La CAPEB pousse à l’élargissement du périmètre du CITE

La confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment veut, en ce sens, voir un élargissement du projet de loi de finances 2019.

La confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB) veut une modification du projet de loi de finances 2019. Les dernières orientations qui ont été présentées par le Gouvernement au sein de celui-ci ne sont pas satisfaisantes pour la confédération qui se mobilise en vue d’un élargissement du CITE.

Patrick Liébus, le président de la CAPEB, a, pour ce faire, rencontré le rapporteur général de la Commission des finances, Joël Giraud, mercredi matin pour recalibrer le CITE. Une diminution de plus de la moitié du budget alloué au CITE a été annoncé, ce dernier étant passé de 800 millions contre 1,6 milliard lors du précédent projet de loi de finances.

Plusieurs propositions

Il lui a soumis plusieurs propositions portées par la filière, dont le rehaussement des crédits affectés au CITE à hauteur de 1,2 milliard, une réintroduction dans le CITE, à hauteur de 15 %, des menuiseries extérieures (en cas de remplacement de simples vitrages), des portes donnant sur l’extérieur ainsi que des chaudières fioul à haute performance énergétique, ainsi que les systèmes d’aération et de ventilation tout aussi indispensables à une meilleure performance énergétique des logements qu’à la qualité de l’air.

Il a également proposé une incitation pour les particuliers, visant à mettre en œuvre un parcours de travaux de rénovation performants et cohérents. Le but serait de leur offrir un diagnostic énergétique, une fois les travaux réalisés dans le cadre du CITE, pour déterminer les travaux restants à réaliser pour atteindre une véritable efficacité énergétique de leur logement. Ces diagnostics seraient financés par les CEE (Certificats d’Économie d’Énergie) et non par le CITE comme c’est le cas actuellement.

L’autre mesure serait de déplafonner le montant de crédit d’impôt pour inciter à la réalisation de travaux complémentaires. « Pour tous particuliers souhaitant réaliser à nouveaux des travaux l’année suivante, l’actuel plafond du CITE de 16 000 € serait augmenté par exemple à 24 000 € pour un couple, ou de 8 000 € à 16 000 € pour une personne seule ; ce principe pouvant également être mis en place une troisième année », note la confédération.

La CAPEB veut un renforcement des aides

Patrick Liébus, son président, s’interroge : « Comment atteindre les objectifs en matière de rénovation énergétique alors que le budget alloué au CITE a diminué de plus de la moitié comparé au 1,7 milliard dépensés en 2017 et 2016 et de moitié par rapport aux 1,6 milliards du PLF 2018 ? La CAPEB interviendra vigoureusement auprès des pouvoirs publics, comme je l’ai fait ce matin lors de mes échanges avec Joël Giraud, rapporteur général de la commission des finances, afin que le Gouvernement s’engage d’une part à renforcer les aides aux particuliers et d’autre part à les stabiliser sur la totalité de sa mandature. Suite aux premières discussions engagées nous restons déterminés pour que nous puissions ensemble relever les défis de la rénovation énergétique. »

Il poursuit en affirmant que « la rénovation énergétique des logements est une priorité absolue ». « Le Gouvernement en a conscience et vient d’ailleurs de lancer une campagne intitulée ‘FAIRE’ dont l’objectif est d’inciter les particuliers à réaliser les travaux nécessaires. Alors pourquoi les inciter à se lancer dans ces travaux et dans le même temps raboter le CITE ? J’appelle le Gouvernement à plus de cohérence pour relever ce défi majeur pour notre société », conclut-il.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Ouverture ce jeudi de Viving, salon des projets de la maison

null
Ce salon se tient du 18 au 21 octobre à Eurexpo Lyon, et vise à préparer et concrétiser tous les projets de la maison.


Vers l’apparition de péages urbains

Un avant-projet de loi d’orientation des mobilités a été publié par Contexte. La possibilité d’un péage urbain fait son apparition dans le texte, qui pourrait, de fait, être utilisé pour l’agglomération de Lyon.


Le projet d’A45 abandonné, les élus réagissent

Laurent Wauquiez, Georges Ziegler, et Gaël Perdriau ont dénoncé une «méthode indigne et le double discours du gouvernement».


Gérard Collomb de retour à la mairie de Lyon

null
Georges Képénékian, maire de Lyon, David Kimelfeld, président de la Métropole de Lyon, et Gérard Collomb organisaient, avant l’élection du nouveau maire de Lyon le 5 novembre, une conférence de presse.


Jacqueline Gourault, nouvelle ministre de la Cohésion des territoires

null
L’ex-ministre auprès du ministre de l’Intérieur remplace Jacques Mézard, qui quitte le gouvernement. Elle sera secondée par Julien Denormandie, qui devient ministre délégué, mais aussi Sébastien Lecornu.


L’extension de la ligne B entre dans sa phase opérationnelle

null
Le prolongement de la ligne de métro qui relie pour l’heure Charpennes à la gare d’Oullins a été initié vendredi, avec le lancement des travaux à proximité des hôpitaux sud de Lyon, futur terminus.


Petite baisse de la demande de crédits à l’habitat

Selon la Banque de France, qui publiait vendredi son enquête au titre du mois de septembre auprès des banques sur la distribution du crédit, celle-ci ne marque pas d’inflexions particulières.


Davantage de bornes pour voitures électriques dans la Métropole

La Métropole de Lyon soutient le développement de l’électromobilité sur le territoire en facilitant l’accès des opérateurs privés au domaine public.


Clôture des rendez-vous 2018 de « Habiter et Se Loger »

Ces rencontres, qui ont permis des échanges entre la collectivité et les différents acteurs de l’habitat sur le territoire métropolitain, se sont achevées ce lundi.


David Kimelfeld a signé le pacte ZFE-État-Métropoles

Le président de la Métropole de Lyon a signé ce lundi ce pacte au ministère de la Transition écologique et solidaire.


La FFB s’inquiète pour le CITE et le RGE

La fédération a déploré, sur le CITE, le revirement du gouvernement sur ses engagements pris fin 2017.


Une tarification combinée LPA-TCL depuis ce lundi

Depuis lundi, Lyon Parc Auto et le SYTRAL ont lancé une tarification combinée entre TCL et LPA.


La CAPEB pousse à l’élargissement du périmètre du CITE

La confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment veut, en ce sens, voir un élargissement du projet de loi de finances 2019.


Vers des métropoles à deux vitesses ?

Une réunion a eu lieu lundi entre 5 présidents de Métropoles et Emmanuel Macron, avec pour objectif de répliquer le modèle lyonnais de fusion entre départements et Métropoles sur le territoire de ces dernières. Une initiative qui irrite Gaël Perdriau, président de Saint-Etienne Métropole.


Lyon : la hausse des prix de l’immobilier ralentit, selon LPI-Seloger

Si nombre d’arrondissements enregistrent toujours des hausses à deux chiffres sur un an à Lyon, une baisse des prix est observée sur trois mois.