Villeurbanne : Gratte-Ciel va fêter ses 80 ans

Le maire de la ville, Jean Paul Bret, a présenté le programme des festivités prévues pour l'anniversaire  de ce quartier de Villeurbanne, du 17 juin au 31 août.

Il y a près de 80 ans, le 17 juin 1934, le maire de Villeurbanne, le docteur Lazare Goujon, inaugurait le quartier des Gratte Ciel, un nouveau pôle amené à devenir le centre ville de cette commune ouvrière.

Car Villeurbanne était jusque dans l’entre-deux guerre une agrégation de hameaux et de quartiers éloignés les uns des autres. Or la commune avait fait face, au début du siècle dernier, à une explosion démographique sans précédent : la population avait en effet triplé en 30 ans. Face à la crise du logement engendrée par cette croissance spectaculaire de la population, le maire met en place dans les années 20 un plan d’aménagement ambitieux, qui se concrétisera quelques années plus tard par le quartier des Gratte Ciel. L’édification d’un centre ville à l’architecture atypique - réalisée par Morice Leroux - dont les 1500 logements sont destinés aux populations ouvrières, est alors une première en France.

Passerelle éphémère

Comme il y a dix ans, Villeurbanne va fêter cette année l’anniversaire de la naissance de ce quartier emblématique de la ville. Le maire de la ville, Jean Paul Bret a dévoilé mercredi le programme des festivités. Epicentre de l’événement, une passerelle éphémère de 250 mètres traversera le cours Emile Zola dans les prochaines semaines. 18 tours porteuses, placées tous les 10 mètres le long de le rue, borderont celle-ci. Le tout pour un cout estimé de 552.000 euros… Mais elle est « financée à 47% par des mécènes », a précisé le maire. Son inauguration aura lieu le 17 juin.

Cette passerelle aura une fonction symbolique : elle permettra de relier le centre-ville historique au projet urbain des Gratte-Ciel Nord, qui devrait permettre de doubler le centre-ville actuel, pour faire face – encore une fois – à la dynamique démographique propre à la ville. Un projet différent d’il ya un siècle car s’inscrivant dans une contrainte urbanistique. « Mais c'est ce qui fait son originalité » fait remarquer le maire.

Centralité

villeurbanne_gratteciel

« L’axe fondateur de l’émergence de ce quartier, c’est ‘donner un centre à cette ville’. C’est la question de l’époque. La question de la centralité, c’est ce qui fonde l’identité des villes européennes » explique Valérie Disdier, directrice de la Maison de l'architecture Rhône-Alpes. « L’extension de ce centre est en marche. Elle est en marche dans un contexte très différent de celui de l’époque. Il ne s’agit plus de donner un centre à cette ville mais que cette ville s’inscrive dans une aire urbaine plus large. La question d’aujourd’hui est celle de la polycentralité, et l’existence des rapports entre les villes qui composent la métropole» explique-t-elle.

Ces questions de la métropole et de la ville, du centre de Villeurbanne, seront abordées lors d’un grand forum urbain, qui prendra place les 27 et 28 juin dans l’espace public devant l’hôtel de ville et le Théâtre national populaire. De courts débats successifs auront lieu entre différents participants, tels que Jean Petaux, François Decoster, ou encore Christian Devillers et Anne Sophie Clemençon.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

80 ans des Gratte Ciel. Bravo ! Mais, quelle idée farfelue
d’installer une passerelle pour un peu plus de 2 mois..Je
lis ci-dessus : cout 550.000 euros dont une partie prise en charge par des partenaires (à vérifier). Il reste 300.000env.sur les finances de la ville.Autrement dit, argent qui sort de la poche des Villeurbannais..N’y-a-t-il pas d’autres priorités. Nos élus municipaux devraient un peu réfléchir avant de jeter « l’argent par les fenetres »…
C’est vrai, ce n’est pas le leur….et, alors là, on dépense sans compter

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La profession agricole se mobilise pour défendre le foncier


Les représentants des Chambres d’agriculture, de la FNSafer, de la FNSEA et de Jeunes Agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes font des propositions communes pour vraiment réguler le foncier agricole.


Fonds friches : premier appel à projet

Un premier appel à projets, doté de 40 millions d’euros sur deux ans sur les 300 millions du fonds, a été lancé.


La Métropole de Lyon et les villes organisent la continuité du service public


Les collectivités ont détaillé ce vendredi les mesures destinées à assurer la continuité du service public à destination des habitants et habitants du territoire.


Les démolitions se poursuivent à Saint-Étienne

La politique de rénovation urbaine basée sur des démolitions d’ampleur suit son cours dans la préfecture de la Loire, avec un nouvel écroulement de près de 4.000 m² de bâtiments dans le coeur de la ville.


Saint-Priest : livraison d’une résidence de Lyon Métropole Habitat

null
Cette nouvelle résidence est située dans le quartier des Ilots Verts à Saint-Priest.


La nouvelle vision du maire de Lyon pour la Part-Dieu

null
À l’occasion de l’inauguration d’«Orange Lumière», Grégory Doucet, maire de Lyon et président de la SPL Lyon Part-Dieu, a présenté le nouveau cap qu’il entend insuffler pour ce quartier.


Confluence: Rue Royale / Petitdidierprioux désignés lauréats de l’îlot ICF


Au nord du quartier, non loin de Perrache, le binôme lyonnais Rue Royale et Petitdidierprioux ont été désignés lauréats de l’îlot ICF Habitat Sud-Est Méditerranée.


Bruno Bernard a rencontré Jean Castex ce jeudi

Le président de la Métropole a rencontré ce jeudi le Premier ministre, en présence de Grégory Doucet, le maire de Lyon pour évoquer la crise sanitaire. Ce vendredi, il rencontrera le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau.


Politique de la ville : hausse de 46 millions d’euros des moyens en 2021

Le projet de loi de finances pour 2021 se traduit par une hausse des moyens pour la politique de la ville.


Renaud Payre, nouveau président de l’OFS métropolitain

Le vice-président de la Métropole de Lyon délégué à l’habitat, au logement social et à la politique de la ville, a été élu ce lundi président de l’organisme de foncier solidaire métropolitain.


«Il y aura un plan piéton métropolitain»


Bruno Bernard est le président de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’opération de pétionisation « la voie est libre », organisée ce week-end à Lyon et Villeurbanne.


Et Perrache s’ouvrit au sud…


Le pavillon sud de la gare de Perrache, qui permet un accès direct aux quais par la place des archives, a été inauguré ce mardi.


Villeurbanne veut l’encadrement des loyers au 1er janvier

null
Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne, organisait ce jeudi une conférence de presse durant laquelle il a évoqué diverses thématiques.


«Suivant les époques, on a associé la ville au végétal ou on l’a dissociée»


Frédéric Ségur est responsable ingénierie et prospective du patrimoine végétal de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’exposition « La ville-forêt. Vers une nouvelle culture urbaine », présentée au CAUE


Steel, un nouveau pôle commercial, a ouvert à Saint-Étienne

Après plusieurs mois de report en raison de la Covid, l’inauguration de ce centre commercial majeur de l’entrée Est de la ville a été réalisée ce mercredi.