LCA-FFB appelle à un retour aux anciennes conditions du PTZ

La fédération organisait ce jeudi sa convention nationale. Le nouveau président Grégory Monod a fait plusieurs propositions, tant sur le prêt à taux zéro que sur le retour de l’APL accession.

LCA-FFB a appelé, lors de sa convention nationale à un retour du prêt à taux zéro aux conditions d’avant 2018 en zone B2 et C. L’organisation appelle également à le prolonger jusqu’à fin 2021, comme c’est le cas pour les zones tendues. Le pôle logement de la fédération française du bâtiment (FFB) souhait également que soit rétabli l’APL Accession.

« Nous nous félicitons de la décision prise fin 2018 par le Ministre de la Ville et du Logement, Julien Denormandie, et réaffirmée aujourd’hui, de rouvrir la discussion sur l’avenir du PTZ, mais le temps court de nos marchés, comme de nos activités et de l’emploi de la filière qui y sont associés, nécessite d’annoncer au plus vite des mesures fortes. Les aides au logement ne représentent pas un effet d’aubaine, ils constituent à l’inverse un effet levier essentiel pour le passage à l’acte d’achat des ménages », a affirmé Grégory Monod dans un communiqué.

Crainte autour d’un blocage du parcours résidentiel

L’organisation a insisté sur l’impact de la réforme des aides publiques à l’accession à la propriété, qui s’est matérialisé par des baisses d’activité sur les marchés du logement individuel (-11 %) et du collectif (-1,2 %), ainsi que pour les 20 000 primo-accédants qui ont dû renoncer à leur projet.

L’organisation craint « un blocage définitif du parcours résidentiel pour les plus modestes » si d’aventure la suppression en 2020 des aides en zones B2 et C, qui représentent 34 000 communes, était validée. « Pour LCA-FFB, une politique du logement ambitieuse ne peut être guidée par le seul prisme des économies budgétaires. LCA-FFB rappelle que s’il mobilise un budget public de 42 milliards d’euros, le secteur du logement apporte 74 milliards d’euros de recettes fiscales à la puissance publique », met en avant l’organisation.

LCA-FFB salué la réflexion à venir en matière de zonage

Celle-ci a salué la décision de Julien Denormandie « d’engager une réflexion profonde en matière de zonage des aides au logement, afin de mieux prendre en compte les spécificités et les dynamiques locales ». LCA-FFB souhaite en effet un zonage pragmatique privilégiant le projet et le contexte, « et qui n’oppose pas de manière manichéenne habitat individuel et collectif, zones tendues et détendus, densité et étalement urbain ».

Les constructeurs, promoteurs et aménageurs de la FFB ont indiqué se féliciter des perspectives promises par les dispositions des lois ELAN et ESSOC, et attendent de la même façon la mise en œuvre de mesures concrètes issues des recommandations du rapport de simplifications, qu’Yves Laffoucrière et Ludovic Scarpari, vice-président de LCA-FFB en charge des promoteurs immobiliers, ont remis au Ministre courant février.

Temporiser en matière de réglementation environnementale

La fédération invite le gouvernement à se donner davantage de temps sur la question de la réglementation environnementale 2020 des bâtiments neufs, afin de « s’assurer de sa soutenabilité technique et économique ». « Les marchés du logement et le pouvoir d’achat immobilier des Français ne peuvent en effet se permettre de prendre le risque d’une réglementation mal maîtrisée ou mal calibrée, a ajouté la structure.

« Les chantiers du Ministre pour une politique du logement plus innovante, plus ambitieuse et plus efficace ne manquent pas. Sur tous ces sujets, nous sommes mobilisés pour répondre aux multiples défis de notre secteur : attractivité, compétitivité, accessibilité, écologie, numérique et innovation. Parce qu’elles interviennent dans tous les types de territoires, de l’urbain au rural, des centres aux périphéries, et dans toutes les formes d’habitat, du diffus au collectif, les entreprises que nous fédérons représentent des partenaires durables des pouvoirs publics, à l’échelle nationale comme au niveau local. Il est indispensable de rétablir les dispositifs qui ont fait leurs preuves : pour répondre aux enjeux de notre secteur et aux besoins des territoires, pour répondre aux attentes de nos concitoyens d’un habitat abordable, durable et désirable », a conclu Grégory Monod.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Rebond des mises en vente de logements neufs dans la Métropole de Lyon

nullLa FPI a fait part jeudi des points marquants du marché du logement neuf dans les régions. Les réservations nettes de logements sont en assez nette hausse.


Des maires font planer des menaces sur les octrois de permis de construire

Bruno Bernard a réagi à la tribune de plus d’une quarantaine de maires de la Métropole publiée le week-end dernier dans le JDD.


La FFB décrit « une relance bridée »

Le logement neuf poursuit son redressement, mais l’amélioration-entretien est affiche des chiffres un peu moins positifs que prévu.


Nexity lauréat des îlots B1 et C1 Nord à Lyon Confluence

nullLa Métropole de Lyon, la Ville de Lyon et la SPL Lyon Confluence ont sélectionné l’offre du promoteur à l’issue d’une consultation lancée en 2020.


Poursuite du redressement des heures travaillées sur les chantiers du BTP

C’est ce qui ressort de l’étude sur l’activité des ouvriers sur les chantiers du BTP au deuxième trimestre 2021.


La Métropole de Lyon participe au MIPIM 2021

La collectivité est présente au salon international de l’immobilier à Cannes.


Villefranche-sur-Saône: un bâtiment de santé réalisé en modulaire bois

La construction, démarrée il y a près d’un an, est réalisée sur le site de l’Hôpital Nord-Ouest-Villefranche.


ZAC des Girondins : Atelier du Pont Architectes remporte un concours

Atelier du Pont Architectes a remporté avec Diagonale et Edelis le concours pour la construction en bois et pierre massive d’un îlot de logements sur la ZAC des Girondins à Lyon. Le projet a été dessiné à quatre mains par plusieurs architectes.


Groupe SLCI : Pierre-Marie Le Gloanec devient directeur général délégué

nullCette nomination vise à contribuer au développement que s’est fixé le groupe sur le territoire régional.


Net rebond de la construction de logements

Les chiffres des mises en chantier et des permis de construire clos à fin juillet montrent une nette progression de l’activité sur un an. Y compris en Auvergne-Rhône-Alpes.


Ôm2c, la nouvelle marque d’em2c dédiée à l’immobilier résidentiel

Le groupe développe une gamme de produits en accession et en investissement locatif.


« On ne peut plus avoir la certitude d’avoir raison tout seul »

Nous avons rencontré, avant l’été, Hélène Geoffroy, la nouvelle présidente de la SERL. Nous avons évoqué avec elle les nouvelles orientations en termes d’aménagement, d’urbanisme qu’elle compte porter au sein de cette société d’économie mixte. Elle était accompagnée de Vincent Malfère, directeur général de la structure.


Net rebond des réservations de logements neufs au deuxième trimestre

null
Le niveau des réservations demeure toutefois toujours inférieur à celui observé avant la crise sanitaire.


Logement : la droite critique vertement la politique de la Métropole de Lyon

nullLe groupe d’opposition de droite estime que le logement n’est un sujet « ni important ni urgent » pour la majorité métropolitaine.


Hausse des mises en chantier de logements

nullLes autorisations et mises en chantier logement ont augmenté, à la fois en juin et sur un an. Les mises en chantier s’avèrent être en nette hausse en Auvergne-Rhône-Alpes.