Le SIMI 2018 ouvre ses portes

Le salon de l’immobilier d’entreprise ouvre aujourd’hui à Paris, et constitue l’un des rendez-vous majeur du secteur.

C’est, avec le MIPIM, l’un des deux évènements incontournables de l’industrie immobilière. Le SIMI ouvre ses portes aujourd’hui au palais des congrès, Porte Maillot à Paris, pour trois jours, de mercredi à vendredi. 470 sociétés et collectivités participeront à cet évènement qui devrait attirer 28.000 visiteurs professionnels. Seront organisées tout au long du salon 130 conférences, réparties en 11 cycles. On trouvera notamment deux nouveaux cycles : cycle Mutabilité / réversibilité et le « Cycle Horizons 2024 – Accélération du Grand Paris ». Seront organisées un point marché Europe, deux remises de prix, à savoir les « Grands Prix du SIMI » et le « Prix Junior de l’Industrie Immobilière », ainsi que deux plénières, dont une est co- organisée avec La Fondation Palladio, « Ubérisation, disruption, innovation : et après ? ».

L’organisateur note que 70% des visiteurs ont passé plus d’une journée sur le SIMI lors des dernières éditions, et qu’ils ont rencontré en moyenne plus de 12 exposants durant leur visite. Lors des conférences, sont comptabilisées 9.000 auditeurs, soit un taux moyen de présence de 73,4% par conférence.

Le «Forum Bâtiments & Territoires connectés» de nouveau au programme

Pour la 2e année, le SIMI accueillera le « Forum Bâtiments & Territoires connectés » (BTC). « C’est une formidable opportunité pour les filières du bâtiment, de l’énergie, et de l’IT mais aussi pour l’industrie immobilière et tous les acteurs territoriaux, de mettre à profit la profonde mutation technologique en cours, avec la transition énergétique et la transition numérique menées de concert », note Catherine Sachreiter commissaire général du SIMI. Y participeront notamment Julien Denormandie, ministre auprès de la ministre de la Cohésion des territoires et des Relations avec les collectivités territoriales, chargé de la Ville et du Logement, Emmanuel François, le président de la SBA (Smart Buildings Alliance for Smart Cities), Pierre Leroy, président de French PropTech, Patrick Nossent, président de Certivea & Cerway, Sébastien Durand, directeur transformation & innovation de Nexity Property Management, et Mickaël Thiery, adjoint au sous-directeur de la qualité et du développement durable dans la construction de la direction de l’habitat, de l’urbanisme et des paysages (DHUP).

Parmi les collectivités et acteurs publics présents dans la Région Auvergne-Rhône-Alpes, on trouvera Valence Romans Agglo, la Métropole de Lyon, Saint-Etienne Métropole, Grenoble Alpes Métropole, Bourges Plus, Chambéry Grand Lac, ou encore le parc industriel de la plaine de l'Ain (PIPA).






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


200.000 m² disponibles à 6 mois dans la région, selon EOL

Le spécialiste a fait un point sur l’immobilier logistique en région Auvergne-Rhône-Alpes.


Immobilier logistique : demande placée en hausse logique au 1er trimestre

Arthur Loyd Logistique a fait état d’un rattrapage de la demande placée, après un premier trimestre 2020 affecté par la crise sanitaire.


Corbas : prise à bail d’une plateforme logistique par le groupe La Poste

La transaction a été finalisée par le département industriel & logistique de Cushman & Wakefield.


Wide : la plateforme qui veut accélérer les transactions

nullBelge de naissance et lyonnaise de cœur, Justine Petit Bramon a travaillé douze comme commercialisatrice chez CBRE et JLL avant de créer son entreprise. Cette entreprise, c’est Wide, une plateforme Web dont l’objectif est de partager le plus largement possible les offres afin d’accélérer les ventes.


Malgré la crise, le PIPA a accueilli davantage de salariés en 2020


Malgré la crise sanitaire, les entreprises du parc industriel de la plaine de l’Ain ont accueilli près de 400 salariés supplémentaires l’an dernier.


Logistique : «Track» vendu à un des clients de CBRE Global Investors

6e Sens Immobilier a vendu cette plateforme située à Villette d’Anthon.


Gauthier Denys à la tête du pôle activités et logistique de Valoris Real Estate

null
La société a annoncé restructurer son service activités et logistique, et l’arrivée de deux nouveaux collaborateurs, pour répondre à sa croissance.


Matias Jérôme rejoint BNP Paribas Real Estate Transaction à Lyon

nullIl vient étoffer l’équipe investissement de l’entité lyonnaise.


Investissement immobilier à Lyon : 2020, deuxième meilleure année de tous les temps

Malgré la crise sanitaire, le volume d’investissement en immobilier d’entreprise a atteint un niveau élevé, de 1,6 milliard d’euros dans la Métropole de Lyon.


Immobilier logistique: une bonne année 2020 en région lyonnaise

A la faveur de nombreuses transactions émanant de prestataires logistiques, l’année dernière a vu une progression du segment par rapport à 2019.


Légère baisse de la demande placée en immobilier logistique

Immostat, le GIE des quatre grands conseils en immobilier d’entreprise (BNP Paribas Real Estate, CBRE, JLL et Cushman & Wakefield) a présenté ce vendredi les chiffres des grands indicateurs du marché de l’immobilier logistique en Île-de-France et en France.


La demande placée de bureaux s’est effondrée en 2020 en Île-de-France

Immostat a publié ce vendredi ses principaux chiffres de l’immobilier de bureaux dans la région. La crise sanitaire a poussé les acteurs à l’attentisme.


2020, année positive pour le PIPA

null
Le parc industriel de la plaine de l’Ain a fait part ce jeudi de ses chiffres d’implantations au cours de l’année écoulée.


Thomas Vantorre et Emmanuel Mazille reprennent Malsch

Les deux dirigeants s’associent pour reprendre le cabinet de conseil en immobilier d’entreprise dans la région Auvergne Rhône-Alpes.


CBRE s’engage dans une réduction drastique de ses émissions

null
Le conseil en immobilier d’entreprise a annoncé ce mercredi la validation par l’initiative Science Based Targets (SBTi) de ses objectifs de réduction de ses émissions de gaz à effet de serre.