Immobilier neuf: hausse des prix selon Trouver-un-logement-neuf.com

Le site a fait état mardi de son point mensuel.

La Fédération des promoteurs immobiliers (FPI) publiera ce jeudi 16 novembre son point marché sur le troisième trimestre et sur les 9 premiers mois l’année. Nul doute que les grandes tendances observées depuis le début de l’année devraient y être confirmées. Comme par exemple la hausse des prix de l’immobilier neuf, constatée depuis plusieurs mois dans plusieurs villes.

Dans son dernier baromètre des prix des logements neufs, le site Trouver-un-logement-neuf.com confirme en tout cas la hausse des prix affichés, avec toutefois de très sérieuses disparités mais pas encore de corrections visibles en zone B2. Sur les 6 derniers mois, dans les 180 villes les plu s dynamiques en matière de promotion immobilière (avec au moins 5 programmes neufs en commercialisation par localité) le site comptabilise 110 augmentations pour 70 baisses.

Prix moyen d’un trois-pièces à 260.524 €

La hausse s’élève à 1.71% en six mois, avec un prix moyen d’un trois-pièces en France de 260.524 €, soit une hausse moyenne de 4.400 € environ depuis mai dernier. « Reste que d’importants écarts apparaissent : - 32 % pour le prix moyen d’un trois-pièces à Saint-Priest, près de Lyon jusqu’à +30% pour Cannes », note le site. Le prix de l’appartement 3 pièces à Saint-Priest retrouve la barre des 200.000€.

Le site note en outre qu’aucune ville de la zone B2 ne fait partie des baisses. Or la zone doit, selon la  Stratégie Logement du gouvernement, ne plus être éligible au dispositif Pinel et voir la quotité  du PTZ se réduire à compter de 2018. « Pour l’heure, aucune importante diminution des prix n’est visible dans cette zone dite détendue qui ne devrait plus à terme bénéficier de ces aides à la pierre », indique le site.

Parmi les villes faisant partie du top 5 des villes les moins chères du palmarès du site, on trouve Vénissieux (173.000 euros), mais aussi Vaulx-en-Velin (162.500€).






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


«Des valeurs foncières moins élevées pourraient réguler les prix»

Michel le Faou est adjoint au maire de Lyon et vice-président de la Métropole délégué à l’urbanisme, au renouvellement urbain, à l’habitat et au cadre de vie. Lyon Pôle Immo évoque avec lui la tension observée sur les prix de l’immobilier au sein de la Métropole de Lyon.


Des prix plutôt en baisse pour les appartements de Rhône-Alpes

Les notaires de France ont fait état de leur dernière note de conjoncture immobilière dans l’ex-région.


Petite baisse du moral des professionnels de l’immobilier

null
Si une majeure partie de ceux-ci demeure optimiste, on observe une légère baisse de professionnels positifs sur le marché de l’immobilier dans les douze prochains mois.


Un infime tassement des ventes de logements

Les notaires de France ont présenté leur note de conjoncture au titre du 1er trimestre 2018, avec les volumes à fin février, et les évolutions de prix définitives en 2017 dans les grandes villes, dont Lyon.


Une capacité d’acquisition immobilière des ménages élevée

BNP Paribas Real Estate a publié pour la première fois son indicateur de capacité d’acquisition immobilière.


Immobilier haut de gamme : marché sous tension à Lyon

Barnes, l’un des acteurs majeurs du secteur opérant dans la ville, a indiqué prévoir pour 2018 une croissance soutenue du marché.


Immobilier : stabilisation des prix en France, envolée à Paris

null
Les prix ont augmenté de 5,9% à Paris, mais restent quasi stables au niveau national, selon le dernier point du réseau d’agences franchisées Century 21.
» Laurent Vimont, président de Century 21 : “L’immobilier est un intégrateur social fantastique”
» Century 21 a organisé, les 11 et 12 mars, sa convention à Lyon


Petite baisse des prix de l’immobilier sur trois mois à Lyon

null
Le dernier baromètre LPI – Seloger publié en cours de semaine dernière montre toujours une hausse des prix sur un an, mais un affaiblissement des prix sur trois mois.


Immobilier : des prix en moindre hausse et des volumes en baisse

null
Guy Hoquet l’Immobilier a tiré un bilan en matière de volumes et de prix au cours du premier trimestre de l’année 2018.


«Nous ne sommes pas encore dans une situation de reprise des prix»

null
Guy Giraud est le président de la FNAIM du sud de la Loire. Il évoque avec nous, avant la divulgation, ce jeudi, du bilan 2017 de la Chambre des notaires en matière d’immobilier, son analyse sur le marché stéphanois. Il évoque également le prochain rapprochement des deux chambres FNAIM du nord et du sud du département.


Immobilier : pour les notaires, « le marché devrait rester porteur »

Immonot.com a livré son analyse bimestrielle sur le marché immobilier.


Lyon: les quartiers où les prix ont le plus monté en 2017

Certains arrondissements et quartiers ont connu, en 2017, des hausses à deux chiffres, selon les statistiques délivrées en début de semaine par la Chambre des notaires du Rhône.


Les prix de l’immobilier en forte hausse à Lyon, selon Seloger

Seloger a commenté les prix immobiliers lyonnais, qui sont en hausse de plus de 9% sur un an.


Les prix ont augmenté de 3,7% dans la Métropole de Lyon en 2017

null
La Chambre des notaires a fait part ce lundi de son traditionnel bilan annuel en matière d’immobilier dans le Rhône et la Métropole. Les prix ont fortement progressé dans certaines villes comme Lyon et Tassin.


Revivez la présentation de l’observatoire 2017 des notaires du Rhône

Les notaires du Rhône présentent ce matin leur bilan 2017 en matière d’immobilier.