L’enquête publique sur le PLU-H se tiendra du 18 avril au 7 juin

Après avoir adopté à l’unanimité l’arrêt de projet du PLU-H, l’enquête publique sur le projet de révision du PLU-H de la Métropole de Lyon sera ouverte pour une durée de 51 jours consécutifs.

L’arrêt de projet du PLU-H de la Métropole de Lyon a été adopté une nouvelle fois vendredi, 6 mois après avoir arrêté une première fois ce projet du plan local d’urbanisme et de l’habitat (PLU-H). Les élus métropolitains, composés des maires et conseillers municipaux représentant les 59 communes du territoire, ont en effet de nouveau adopté – à l’unanimité – l’arrêt de projet du PLU-H lors de la séance publique de vendredi dernier, 16 mars.

Les 59 communes se sont prononcés en faveur du projet, à l’exception de la ville de Sathonay-Village qui s’est abstenue, ce qui équivaut, en droit, à un avis favorable. Le vote est une sorte de sécurité juridique avait indiqué, préalablement, Michel le Faou, vice-président de la Métropole en charge de l’urbanisme. Cela permet en effet “de répondre aux obligations du Code de l’urbanisme et de se prémunir des risques juridiques dans l’hypothèse où l’avis favorable d’une commune serait requalifié en avis défavorable”, indique l’institution.

Enquête publique de 51 jours

Après ces deux votes positifs, l’enquête publique sur le projet de révision du PLU-H sera ouverte pour une durée de 51 jours consécutifs à partir du mercredi 18 avril 2018 à 9 heures jusqu’au jeudi 7 juin 2018 inclus à 12 heures. Le projet concerne l’ensemble du territoire de la Métropole pour les quinze prochaines années.

Chaque citoyen du territoire pourra prendre connaissance du dossier aux jours et heures habituels de réception du public dans les Mairies et de 8h30 à 16h à l’hôtel de la Métropole (sauf jours fériés et jours de fermetures exceptionnelles). Le dossier sera également consultable au siège de la Métropole, 20 rue du Lac (Lyon 3°). L’ensemble des pièces du dossier d’enquête sera également consultable sur le site (à partir du 18 avril) :

http://www.registre‑numerique.fr/pluh-grandlyon

Par la suite, la commission d’enquête, désignée par le tribunal administratif, se prononcera sur le dossier d’arrêt du projet ainsi que sur les avis des communes, des personnes publiques associées (PPA) et des particuliers. “Le dossier pourra alors – et alors seulement – être modifié après le rendu du rapport et des conclusions de la commission d’enquête pour prendre en compte ces différentes observations. Au terme de cette enquête publique, le Conseil de la Métropole pourra adopter le nouveau PLU-H.Ce vote à l’unanimité des élus de la Métropole de Lyon traduit la qualité du travail partenarial entre les différentes communes, les services de l’État et de la Métropole en charge de la préparation du projet et intervient après 4 ans et demi de concertation”, a conclu la Métropole dans un communiqué.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Bonjour,

le lien que vous donnez pour la consultation des pièces n’aboutit pas.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Clôture des rendez-vous 2018 de « Habiter et Se Loger »

Ces rencontres, qui ont permis des échanges entre la collectivité et les différents acteurs de l’habitat sur le territoire métropolitain, se sont achevées ce lundi.


Julien Denormandie en visite à Lyon et Saint-Fons

Le secrétaire d’État auprès du ministre de la Cohésion des territoires, Julien Denormandie, était vendredi en visite à Saint-Fons et à Lyon.


La CMP adopte un texte commun sur la loi ELAN

Députés et sénateurs ont adopté mercredi en Commission mixte paritaire un texte commun pour la loi. Plusieurs points de désaccord ont été désamorcés, comme le seuil d’au moins 12.000 logements pour les groupes HLM.


Ouverture des rendez-vous « Habiter et se loger »

nullDavid Kimelfeld et Michel le Faou ont ouvert mardi cette nouvelle édition de ces rendez-vous thématiques entre la collectivité et les professionnels du logement, qui se tiendront jusqu’au 8 octobre.


Villeurbanne : de nombreux chantiers en cours dans la ville

null
Le maire de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, a évoqué mardi les prochaines échéances électorales, ainsi que les nombreux chantiers en cours dans la deuxième ville de la Métropole.
» L’autre soie : la vente du foncier est actée


L’autre soie : la vente du foncier est actée

Le maire de Villeurbanne a confirmé que la vente de l’ancien IUFM, dans le quartier du Carré de Soie, devrait bientôt aboutir.


« Tous les atouts pour devenir un territoire attractif »

Nathalie Frier est maire de Saint-Fons. Nous évoquons avec elle la troisième édition de l’appel des 30.


Part-Dieu, quartier en mutation

null
Pour leur visite de rentrée, le maire de Lyon, Georges Képénékian, et le président de la Métropole, David Kimelfeld, avaient donné rendez-vous à la presse au coeur de ce quartier en pleine transformation.


« On peut intensifier, mais il s’agit de le faire de manière raisonnée »

null
Thierry Pouzol est maire de Fontaines-sur-Saône. Il lançait il y a près d’un mois avec Grand Lyon Habitat le chantier du « Bois des Roy », une résidence en accession sociale à la propriété. Nous évoquons avec lui les grands enjeux en matière de logement sur sa ville.
»
Grand Lyon Habitat a lancé le chantier de la résidence « Bois des Roy »


Le parc Zénith, nouvel espace vert à l’est du 3ème arrondissement 

Faisant partie des parcs nouvellement créés à Lyon, celui-ci est issu de la restructuration de l’ex-friche RVI.


Lyon, 1ère ville française du classement Spotahome

null
Celui-ci classe les villes les plus saines en France et à l’international.
» Le parc Zénith, nouvel espace vert à l’est du 3ème arrondissement


Revaison, nouveau quartier de près de 500 logements à Saint-Priest

null
Nexity développe sur cette zone plusieurs opérations, et a inauguré il y a quelques semaines ce quartier, dont les ilots «Intim’East» et «Jardin Plein Sud».


«Les richesses créées par l’attractivité de Lyon doivent bénéficier à des villes comme Tarare»

Bruno Peylachon est maire de Tarare, vice-président de la communauté d’agglomération de l’Ouest rhodanien et vice-président du conseil départemental du Rhône. Il évoque avec Lyon Pôle Immo les relations de sa ville avec le reste du tissu urbain régional.


«2018 est une année de chantiers à Tarare»

null
Nous avons, dans le courant du mois dernier, rencontré Bruno Peylachon, maire de Tarare, vice-président de la communauté d’agglomération de l’Ouest rhodanien et vice-président du conseil départemental du Rhône. Nous évoquons avec lui les différents projets en cours dans sa ville.
» «Les richesses créées par l’attractivité de Lyon doivent bénéficier à des villes comme Tarare»


Une loi ELAN remaniée adoptée par le Sénat

La Chambre haute du Parlement a adopté jeudi la loi ELAN, après quelques modifications du texte voté par l’Assemblée nationale.