Saint-Etienne Châteaucreux : pose de la 1ere pierre de l’ilot Poste Weiss

Cardinal et Vinci Immobilier ont posé la première pierre de cette opération mixte de logements de bureaux, d’hôtels et de commerces.

A Saint-Etienne aussi, la coproduction « public / privé » semble de mise. Vinci Immobilier et Cardinal ont en effet posé la première pierre de l’ilot Poste Weiss, en face de la gare de Châteaucreux, en présence de Gaël Perdriau, le maire de Saint-Etienne et président de Saint-Etienne Métropole. C’est Stéphane Reymond, directeur général adjoint de l’immobilier résidentiel et des régions et directeur Régional Rhône Alpes Auvergne de Vinci Immobilier, et Stéphane Rubi, Président de Cardinal Investissement, qui ont posé la première pierre de ce programme, qui remplace une friche inoccupée depuis près de 10 ans.

A côté du siège social du groupe Casino, cette réalisation faisant face à la gare TGV va ainsi faire de l’éco-quartier de Châteaucreux le 2ème pôle tertiaire de la région Rhône-Alpes-Auvergne. Le programme d’une envergure de 1 hectare comprendra 6 bâtiments. Au total, 49 logements, 2 hôtels, 15 000 m2 de bureaux et 1 500 m2 de commerces sont compris dans ce programme, ainsi que 280 places de stationnement. Le cabinet d’architecte ECDM (Agence Emmanuel Combarel et Dominique Marrec) s’est vu confier la réalisation. Celle-ci sera réalisée en trois tranches, qui devraient être livrées entre 2018 et 2021.

Second pôle urbain de l’aire métropolitaine

Cette nouvelle réalisation s’inscrit dans la transformation de Châteaucreux, gare qui accueille 12 000 visiteurs par jour, connecté au centre-ville par les transports en commun, et bientôt avec le nord de l’agglomération et le Technopôle avec le prolongement de la troisième ligne de tram. Par ailleurs, les axes routiers jouxtant le programme, comme l’avenue Denfert Rochereau, sont en cours de réaménagement.

« Il s’agit de renforcer Saint-Etienne comme second pôle urbain de l’aire métropolitaine qui intègre Lyon et Saint-Etienne (3 millions d’habitants, 1,2 million d’emplois, 150 000 étudiants), de pérenniser le dynamisme économique du bassin d’emplois, notamment en accompagnant la tertiarisation de l’économie stéphanoise et de restaurer l’attractivité résidentielle du centre-ville de Saint- Etienne » indique l’EPASE dans un communiqué.

Pour Stéphane Reymond, de Vinci Immobilier, il s’agit pour le groupement Vinci/Cardinal, d’une « opportunité de réaliser, en co-production public/privé, un projet d’envergure pour Saint-Etienne et de participer ainsi à son essor économique. La mixité du programme a été le fil conducteur de notre proposition dans la phase de consultation. C’était la réponse aux différents besoins exprimés par l’EPA de Saint-Etienne : associer logements, commerces, bureaux et services ».

Nouvelle attractivité

Pour le maire de la ville, Gaël Perdriau, cette mise en chantier est « un des symboles de l'attractivité retrouvée » de sa ville. 70 millions d’euros ont été investis par le privé, dans une construction d'un ensemble immobilier de 25.000m² alliant services, commerces et logements. Cette réalisation a toutefois été permise par le déménagement futur d’une administration. C’est en effet grâce à la prise à bail par la caisse primaire d’assurance maladie de 10.000 m² des 15.000 m2 qui seront construit que cette réalisation a pu voir le jour.

« C'est également une excellente nouvelle pour Saint-Etienne puisque ce site accueillera, à terme, près de 1 000 emplois et quelque 200 nouveaux habitants », poursuit l’élu. « Ce programme marque le début d'une ère nouvelle pour l'ensemble de ce secteur de la ville grâce à des projets de renouvellement urbain qui permettront d'améliorer durablement la qualité de vie à Saint-Etienne. Je pense notamment au réaménagement en cours de l'avenue Denfert-Rochereau, principal accès au centre-ville depuis la gare, ou encore, bien entendu, au prolongement de la troisième ligne de tramway, sans oublier la création d'une passerelle au-dessus des voies ferrées, des aménagements qui redynamiseront aussi le quartier du Soleil » rappelle le maire, Gael Perdriau.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lyon 2 : l’«espace de santé et prévention» vendu à Alliance Santé Confluence


Ce groupement de trois opérateurs de santé et de la Banque des territoires a acquis auprès de Linkcity ce programme situé au cœur du quartier du 2ème arrondissement de Lyon.


La nouvelle RE2020 présentée


La ministre de la Transition écologique et la ministre chargée du Logement ont fait part ce mardi des principales orientations de la réglementation environnementale 2020. L’une des principales mesures est l’élimination, à terme, du chauffage au gaz.


La CAPEB Rhône et Grand Lyon demande un report de la ZFE

Pour la CAPEB Rhône et Grand Lyon, la zone de faibles émissions aura des conséquences sur l’emploi. Les responsables demandent ainsi de rencontrer les élus de la Métropole.


La promotion attend un déblocage des projets au niveau local


La déclinaison locale du pacte pour la relance de la construction durable récemment signé par les professionnels et le ministère en charge du logement devrait permettre de faire avancer un certain nombre de projets.


La promotion immobilière face à la crise de l’offre

La fédération des promoteurs immobiliers présentait la semaine dernière ses chiffres de ventes pour le troisième trimestre au niveau national.


Après Epure, Youse planche sur 3 nouveaux dossiers


Alors qu’elle a livré sa première opération cet été à Lyon Gerland, la jeune société de promotion lyonnaise Youse mène aujourd’hui trois dossiers de front : People Connect à Grenoble, la Villa Monoyer à Lyon 3e ainsi que la All In Academy à Décines.
» La « All In Academy », conseillée par JLL


Immobilier: premières baisses de prix à Lyon

Le constat a été dressé dans la dernière note immobilière de conjoncture immobilière des notaires de Rhône-Alpes publiée chaque trimestre.


Immobilier neuf : les prix en forte hausse dans le Rhône sur un an


Plusieurs acteurs du secteur ont publié lundi le 1er baromètre digital de l’immobilier neuf.


Un pacte national pour la relance de la construction durable


Ce pacte matérialise l’engagement pour la relance de la construction de logements avec les principales fédérations et organisations.


Un nouvel effort sur l’accession sociale souhaité par les Coop’HLM et Procivis


Si les deux organisations se sont montrées satisfaites du report à fin 2022 la disparition du PTZ, elles demandent la mise en place d’une prime exceptionnelle à l’achat et un soutien aux dispositifs PSLA et BRS.


Malgré une reprise sur un trimestre, les ventes de logements neufs baissent


24.300 logements ont été réservés au 3eme trimestre, ce qui marque un redressement par rapport au 2ème trimestre. Ce niveau reste néanmoins inférieur à celui observé un an plus tôt à la même période.
» L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon
» « Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon

Si les prix continuent de s’envoler, les ventes et les mises en vente de logements neufs sont en nette baisse dans la Métropole de Lyon.


« Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du secteur et l’impact du second confinement.


La FPI alerte sur le niveau des permis de construire

La fédération des promoteurs immobiliers faire remarquer que la baisse de la construction publiée ce mercredi est antérieure à l’épidémie.


Malgré un rebond au 3ème trimestre, les mises en chantier chutent sur un an

Le SDES du ministère de la Transition énergétique a fait part ce mercredi ses statistiques de mises en chantier et d’autorisations de logements au troisième trimestre 2020.