La Métropole de Lyon s’affirme en faveur d’investissements «verts»

Lundi dernier, se tenait la 1ère conférence finances-climat à la Métropole de Lyon.

La 1ère conférence finances-climat se tenait lundi dernier à la Métropole de Lyon. A cette occasion, cette dernière a réaffirmé son engagement en faveur des investissements verts, et a initié une nouvelle démarche collective auprès des acteurs locaux. Celle-ci a pour but que chacun puisse contribuer à son niveau à l’émergence d’une finance respectueuse du climat et développer un cercle vertueux de la finance durable sur le territoire, avec une plus grande transparence sur les projets financés, une priorité donnée aux projets compatibles avec les enjeux climatiques et des budgets de plus en plus élevés dédiés à la transition énergétique.

La Métropole de Lyon veut ainsi identifier dans ses investissements ceux qui contribuent à la protection de l’environnement, mais aussi ceux qui sont neutres et ceux qui y sont défavorables. Avec cette démarche, l’ensemble de ses investissements sera ainsi évalué au regard de ses objectifs de développement durable. « Elle fera ainsi partie des toutes premières collectivités en France à se doter de cet outil d’analyse et de pilotage ‘vert’ de son budget », note la Métropole.

Pour la Métropole de Lyon, il s’agira de faire financer par des financements 100% verts une majorité de ses projets en faveur de la transition climatique. C’est le cas par exemple du déploiement des énergies renouvelables, la rénovation thermique des bâtiments, la promotion du vélo et des transports en commun ou encore la végétalisation de la ville et l’adaptation du territoire au réchauffement climatique en cours. Dès cette année seront proposés de premiers projets à financer auprès d’investisseurs locaux ou nationaux qui exigent une responsabilité sociale et environnementale.

Financement vert

« La Métropole souhaite enfin à travers cette démarche mobiliser de manière partenariale le tissu local des financeurs, comme elle l’a fait dès 2012 autour du Plan Climat auprès des entreprises et des associations, pour démultiplier les actions en faveur de la transition écologique. Cette animation passera par l’organisation régulière de temps d’échange collectifs, la sensibilisation, le partage d’expériences et de bonnes pratiques », indique la Métropole, qui veut par ce biais mettre en place un financement "vert" pour les projets identifiés par la collectivité, et accompagner ses partenaires dans leurs réflexions sur le désinvestissement des énergies fossiles.

« Avec ce nouveau volet financier qui vient compléter sa démarche globale de transition climatique, la Métropole de Lyon se donne non seulement tous les moyens pour atteindre les objectifs ambitieux qu’elle s’est fixés dans la cadre du Plan Climat mais elle se donne également les moyens de les suivre, de les piloter et de les évaluer en toute transparence. Nous initions ainsi un élan collectif en faveur d’une finance plus verte et de budgets plus importants dédiés à la transition énergétique», a indiqué David Kimelfeld, président de la Métropole.

Un outil pour déterminer la couleur des investissements

Benoît Leguet, directeur général d’I4CE, a présenté pour sa part, lors de la table ronde organisée pendant cette conférence à laquelle assistaient près de 200 personnes, l’étude menée par l’Institut qu’il dirige sur le budget de l’État. Selon lui, «les investissements fossiles défavorables au climat sont encore largement supérieurs aux investissements bas carbone. » I4CE met au point une méthodologie qui va permettre dans un premier temps à 5 collectivités pionnières, dont la Métropole de Lyon, de se doter d’un outil qui leur permettra de déterminer la couleur de leurs investissements, du vert – favorable au climat – au marron (les investissements fossiles).

« Si nous voulons aider au financement d’investissements verts, notre rôle est de proposer des produits financiers adaptés aux grandes collectivités comme la Métropole de Lyon mais aussi aux plus petites collectivités», a de son côté indiqué Yves Millardet, président du directoire de l’Agence France locale, la seule banque pilotée et détenue par les collectivités.

Pour Xavier Bouchet, Directeur régional centre-est de la Banque postale : « avec les prêts verts, nous apportons aux collectivités une offre simple et disponible pour financer leurs projets contribuant à la lutte contre le réchauffement climatique.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La reprise des délais d’urbanisme maintenue au 24 mai

C’est ce qu’a indiqué ce jour le ministre en charge de la Ville et du Logement, Julien Denormandie. Il a par ailleurs officialisé le report de la fin de la trêve hivernale en juillet.


La pollution automobile en baisse dans les villes d’Auvergne-Rhône-Alpes


Suite au confinement, la fédération nationale Atmo France, qui réunit l’ensemble des observatoires régionaux de surveillance de la qualité de l’air, fait état de cette nette baisse partout sur le territoire national.


Vallée de la Chimie : plus de 30.000 m² de panneaux photovoltaïques installés

La Métropole de Lyon organise depuis plusieurs années un ambitieux projet de transition énergétique dans la Vallée de la Chimie.


Echalas : inauguration de l’écoquartier

Crédit Mutuel Aménagement Foncier, Maisons Axial et Alliade Habitat ont inauguré ce vendredi ce nouveau quartier de la commune comprenant 25 logements.


Rénovation d’immeubles de bureaux énergivores : Grenoble Alpes Métropole s’engage


Sur 1,6 million de m² de bureaux, la Métropole compte deux tiers dans «un état peu ou mal entretenu». Un appel à initiative privée » est lancé auprès des propriétaires pour les soutenir dans la rénovation.


Un collège à ossature bois en chantier à Saint-Priest

La Métropole de Lyon et Bouygues Bâtiment Sud-Est organisaient ce mercredi une visite de chantier du futur collège, qui ouvrira ses portes dès la prochaine rentrée.


La Ville de Lyon obtient de nouveau le label Cit’ergie

Délivré par l’ADEME, celui-ci récompense les collectivités engagées en matière de transition énergétique.


Rénovation énergétique: les fédérations prônent l’interdiction de la prospection téléphonique

La FFB et la CAPEB ont, dans un communiqué commun, déclaré vouloir des mesures d’interdiction de la prospection par voie téléphonique réalisée par des centres d’appels.


La Métropole de Lyon s’affirme en faveur d’investissements «verts»

Lundi dernier, se tenait la 1ère conférence finances-climat à la Métropole de Lyon.


Ecoreno’v : nouvel effort de la Métropole pour le dispositif


Le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, a annoncé ce jeudi une rallonge de 10 millions d’euros pour le dispositif d’écorénovation.


Abattage et replantation d’arbres au parc de Parilly

La mortalité des arbres dans ce parc situé sur les communes de Bron et Vénissieux est assez forte, avec 740 arbres abattus.


Villeurbanne : Béatrice Vessiller veut combattre la carence végétale

La candidate EELV à la mairie de Villeurbanne souhaite davantage végétaliser la ville, très minérale.


Julien Denormandie a participé jeudi à la réunion de concertation du SPPEH

null
Ce jeudi, avait lieu à l’Hôtel de Région une réunion de concertation sur le déploiement du service public de la performance énergétique de l’habitat, le SPPEH.


« Garantir l’équité »

Eric Fournier est le vice-président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Il participait ce jeudi en présence du ministre chargé de la Ville et du logement à une réunion de concertation portant sur le SPPEH. Nous l’avons interrogé à cette occasion sur le déploiement de ce service public, et sur les annonces réalisées par Julien Denormandie.


« Gérons la complexité et rendons la simplicité aux français »

null
Julien Denormandie est le ministre chargé de la Ville et du Logement . A l’occasion de sa participation à la réunion de concertation sur le déploiement du service public de la performance énergétique de l’habitat, nous avons évoqué avec lui le thème de la rénovation, mais aussi ceux du zonage et de la fin du PTZ en zone B2 et C.