Rechute des taux de crédit immobilier en novembre

Après une hausse en octobre, les taux de crédit immobilier semblent repartir à la baisse en ce début de mois, selon les premiers barèmes des principaux courtiers.

Comme chaque mois, l'Observatoire Crédit Logement/CSA a communiqué jeudi les taux des prêts du secteur concurrentiel constatés le mois précédent. Après une timide hausse en septembre, ceux-ci se sont établis à 2,22% en moyenne en octobre, contre 2,19% le mois précédent, selon l'observatoire cité par l'AFP.

Mais la tendance actuelle pourrait bien, lors de la prochaine parution de l'indicateur, de nouveau s'inverser, au vu des dernières barèmes publiés par les principaux courtiers en crédit immobilier.

« Plus d’une dizaine de banques ont baissé leurs taux de crédit immobiliers ces dernières semaines, de 0,10 % en moyenne, mais jusqu’à 0,20 % pour certaines » observe Vousfinancer.com.

Rétrécissement des écarts entre dossiers

Meileurtaux.com note, lui, que ses partenaires bancaires « entament cette fin d’année avec une série de baisses ponctuelles selon les profils ou les durées ». La tendance à privilégier les très bons profils perdure, selon le courtier: « une banque nationale a même tout récemment créé un nouveau barème « premium » pour les ménages aux revenus supérieurs à 100 000 € ».

Mais la baisse n'est semble-t-il plus aussi limitée à ces profils qu'auparavant. C'est du moins ce que constate Emprunt Direct, qui indique qu' «après un mois d’octobre marqué par une stabilisation des barèmes et une légère baisse des taux appliqués aux meilleurs dossiers, les banques ont décidé de faire un geste envers les emprunteurs disposant d’un bon, voire d’un très bon dossier ».

Quid de 2016 ?

La baisse est ainsi pour les bons dossiers, de 10 points de base sur l’ensemble des durées, voire même de 15 points de base pour les prêts à 10 ou 30 ans. « Pour un prêt sur 10 ans , un emprunteur disposant d’un bon dossier peut ainsi prétendre à un taux de 1.80% en novembre, alors qu’il ne pouvait compter, un mois plus tôt, que sur un taux de 1.95% » ajoute l'intermédiaire, qui observe lui un rétrécissement de l'écart entre meilleurs dossiers et ceux jugés « bons ».

Empruntis note également une baisse des taux en cette fin d'année. Il prévoit une stabilité des taux du fait des orientations de la BCE (Quantitative Easing), du redémarrage fragile du marché de l'immobilier, des objectifs élevés des banques en matière de crédit, associés à un retour au marché primaire. « Mais il y a fort à parier que le taux « sur mesure » devrait encore s'affirmer, les banques pratiquant des barèmes et des décotes de plus en plus ciblées et selon des critères propres : âge, type de projet, part de l'apport, montant d'acquisition, revenus par foyer ou personne » indique le courtier.

« Compte tenu du recul des taux d’emprunt d’Etat et des objectifs élevés que se sont fixés les banques pour 2016, certaines ont fait le choix de diminuer leurs taux de crédit en novembre, notamment sur 20 ans ou plus. L’objectif est de reprendre des parts de marché sur des durées moins répandues dans un contexte de taux historiquement bas et de cibler de nouveau une clientèle de primo-accédants, dont la part reste encore faible » analyse Jérôme Robin, président de Vousfinancer.com.

Avec le retournement (des taux) et la baisse de leur encours de dossiers, les établissements ont choisi en ce mois de repasser à l’offensive, avec la généralisation du mouvement initié en octobre à une plus large palette d’emprunteurs» appuie Alban Lacondemine, président d’Emprunt Direct.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Auvergne-Rhône-Alpes : quasi stabilité des taux selon Empruntis

null
L’intermédiaire en crédit immobilier a fait état de son baromètre des taux régionaux.
» Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques


Des taux stables, mais une production de crédit en net repli

La Banque de France a fait état ce matin de son étude mensuelle sur le crédit aux particuliers. Plusieurs courtiers, comme Vousfinancer et Emprunt Direct, ont en outre récemment communiqué sur les grandes tendances du marché.


« Le principe de réalité est en train de peser sur nous »

Henry Buzy-Cazaux est le président de l’Institut du management des services immobiliers (IMSI). Nous évoquons avec lui la remontée des taux et son impact sur le marché immobilier, ainsi que les autres éléments qui pourraient affecter ce dernier.


Crédit immobilier : pour Capfi, les taux devraient rester bas

Selon l’intermédiaire, les taux pratiqués en février chez Cafpi ont été stables.


«On est loin d’une remontée généralisée»

Sandrine Allonier est directrice de la communication et porte-parole de Vousfinancer. Nous évoquons avec elle la remontée des taux des emprunts d’État et son impact sur les taux de crédit immobilier.


Nouvelle baisse des taux de crédit immobilier en février

L’observatoire CSA/Crédit Logement a fait état d’une baisse du taux moyen en février. Celui-ci revient à proximité de ses niveaux les plus bas observés à fin 2019/début 2020. Mais des hausses sont déjà observées en mars, selon Emprunt Direct.


L’évolution des marchés de taux, un« nuage noir » à surveiller

nullEmprunt Direct a fait état de son baromètre mensuel sur Auvergne-Rhône-Alpes. S’il observe une stabilisation des taux de crédit immobilier, les contraintes prudentielles et l’évolution des marchés de taux sont, pour lui, deux éléments à scruter.


Crédit immobilier : les taux en nette baisse en Auvergne-Rhône-Alpes

Selon Emprunt Direct, les banques ont fait part de baisses de l’ordre de 5 à 25 points de base.


La production de crédit a baissé en 2020, selon Crédit Logement

L’observatoire CSA/Crédit Logement organisait ce mardi son point trimestriel sur le marché du crédit immobilier. Il décrit une baisse de la production et une hausse de l’apport l’an dernier.


2021 commence avec des taux de crédit immobilier en baisse

C’est ce qu’ont indiqué plusieurs courtiers, dont Empruntis, Vousfinancer et Emprunt Direct.


Malgré un net rebond, les acteurs du crédit à l’habitat inquiets pour la production

La production mensuelle, corrigée des variations saisonnières, de crédits à l’habitat s’est élevée à 23,4 milliards d’euros.


Des taux de crédit immobilier stables en Auvergne-Rhône-Alpes

Selon Emprunt Direct, les taux n’ont pas bougé en cette rentrée par rapport à la période estivale. Dans les prochains mois, les taux d’usure vont remonter, ce qui pourrait améliorer le financement des emprunteurs modestes.


Crédit immobilier : les taux ont baissé en août

Le taux des crédits à l’habitat s’est élevé à 1,24 % en moyenne en août contre 1.25% en juillet, selon CSA/Crédit Logement. Le taux moyen a reculé de 4 points depuis juin.


Des taux stables en août mais une baisse du taux d’accord de crédits


Les intermédiaires en crédit Cafpi et Emprunt Direct s’attendent tous deux à une baisse de la production de crédit. Le taux d’accord est, par ailleurs, en repli.


Une baisse des taux de crédit immobilier en juillet

CSA/Crédit Logement a publié ce mardi son dernier observatoire.