La CAPEB pousse à l’élargissement du périmètre du CITE

La confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment veut, en ce sens, voir un élargissement du projet de loi de finances 2019.

La confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB) veut une modification du projet de loi de finances 2019. Les dernières orientations qui ont été présentées par le Gouvernement au sein de celui-ci ne sont pas satisfaisantes pour la confédération qui se mobilise en vue d’un élargissement du CITE.

Patrick Liébus, le président de la CAPEB, a, pour ce faire, rencontré le rapporteur général de la Commission des finances, Joël Giraud, mercredi matin pour recalibrer le CITE. Une diminution de plus de la moitié du budget alloué au CITE a été annoncé, ce dernier étant passé de 800 millions contre 1,6 milliard lors du précédent projet de loi de finances.

Plusieurs propositions

Il lui a soumis plusieurs propositions portées par la filière, dont le rehaussement des crédits affectés au CITE à hauteur de 1,2 milliard, une réintroduction dans le CITE, à hauteur de 15 %, des menuiseries extérieures (en cas de remplacement de simples vitrages), des portes donnant sur l’extérieur ainsi que des chaudières fioul à haute performance énergétique, ainsi que les systèmes d’aération et de ventilation tout aussi indispensables à une meilleure performance énergétique des logements qu’à la qualité de l’air.

Il a également proposé une incitation pour les particuliers, visant à mettre en œuvre un parcours de travaux de rénovation performants et cohérents. Le but serait de leur offrir un diagnostic énergétique, une fois les travaux réalisés dans le cadre du CITE, pour déterminer les travaux restants à réaliser pour atteindre une véritable efficacité énergétique de leur logement. Ces diagnostics seraient financés par les CEE (Certificats d’Économie d’Énergie) et non par le CITE comme c’est le cas actuellement.

L’autre mesure serait de déplafonner le montant de crédit d’impôt pour inciter à la réalisation de travaux complémentaires. « Pour tous particuliers souhaitant réaliser à nouveaux des travaux l’année suivante, l’actuel plafond du CITE de 16 000 € serait augmenté par exemple à 24 000 € pour un couple, ou de 8 000 € à 16 000 € pour une personne seule ; ce principe pouvant également être mis en place une troisième année », note la confédération.

La CAPEB veut un renforcement des aides

Patrick Liébus, son président, s’interroge : « Comment atteindre les objectifs en matière de rénovation énergétique alors que le budget alloué au CITE a diminué de plus de la moitié comparé au 1,7 milliard dépensés en 2017 et 2016 et de moitié par rapport aux 1,6 milliards du PLF 2018 ? La CAPEB interviendra vigoureusement auprès des pouvoirs publics, comme je l’ai fait ce matin lors de mes échanges avec Joël Giraud, rapporteur général de la commission des finances, afin que le Gouvernement s’engage d’une part à renforcer les aides aux particuliers et d’autre part à les stabiliser sur la totalité de sa mandature. Suite aux premières discussions engagées nous restons déterminés pour que nous puissions ensemble relever les défis de la rénovation énergétique. »

Il poursuit en affirmant que « la rénovation énergétique des logements est une priorité absolue ». « Le Gouvernement en a conscience et vient d’ailleurs de lancer une campagne intitulée ‘FAIRE’ dont l’objectif est d’inciter les particuliers à réaliser les travaux nécessaires. Alors pourquoi les inciter à se lancer dans ces travaux et dans le même temps raboter le CITE ? J’appelle le Gouvernement à plus de cohérence pour relever ce défi majeur pour notre société », conclut-il.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vers une résiliation à tout moment de son assurance de prêt

La proposition de loi a été adoptée par l’Assemblée nationale.


Action Logement Auvergne-Rhône-Alpes a tenu sa convention annuelle

A l’occasion de cet évènement organisé au Palais de la Bourse de Lyon, l’organisme paritaire a signé une convention de partenariat avec la foncière solidaire du Grand Lyon.


Un deuxième comité de pilotage national de l’habitat inclusif

L’ambition du gouvernement est de faire de l’habitat inclusif « un pilier des politiques du logement pour les personnes ayant besoin d’être accompagnées dans leur autonomie ».


Un atelier de concertation grand public sur la ZFE ce mercredi

La concertation citoyenne sur la zone à faibles émissions de la Métropole de Lyon se poursuit jusqu’au 5 février. Le prochain atelier se déroule ce 24 novembre.


Saint-Bonnet-de-Mure : Alliade Habitat construit 40 logements

Ces logement ont été pensés avec le BIM.


Un protocole pour accélérer la production de logements intermédiaires

Le groupe Action Logement, le ministère du Logement et six partenaires ont signé un document pour mettre en place de nouveaux dispositifs favorisant la production dans ce segment.


Le PNR du Pilat, territoire rural en croissance soutenue

nullCe parc naturel régional, territoire rural en croissance démographique soutenue, dépend fortement des villes qui l’entourent, avec une double influence de Lyon et de Saint-Étienne.


La consultation sur le métro cumule déjà plus de 5.000 avis

nullLe SYTRAL a communiqué sur les résultats de la première phase de la grande consultation publique portant sur le développement du réseau métro.


Réaménagement de la rive droite du Rhône : la concertation est lancée


La Métropole et la Ville de Lyon ont annoncé avoir lancé la concertation préalable au réaménagement de la rive droite du Rhône du 8 novembre au 30 décembre.


La perspective de la note du SYTRAL rehaussée par Moody’s

L’agence de notation a annoncé rehausser à stable la perspective de la note Aa2 du SYTRAL.


La ligne C16 va accueillir les premiers bus électriques sur batterie

Le président du Sytral, Bruno Bernard, a présenté ce lundi à Lyon les premiers bus électriques dont la mise en service est prévue le 22 novembre sur cette ligne forte de transport en commun reliant Vénissieux à Villeurbanne. Ceux-ci fonctionnent exclusivement sur batterie.


Pour le climat, Grégory Doucet affirme l’importance de la coopération entre villes

Le maire de Lyon était en déplacement à Leipzig dans le cadre de l’assemblée générale d’ « Eurocities ».


Début de la concertation sur la 1ère étape de la ZFE

Ce mercredi, la 1ère étape de la concertation démarre sur le périmètre de l’actuelle zone à faible émission. Elle consiste en une interdiction des véhicules particuliers classés Crit’Air 5 et non classés en juillet 2022.


Thierry Kovacs réélu président du SMT AML

Le président de Vienne Condrieu Agglomération a été réélu président du syndicat des mobilités des territoires de l’aire métropolitaine Lyon Saint-Etienne.


France Rénov’, nouveau nom du service public de rénovation de l’habitat

Celui-ci délivrera à compter du 1er janvier 2022 l’information, le conseil et l’accompagnement des ménages.