2017, année sans encombre

EDITORIAL - L'année écoulée a vu la reprise du secteur immobilier s’amplifier.

2017 se termine par un bilan plus que satisfaisant dans le secteur de l’immobilier résidentiel. L'année écoulée aura été marquée par un pic d'activité, avec près d'un million de transactions sur le marché. En matière d'immobilier neuf, l’humeur est également au beau fixe. Les mises en chantier ont atteint un nouveau plus haut, avec près de 420.000 mises en chantier de logements sur un an, et un niveau de permis de construire qui dépasse les 500.000 unités.

Pour expliquer un tel regain d'activité, on trouve plusieurs explications. Tout d'abord, le financement immobilier reste peu onéreux. Certes, la hausse des taux d’intérêt aura été un des thèmes majeurs du 1er trimestre 2017. Mais, de façon graduelle, les taux de crédit ont finalement baissé dans le courant de l'année, pour terminer à des niveaux proches de ceux de la fin 2016. Avec une croissance économique clairement orientée à la hausse et un marché de l'emploi qui se ressaisit, la demande en logement s'est clairement affirmée.

Hausse des prix

Mais cette forte demande à ses travers. Cette hausse constante de la demande a entraîné, dans les quartiers de l'hyper-centre de Lyon, un phénomène naturel d'augmentation des prix, que l'on avait déjà pu observer au tournant des années 2010. Le 2e arrondissement de Lyon, le 6e, mais aussi la Croix-Rousse, ont vu leurs prix grimper de façon conséquente. Et chez les agents immobiliers, le manque de mandat de vente se fait désormais cruellement sentir, et revient de façon récurrente dans les discussions.

Face à cette situation, les pouvoirs publics vont sans tarder être confrontés à une nécessité de réforme, notamment en matière de production de logements. Car si la stratégie logement du gouvernement consiste, pour l'heure, à concentrer les aides à l’accession et à l’investissement sur les zones dites tendues en termes de logement, cette focalisation sur ces zones risque paradoxalement d’accroître la fracture territoriale entre ces zones et les zones dites détendues, alors même que la réduction de celle-ci devrait être à l’ordre du jour.

Par ailleurs, la poursuite de la distribution d'aides à l’accession dans le neuf sur un périmètre géographique plus restreint pourrait amener les propriétaires fonciers à revoir un peu plus, sur ces territoires, leurs prétentions à la hausse pour leurs terrains face aux promoteurs, ce qui mènerait, à terme, à un blocage de marché.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Century 21 fait état de prix de l’immobilier records en France

Le réseau d’agences franchisées a fait part de son point trimestriel sur le marché immobilier national.


Lyon : les prix de l’immobilier en baisse

nullLPI-Seloger a communiqué son baromètre des prix de l’immobilier au titre du mois de mai. Ceux-ci reculent globalement dans la ville, et dans 4 arrondissements sur 9.


Les prix de l’immobilier progressent de 7%

L’INSEE a fait part vendredi de ses indices de prix des logements neufs et anciens au titre du premier trimestre 2022.


Immobilier : les prix demeurent en hausse, malgré une stabilité des ventes

Les indices Notaires-Insee des prix des logements anciens au titre du premier trimestre ont été publiés ce mardi. Une même tendance est perceptible en Auvergne-Rhône-Alpes.


La FNSafer appelle à la préservation du foncier agricole

La fédération nationale des Safer attend un renouvellement des générations en favorisant l’émergence de nouvelles solutions pour permettre concrètement les installations.


Un ralentissement désormais jugé « probable » par la FNAIM

nullC’est ce que révèle la dernière note de conjoncture publiée au titre du mois de mai par la fédération portant sur le marché immobilier.


Baisse marquée des prix dans les arrondissements de l’hypercentre de Lyon


LPI-Seloger a fait part il y a quelques jours de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier.


Saint-Étienne, plus forte hausse des prix de l’immobilier régionale en 2021


Les Notaires de France ont fait part en fin de semaine de leur note de conjoncture immobilière, qui compilait les données de l’année dernière arrêtées à fin décembre. En Auvergne-Rhône-Alpes, les prix ont flambé à Saint-Étienne et Clermont, mais sont en hausse plus mesurée à Lyon et Grenoble.


Le 2e et le 6e, arrondissements les plus chers de Lyon

nullLyon, qui affiche un prix médian de 5.060€ le m², voit des variations de prix importantes suivant les arrondissements.


Vente de plus de 30 millions d’euros sur la rive française du lac Léman

Barnes Léman a réalisé la vente de ce dossier exceptionnel, mené en collaboration avec le cabinet parisien d’avocats Cohen Amir-Aslani.


Immobilier : l’attrait confirmé pour la grande couronne lyonnaise

L’augmentation des prix médians des appartements et des maisons dans le Rhône surpasse celle de Lyon. L’attrait pour la périphérie, déjà perceptible en 2020, s’est confirmé en 2021.


2021, année record pour l’immobilier dans le Rhône

nullLa Chambre des notaires du Rhône a présenté ce mardi les chiffres des marchés immobiliers dans le département au titre de l’année 2021. Les prix et les volumes étaient orientés en nette hausse à Lyon, mais aussi en deuxième couronne.


Baisse des transactions au premier trimestre, selon Laforêt

nullLe réseau d’agences franchisées a fait part en ce début de semaine de son point d’activité trimestriel.


La hausse des prix de l’immobilier de luxe a ralenti à Lyon en 2021

C’est le constat récemment dressé par Coldwell Banker et PriceHubble.


Baisse des prix de l’immobilier dans 3 arrondissements lyonnais

LPI Seloger a fait état dans le courant de la semaine dernière de son baromètre mensuel des prix de l’immobilier.