La CAPEB pousse à l’élargissement du périmètre du CITE

La confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment veut, en ce sens, voir un élargissement du projet de loi de finances 2019.

La confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB) veut une modification du projet de loi de finances 2019. Les dernières orientations qui ont été présentées par le Gouvernement au sein de celui-ci ne sont pas satisfaisantes pour la confédération qui se mobilise en vue d’un élargissement du CITE.

Patrick Liébus, le président de la CAPEB, a, pour ce faire, rencontré le rapporteur général de la Commission des finances, Joël Giraud, mercredi matin pour recalibrer le CITE. Une diminution de plus de la moitié du budget alloué au CITE a été annoncé, ce dernier étant passé de 800 millions contre 1,6 milliard lors du précédent projet de loi de finances.

Plusieurs propositions

Il lui a soumis plusieurs propositions portées par la filière, dont le rehaussement des crédits affectés au CITE à hauteur de 1,2 milliard, une réintroduction dans le CITE, à hauteur de 15 %, des menuiseries extérieures (en cas de remplacement de simples vitrages), des portes donnant sur l’extérieur ainsi que des chaudières fioul à haute performance énergétique, ainsi que les systèmes d’aération et de ventilation tout aussi indispensables à une meilleure performance énergétique des logements qu’à la qualité de l’air.

Il a également proposé une incitation pour les particuliers, visant à mettre en œuvre un parcours de travaux de rénovation performants et cohérents. Le but serait de leur offrir un diagnostic énergétique, une fois les travaux réalisés dans le cadre du CITE, pour déterminer les travaux restants à réaliser pour atteindre une véritable efficacité énergétique de leur logement. Ces diagnostics seraient financés par les CEE (Certificats d’Économie d’Énergie) et non par le CITE comme c’est le cas actuellement.

L’autre mesure serait de déplafonner le montant de crédit d’impôt pour inciter à la réalisation de travaux complémentaires. « Pour tous particuliers souhaitant réaliser à nouveaux des travaux l’année suivante, l’actuel plafond du CITE de 16 000 € serait augmenté par exemple à 24 000 € pour un couple, ou de 8 000 € à 16 000 € pour une personne seule ; ce principe pouvant également être mis en place une troisième année », note la confédération.

La CAPEB veut un renforcement des aides

Patrick Liébus, son président, s’interroge : « Comment atteindre les objectifs en matière de rénovation énergétique alors que le budget alloué au CITE a diminué de plus de la moitié comparé au 1,7 milliard dépensés en 2017 et 2016 et de moitié par rapport aux 1,6 milliards du PLF 2018 ? La CAPEB interviendra vigoureusement auprès des pouvoirs publics, comme je l’ai fait ce matin lors de mes échanges avec Joël Giraud, rapporteur général de la commission des finances, afin que le Gouvernement s’engage d’une part à renforcer les aides aux particuliers et d’autre part à les stabiliser sur la totalité de sa mandature. Suite aux premières discussions engagées nous restons déterminés pour que nous puissions ensemble relever les défis de la rénovation énergétique. »

Il poursuit en affirmant que « la rénovation énergétique des logements est une priorité absolue ». « Le Gouvernement en a conscience et vient d’ailleurs de lancer une campagne intitulée ‘FAIRE’ dont l’objectif est d’inciter les particuliers à réaliser les travaux nécessaires. Alors pourquoi les inciter à se lancer dans ces travaux et dans le même temps raboter le CITE ? J’appelle le Gouvernement à plus de cohérence pour relever ce défi majeur pour notre société », conclut-il.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un incendie probablement d’origine criminelle route de Vienne

Les élus de la Métropole et de la Ville ont réagi suite à cet acte vraisemblablement d’orgine criminelle.


Les collectivités investissent en cette fin de mandat

La Métropole de Lyon et le département du Rhône investissent en cette fin de mandat, et alimentent le secteur des travaux publics.


La ZFE mise en place de façon progressive d’ici 2021 dans la Métropole

La mise en place de la zone à faibles émissions a été votée lundi par le Conseil de la Métropole de Lyon. Elle va se concrétiser progressivement jusqu’à la fin 2021.


Hébergement d’urgence : le préfet se rend jeudi matin au CNSMD

Des locaux inoccupés au sein du Conservatoire national supérieur de musique et de danse sont mis à disposition par l’État.


Tunnel des deux amants : des études votées par la Métropole

Le financement d’études financées conjointement par la Région, l’Etat et la Métropole a été acté lundi en Conseil via une délibération.


Baisse du chômage au 4ème trimestre dans la Métropole de Lyon

Le nombre de demandeurs d’emploi de catégorie A baisse de 1,5% sur les trois mois.


David Kimelfeld sera candidat à la Métropole de Lyon en 2020

null
L’actuel président de la Métropole de Lyon a annoncé dans l’édition de mardi du Talk / Le Figaro son intention de briguer la présidence de la collectivité l’année prochaine.


Place Bellecour : Louis XIV va bénéficier d’un diagnostic patrimonial

null
La statue placée au centre de la place Bellecour depuis 1825 souffre de nombreuses dégradations, et va bénéficier la semaine prochaine d’investigations poussées.


Alila soutient l’école Espérances banlieues de Pierre Bénite

Un chèque de 5 000 euros a été remis à l’association dont le groupe est partenaire depuis plusieurs années.


Dans ses vœux, Gérard Collomb évoque la fracture territoriale


Gérard Collomb présentait ce lundi ses vœux à la presse. L’occasion pour lui de revenir sur le mouvement des gilets jaunes et d’analyser les raisons profondes de ce mouvement.


Le PLU-H passera en conseil de la Métropole le 13 mai

Le vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme, Michel le Faou, nous a confirmé ce lundi la date de vote définitif du document référent en matière d’urbanisme.
» La commission d’enquête donne un avis favorable pour le PLU-H


Selon l’INSEE, l’activité régionale a été en dents de scie au 3ème trimestre

L’INSEE faisait état ce vendredi de sa note de conjoncture régionale sur la période allant de juillet à septembre.


Villeurbanne : le bidonville du chemin de la Feyssine évacué

97 personnes occupaient depuis plusieurs mois ce site, qui se trouvait à proximité directe du Rhône.


Auvergne-Rhône-Alpes : chômage faible dans le Cantal, l’Ain et les 2 Savoie

La situation de l’emploi est meilleure dans la région qu’au niveau national. Le taux de chômage est moins élevé dans certains départements, avec toutefois des explications diverses suivant les territoires. La situation de l’emploi reste meilleure en région Auvergne-Rhône-Alpes que dans le reste du territoire national. En 2017, en moyenne annuelle, 8,1% de la population […]


Lyon-Turin : le sort du projet connu avant les européennes

Une commission d’experts doit rendre un rapport coûts-bénéfices, ce qui amènera le gouvernement italien à prononcer une décision sur la poursuite ou non du projet avant les élections du Parlement européen.