Le cours Lafayette fermé entre juillet et novembre pour la ligne C3

Des travaux d’importance pour l’aménagement d’une double voie réservée aux bus pour la ligne vont avoir lieu dans les prochains mois, nécessitant l’interruption de la circulation automobile.

Ligne C3 : fermeture du cours Lafayette entre juillet et novembre

Des travaux d’importance pour l’aménagement d’une double voie réservée aux bus pour la ligne C3 vont avoir lieu dans les prochains mois, nécessitant l’interruption de la circulation.

Il a été baptisé: « Opération Molière ». Le projet d’aménagement d’une double voie réservée aux bus sur 5,5 kilomètres pour la ligne C3, entre le pont Lafayette et la station Laurent Bonnevay, va nécessiter des travaux importants. Ceux-ci vont notamment être réalisés sur le cours Lafayette, entre le quai Sarrail et l’avenue de Saxe. Ce chantier, qui débutera le 20 mai prochain, devrait s’achever  à la fin du mois de novembre 2016, précise la Métropole.

Le Sytral, qui opère de fait en zone contrainte, va concentrer les travaux en une seule phase. Ceci va  nécessiter la fermeture du cours Lafayette entre juillet en novembre. L’opération sera organisée en deux temps.

A terme, cette adaptation de la ligne devrait permettre une réduction du temps de parcours de l’ordre de 10 minutes sur cette ligne. La fréquence sera alors d’un toutes les 6 minutes. Le cout du projet de mise en double voie est de 55 millions d’euros. Le chantier devrait être achevé fin 2019.

Deux temps

Tout d’abord du 20 mai au 1er juillet 2016. Des travaux préparatoires de dévoiement des réseaux, entre la rue Molière et l’avenue de Saxe, vont être effectués sur la chaussée et les trottoirs, afin de déplacer les réseaux (eau potable, assainissement, gaz, électricité, chauffage urbain et télécoms) pour qu’ils ne passent plus sous les voies du trolleybus et soient en conformité avec l’ensemble des nouveaux aménagements. Durant ces travaux, il sera toujours possible de circuler en voiture, mais sur une seule voie. L’exploitation des transports en commun sera maintenue, comme les accès aux habitations et aux commerçants.

Dans un deuxième temps, de début juillet à fin novembre 2016, des travaux d’infrastructures seront opérés avec la création de la voierie du double site propre, des stations et des trottoirs mis en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite. Et c’est durant ces travaux, localisés entre le quai Sarrail et l’avenue de Saxe, que la circulation sera totalement interrompue pour les véhicules particuliers et les bus sur le cours Lafayette. « Les circulations transversales sur les rues Molière et Pierre Corneille seront maintenues et des déviations seront mises en place » indique le Sytral, qui ajoute que les habitations et les commerces resteront accessibles durant les travaux.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La Ville de Lyon veut un éclairage urbain plus économe

Deux délibérations ont été présentées au conseil municipal de la ville de Lyon jeudi pour la rénovation de l’éclairage urbain.


La profession agricole se mobilise pour défendre le foncier


Les représentants des Chambres d’agriculture, de la FNSafer, de la FNSEA et de Jeunes Agriculteurs en Auvergne-Rhône-Alpes font des propositions communes pour vraiment réguler le foncier agricole.


Fonds friches : premier appel à projet

Un premier appel à projets, doté de 40 millions d’euros sur deux ans sur les 300 millions du fonds, a été lancé.


La Métropole de Lyon et les villes organisent la continuité du service public


Les collectivités ont détaillé ce vendredi les mesures destinées à assurer la continuité du service public à destination des habitants et habitants du territoire.


Les démolitions se poursuivent à Saint-Étienne

La politique de rénovation urbaine basée sur des démolitions d’ampleur suit son cours dans la préfecture de la Loire, avec un nouvel écroulement de près de 4.000 m² de bâtiments dans le coeur de la ville.


Saint-Priest : livraison d’une résidence de Lyon Métropole Habitat

null
Cette nouvelle résidence est située dans le quartier des Ilots Verts à Saint-Priest.


La nouvelle vision du maire de Lyon pour la Part-Dieu

null
À l’occasion de l’inauguration d’«Orange Lumière», Grégory Doucet, maire de Lyon et président de la SPL Lyon Part-Dieu, a présenté le nouveau cap qu’il entend insuffler pour ce quartier.


Confluence: Rue Royale / Petitdidierprioux désignés lauréats de l’îlot ICF


Au nord du quartier, non loin de Perrache, le binôme lyonnais Rue Royale et Petitdidierprioux ont été désignés lauréats de l’îlot ICF Habitat Sud-Est Méditerranée.


Bruno Bernard a rencontré Jean Castex ce jeudi

Le président de la Métropole a rencontré ce jeudi le Premier ministre, en présence de Grégory Doucet, le maire de Lyon pour évoquer la crise sanitaire. Ce vendredi, il rencontrera le maire de Saint-Étienne, Gaël Perdriau.


Politique de la ville : hausse de 46 millions d’euros des moyens en 2021

Le projet de loi de finances pour 2021 se traduit par une hausse des moyens pour la politique de la ville.


Renaud Payre, nouveau président de l’OFS métropolitain

Le vice-président de la Métropole de Lyon délégué à l’habitat, au logement social et à la politique de la ville, a été élu ce lundi président de l’organisme de foncier solidaire métropolitain.


«Il y aura un plan piéton métropolitain»


Bruno Bernard est le président de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’opération de pétionisation « la voie est libre », organisée ce week-end à Lyon et Villeurbanne.


Et Perrache s’ouvrit au sud…


Le pavillon sud de la gare de Perrache, qui permet un accès direct aux quais par la place des archives, a été inauguré ce mardi.


Villeurbanne veut l’encadrement des loyers au 1er janvier

null
Cédric Van Styvendael, maire de Villeurbanne, organisait ce jeudi une conférence de presse durant laquelle il a évoqué diverses thématiques.


«Suivant les époques, on a associé la ville au végétal ou on l’a dissociée»


Frédéric Ségur est responsable ingénierie et prospective du patrimoine végétal de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’exposition « La ville-forêt. Vers une nouvelle culture urbaine », présentée au CAUE