« Il faut se réjouir qu’ils aient accepté de se prêter à l’exercice »

Marc Uhry est le délégué régional de la fondation Abbé Pierre. L'institution a organisé, dans les trois grandes agglomérations de Rhône-Alpes, des rencontres de mal logés avec les candidats aux municipales. 

Dans les trois grandes villes de Rhône alpes, vous avez, avant les élections de mars, donné la parole à des gens en situation de mal logement, devant des candidats aux municipales, lors de réunions publiques. Sur les réunions sur Saint Etienne, Lyon et Grenoble êtes-vous satisfaits de l’accueil des politiques ? Beaucoup de candidats se sont-ils montrés intéressés à la question du logement ou finalement avez-vous senti un intérêt limité ?

Nous sommes satisfaits. Tout le monde, du Front de gauche à l’UMP, a accepté de venir se prêter à un exercice un peu ingrat puisqu’on leur demandait de venir simplement écouter les personnes en situation de grande précarité en matière de logement, de s’engager ensemble sur des valeurs et de faire front républicain en disant leur accord sur le fait que de droit au logement est universel et qu’il est en amont des clivages politiques.

Sur le fond, on peut quand même se réjouir qu’ils aient accepté de se prêter à l’exercice et de poser ensemble, pour dire que l’on reconnait l’universalité du droit au logement, que celui-ci concerne tout le monde. Nous ne sommes pas non plus complètement naïfs : derrière dans la mise en œuvre, il y a des contraintes de gestion, et des préoccupations électorales, qui font que l’on ne va pas toujours au bout de ce qui serait possible de faire en matière de droit au logement. Le fait qu’ils aient accepté de se positionner tous ensemble, cela donne une légitimité pour les citoyens, pour la société civile, d’être vigilant sur le fait qu’ils feront de leur mieux en la matière. Nous étions contents de cela, et contents de donner la parole aux personnes mal logées, que ce soit pas toujours les mêmes qui s’expriment. Et intéressant aussi que dans des campagnes électorales, ce ne soit pas les candidats qui parlent mais les citoyens les plus éloignés des normes qui s’autorisent à participer à la vie démocratique.

Pour lire la totalité de l'article (1453 mots), abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Luc Pelen, nouveau président d’Alliade Habitat

Le conseil d’administration de l’ESH a nommé son nouveau président fin juin. La passation a été officiellement célébrée ce lundi 26 septembre.


4 déclarations d’engagement pour des quartiers de la Métropole

La Métropole de Lyon et l’agence nationale pour la rénovation urbaine ont signé jeudi des déclarations d’engagement pour 4 quartiers prioritaires de la politique de la ville.


Le 82e congrès HLM a ouvert à Lyon

nullLa présidente de l’Union sociale pour l’habitat, Emmanuelle Cosse, a ouvert ce mardi le 82e congrès HLM qui se tient cette année à Lyon Eurexpo, avant les interventions de Bruno Bernard et Raphaël Michaud. Les thèmes de l’inflation et de l’énergie y seront très présents.


PERL et 3F Résidences s’engagent à produire 1.000 logements en ULS pour les jeunes

Cette annonce a été réalisée à l’occasion du Congrès HLM qui se tient pendant trois jours à Lyon Eurexpo.


Logement : Gérard Collomb fustige la politique de la Métropole

Dans un tweet écrit avant l’ouverture du 82e congrès HLM à Lyon Eurexpo, Gérard Collomb a commenté sur twitter « la chute » en matière de production de logements.


Le 82e congrès HLM s’ouvre ce mardi à Lyon

Le congrès organisé par l’Union sociale pour l’habitat se tiendra sur trois jours à Eurexpo. Il accueillera ce mardi le ministre du logement, Olivier Klein.


Givors : convention de renouvellement urbain approuvée pour Les Vernes

La Métropole de Lyon a approuvé lors d’un conseil métropolitain la convention de renouvellement urbain pour le quartier « Les Vernes ».


Devant les promoteurs, la Métropole dit souhaiter une régulation des prix du foncier

Béatrice Vessiller et Renaud Payre ont, à l’occasion des pyramides d’argent de la fédération des promoteurs immobiliers, exprimé leurs ambitions en matière de production de logements.


Villeurbanne : inauguration des résidences « Cosmopolis » et « Arch »


Ces résidences développées par Rhône Saône Habitat et Cogedim ont été inaugurées le 14 septembre. La première comprend des logements en bail réel solidaire. Le maire et du vice-président de la Métropole de Lyon, ont, à cette occasion, appelé à une régulation du foncier.


Inauguration des résidences « Félicita » et « le Cosmos »


Ces résidences réhabilitées par Alliade sont toutes deux situées, aux 1 et 3, rue du Plâtre dans le premier arrondissement de Lyon. Elles s’adressent aux jeunes actifs et étudiants.


Des bailleurs intègrent l’objectif de désimperméabilisation dans leurs projets

La Métropole s’est engagée ce lundi avec l’agence de l’eau Rhône-Méditerranée-Corse pour agir sur l’origine de la dégradation des milieux aquatiques.


Catherine Vautrin devient présidente de l’ANRU

L’ancienne ministre déléguée à la cohésion sociale et à la parité a été nommée a la présidence du conseil d’administration de l’agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU). Elle succède à Olivier Klein, désormais ministre délégué au logement


Un partenariat renouvelé entre Action Logement et la Métropole

Courant juillet, à quelques semaines du congrès HLM de l’Union sociale pour l’habitat qui se tiendra à Lyon fin septembre, l’organisme paritaire et la Métropole de Lyon organisaient une présentation de leur convention cadre de partenariat.


Hausse du coût de la vie étudiante, toujours portée par le logement

nullLa FAGE et l’UNEF ont fait part de leurs indicateurs portant sur le coût de la vie étudiante, et notamment le logement.


Collonges-au-Mont-d’Or : inauguration de la résidence «République 3 »

GrandLyon Habitat a inauguré début juillet cet immeuble rénové en plein centre-ville, en présence du maire de la commune.