Les prix de l’immobilier toujours en nette hausse sur un an à Lyon

Les hausses s'avèrent toujours être à deux chiffres sur un an dans certains arrondissements, même si on constate une baisse de la tension au niveau national.

LPI-Seloger a publié comme chaque mois son baromètre des prix de l’immobilier dans les plus grandes villes de France. Le baromètre indique ce mois-ci que les tensions sur les prix des logements anciens continuent de s’atténuer, un mouvement qui avait été initié depuis la fin de l’été 2017. Les prix affichés sont en effet en repli de 0,2 % à 3525 € le mètre carré sur trois mois.

Les prix signés sont, eux, toujours en hausse au niveau national, de 0,4 % à 3579 € le mètre carré sur 3 mois. Mais la dynamique est différente selon le type de bien. Pour les maisons, la baisse est désormais de mise, avec un repli de 0,3% sur 3 mois tandis que les prix sont toujours en hausse pour les appartements sur la même période, avec une augmentation de 0,7 %. Sur un an, les prix s’avèrent toujours être en nette progression au niveau national, de 4,2 %.

(LPI-Seloger)

Toujours la hausse à Lyon

À Lyon, la tendance demeure haussière. Les prix signés progressent sur 3 mois de 2,2% à 4568€ le m², alors que les prix affichés progressent plus fortement, de 2,9%. Sur 1 an, les prix sont encore en plus nette progression, avec une flambée de 9,1% pour les prix signés, et de 9,4% pour les prix affichés.

Comme le dernier baromètre l’avait déjà décrit, les prix dans certains arrondissements sont en nette hausse sur un an. La plus forte hausse des prix signés est enregistrée par le 1er arrondissement, où ceux-ci ont flambé de 23,4 % sur 12 mois. 3 arrondissements enregistrent des progressions à deux chiffres, à savoir le 2e arrondissement, le 6e arrondissement, et le 7e arrondissement. La hausse des prix signés y est respectivement de 10,4% à 5622€ le m², de 11,3% à 5688€ le m², et de 14,4% à 3948€ le m². Les prix affichés progressent pratiquement de cette même amplitude.

Quatre arrondissements enregistrent des progressions supérieures à 5 %. C’est le cas du 3e arrondissement, où les prix progressent de 8,2% à 4428 €, mais aussi le 5e arrondissement, où les prix augmentent de 5,4 % à 4208 €. Dans le 8e arrondissement, ceux-ci sont en hausse de 5,3 % à 3410 €, tandis que dans le 9e arrondissement, les prix sont en augmentation de 7,8 % à 3221 €.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Le marché marque le pas »

null
Laurent Vimont, président du réseau d’agences Century 21, présentait lundi son bilan 2018 en matière d’immobilier. Il prédit une année 2019 au mieux dans la continuité de l’année écoulée.
»
A Lyon, les prix de l’immobilier en assez nette hausse sur 12 mois
» Immobilier : record de transactions en 2018, mais le marché atteint un plafond de verre


A Lyon, les prix de l’immobilier en assez nette hausse sur 12 mois

Century 21 a, dans son point marché annuel, analysé le marché immobilier en région Auvergne-Rhône-Alpes et à Lyon.


Immobilier : des prix toujours en hausse à Lyon

null
LPI Seloger a communiqué il y a deux jours son traditionnel baromètre mensuel des prix de l’immobilier, au niveau national et à Lyon.


Immobilier : Bordeaux et Lyon enregistrent les plus fortes hausses de prix

null
Selon les statistiques délivrées par les notaires de France, les prix des appartements anciens restent nettement orientés à la hausse dans ces deux villes.


Lyon : les prix de l’immobilier en baisse sur 3 mois, selon LPI-Seloger

Le baromètre mensuel de l’observatoire mesurant l’évolution des prix de l’immobilier a été publié fin octobre.


« Nous aurons un atterrissage fin 2018 en matière de hausse de prix»

Jean-Marc Torrollion est le président de la FNAIM. A l’occasion d’une récente réunion des adhérents à Clermont-Ferrand, Lyon Pôle Immo a évoqué avec lui la dynamique du marché immobilier au niveau national, mais aussi au niveau régional.


Immobilier : des volumes de vente toujours élevés selon les notaires

À fin juillet 2018, le volume annuel de transactions reste à un niveau élevé, avec 950.000 ventes réalisées au cours des douze derniers mois. Dans la région, les dynamiques de prix sont très contrastées.


Légère hausse des volumes de transaction selon Orpi

Sur 9 mois, le réseau coopératif note une augmentation du volume de ventes à hauteur de 3% par rapport au troisième trimestre 2017 et de 0,3% sur 9 mois.


Les prix de l’immobilier en hausse de 2,6% en France, selon Century 21

Le réseau d’agences franchisées a fait part mardi de son point trimestriel sur le marché immobilier français.


Les prix de l’immobilier en hausse de 2,8% sur un an

Les notaires de France et l’INSEE ont publié ce jeudi les indices de prix des logements anciens au titre du deuxième trimestre 2018 au niveau national.


Les prix devraient monter de 5% à Lyon sur 12 mois, selon Meilleursagents

null
Le site publiait ce mardi son baromètre mensuel d’analyse du marché immobilier résidentiel à Paris, en Île-de-France et dans les grandes villes de France.


Les prix toujours en forte hausse à Lyon selon LPI-Seloger

null
LPI-Seloger a fait état, dans son baromètre mensuel sur les prix de l’immobilier, d’une baisse de prix dans de nombreuses villes. L’orientation reste haussière à Lyon.


Selon Immonot, « les prix devraient commencer à s’étioler »

L’arrivée des vacances devrait se traduire par une forte baisse de l’activité.


Les prix de l’immobilier flambent à Lyon, et chutent à Grenoble

null
Les notaires ont fait état de leur note de conjoncture portant sur les prix au m² des logements au premier trimestre, et notamment de ceux des appartements. Le prix du m² continue également de baisser à Saint-Étienne.


Les prix de l’immobilier toujours en hausse affirmée à Lyon

Les dernières publications nationales et régionales, dont celles de Century21, Orpi, et la FNAIM, confirment une augmentation généralisée des prix au niveau national, et notamment dans les grandes métropoles, dont Lyon.