Saint-Etienne Châteaucreux : pose de la 1ere pierre de l’ilot Poste Weiss

Cardinal et Vinci Immobilier ont posé la première pierre de cette opération mixte de logements de bureaux, d’hôtels et de commerces.

A Saint-Etienne aussi, la coproduction « public / privé » semble de mise. Vinci Immobilier et Cardinal ont en effet posé la première pierre de l’ilot Poste Weiss, en face de la gare de Châteaucreux, en présence de Gaël Perdriau, le maire de Saint-Etienne et président de Saint-Etienne Métropole. C’est Stéphane Reymond, directeur général adjoint de l’immobilier résidentiel et des régions et directeur Régional Rhône Alpes Auvergne de Vinci Immobilier, et Stéphane Rubi, Président de Cardinal Investissement, qui ont posé la première pierre de ce programme, qui remplace une friche inoccupée depuis près de 10 ans.

A côté du siège social du groupe Casino, cette réalisation faisant face à la gare TGV va ainsi faire de l’éco-quartier de Châteaucreux le 2ème pôle tertiaire de la région Rhône-Alpes-Auvergne. Le programme d’une envergure de 1 hectare comprendra 6 bâtiments. Au total, 49 logements, 2 hôtels, 15 000 m2 de bureaux et 1 500 m2 de commerces sont compris dans ce programme, ainsi que 280 places de stationnement. Le cabinet d’architecte ECDM (Agence Emmanuel Combarel et Dominique Marrec) s’est vu confier la réalisation. Celle-ci sera réalisée en trois tranches, qui devraient être livrées entre 2018 et 2021.

Second pôle urbain de l’aire métropolitaine

Cette nouvelle réalisation s’inscrit dans la transformation de Châteaucreux, gare qui accueille 12 000 visiteurs par jour, connecté au centre-ville par les transports en commun, et bientôt avec le nord de l’agglomération et le Technopôle avec le prolongement de la troisième ligne de tram. Par ailleurs, les axes routiers jouxtant le programme, comme l’avenue Denfert Rochereau, sont en cours de réaménagement.

« Il s’agit de renforcer Saint-Etienne comme second pôle urbain de l’aire métropolitaine qui intègre Lyon et Saint-Etienne (3 millions d’habitants, 1,2 million d’emplois, 150 000 étudiants), de pérenniser le dynamisme économique du bassin d’emplois, notamment en accompagnant la tertiarisation de l’économie stéphanoise et de restaurer l’attractivité résidentielle du centre-ville de Saint- Etienne » indique l’EPASE dans un communiqué.

Pour Stéphane Reymond, de Vinci Immobilier, il s’agit pour le groupement Vinci/Cardinal, d’une « opportunité de réaliser, en co-production public/privé, un projet d’envergure pour Saint-Etienne et de participer ainsi à son essor économique. La mixité du programme a été le fil conducteur de notre proposition dans la phase de consultation. C’était la réponse aux différents besoins exprimés par l’EPA de Saint-Etienne : associer logements, commerces, bureaux et services ».

Nouvelle attractivité

Pour le maire de la ville, Gaël Perdriau, cette mise en chantier est « un des symboles de l'attractivité retrouvée » de sa ville. 70 millions d’euros ont été investis par le privé, dans une construction d'un ensemble immobilier de 25.000m² alliant services, commerces et logements. Cette réalisation a toutefois été permise par le déménagement futur d’une administration. C’est en effet grâce à la prise à bail par la caisse primaire d’assurance maladie de 10.000 m² des 15.000 m2 qui seront construit que cette réalisation a pu voir le jour.

« C'est également une excellente nouvelle pour Saint-Etienne puisque ce site accueillera, à terme, près de 1 000 emplois et quelque 200 nouveaux habitants », poursuit l’élu. « Ce programme marque le début d'une ère nouvelle pour l'ensemble de ce secteur de la ville grâce à des projets de renouvellement urbain qui permettront d'améliorer durablement la qualité de vie à Saint-Etienne. Je pense notamment au réaménagement en cours de l'avenue Denfert-Rochereau, principal accès au centre-ville depuis la gare, ou encore, bien entendu, au prolongement de la troisième ligne de tramway, sans oublier la création d'une passerelle au-dessus des voies ferrées, des aménagements qui redynamiseront aussi le quartier du Soleil » rappelle le maire, Gael Perdriau.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Grenoble : Promoval et Financière Petrus revalorisent le Palais du Parlement

nullLes deux entités avaient remporté l’appel à projet initié en 2018 par le Département de l’Isère.


Les mises en vente de logements neufs restent au plus bas à Lyon

nullLa fédération des promoteurs immobiliers de la région lyonnaise a présenté ses chiffres semestriels en matière de vente et de commercialisation de logements collectifs.


Lyon 7 : les travaux du futur campus d’EMLyon démarrent

nullCogedim Grand Lyon a annoncé le démarrage des travaux de ce site, situé dans le quartier de Gerland.


Un appel à projets pour l’industrie du bois de construction

La ministre chargée du logement, Emmanuelle Wargon, a lancé un appel à projets doté de 50 millions d’euros pour l’«industrialisation de produits et systèmes constructifs bois et autres biosourcés».


L’OPCO de la construction en suspens

La décision du tribunal administratif de Paris du 29 juin a annulé l’arrêté d’agrément de Constructys, l’opérateur de compétences de la construction. La FFB réaffirme être en faveur d’un OPCO.


«Le Moulin » a été inauguré dans le 7e arrondissement de Lyon


Cette coopérative d’habitants avait repris il y a six ans un projet initié en 2009. Cet immeuble de 6 logements a été inauguré en amont des rencontres nationales de l’habitat participatif.


L’habitat participatif a tenu ses rencontres à Lyon

null
Lyon accueillait en fin de semaine les rencontres nationales de l’habitat participatif. L’occasion pour les élus de faire un point sur le développement de ce type d’habitat en France et dans la Métropole.


Les 6èmes rencontres nationales de l’habitat participatif ont ouvert à Lyon

Celles-ci se tiennent sur 4 jours, du 8 au 11 Juillet 2021.


Cogedim Grand Lyon vend un immeuble de 6.000 m² à Villeurbanne

Le promoteur a officialisé la vente en VEFA au SYTRAL d’un immeuble de bureau de 6.000 m².


La FPI veut promouvoir l’acte de construire


La fédération des promoteurs immobiliers organisait ce mardi sa conférence de presse trimestrielle, au cours de laquelle Pascal Boulanger, nouveau président de l’organisation, a dévoilé les enjeux de son mandat.


Amélioration sur le front de la construction de logements

Le service des données des études statistiques (SDES) du ministère de la Transition écologique a fait part ce mardi de ses statistiques mensuelles.


Karine Druguet, nouvelle présidente des « Groupes femmes » de la FFB AURA

Ces groupes visent à intégrer les femmes dans l’organisation professionnelle, et favoriser la féminisation des métiers et de la profession.


Des besoins de main-d’œuvre chez les géomètres-experts

L ’Ordre des géomètres-experts a communiqué ce jour sur l’enquête annuelle « besoins en main-d’œuvre » de Pôle Emploi, qui pointe les besoins de recrutement de la filière.


Le climat des affaires et l’opinion des entrepreneurs du bâtiment s’améliorent

nullL’INSEE a fait part ce matin de son indicateur sur le climat des affaires, et de son enquête de conjoncture dans l’industrie du bâtiment.


La FPI et la SBA créent le « Urban eLab »

Ce « think et do tank » sera présenté lors de Bimworld le 23 juin prochain.