente

Les deux premiers appels à manifestation d’intérêt, lancés en juillet 2018 et septembre 2019 avaient permis l’acquisition de 3.433 logements répartis en 94 biens.