La Métropole de Lyon s’affirme en faveur d’investissements «verts»

Lundi dernier, se tenait la 1ère conférence finances-climat à la Métropole de Lyon.

La 1ère conférence finances-climat se tenait lundi dernier à la Métropole de Lyon. A cette occasion, cette dernière a réaffirmé son engagement en faveur des investissements verts, et a initié une nouvelle démarche collective auprès des acteurs locaux. Celle-ci a pour but que chacun puisse contribuer à son niveau à l’émergence d’une finance respectueuse du climat et développer un cercle vertueux de la finance durable sur le territoire, avec une plus grande transparence sur les projets financés, une priorité donnée aux projets compatibles avec les enjeux climatiques et des budgets de plus en plus élevés dédiés à la transition énergétique.

La Métropole de Lyon veut ainsi identifier dans ses investissements ceux qui contribuent à la protection de l’environnement, mais aussi ceux qui sont neutres et ceux qui y sont défavorables. Avec cette démarche, l’ensemble de ses investissements sera ainsi évalué au regard de ses objectifs de développement durable. « Elle fera ainsi partie des toutes premières collectivités en France à se doter de cet outil d’analyse et de pilotage ‘vert’ de son budget », note la Métropole.

Pour la Métropole de Lyon, il s’agira de faire financer par des financements 100% verts une majorité de ses projets en faveur de la transition climatique. C’est le cas par exemple du déploiement des énergies renouvelables, la rénovation thermique des bâtiments, la promotion du vélo et des transports en commun ou encore la végétalisation de la ville et l’adaptation du territoire au réchauffement climatique en cours. Dès cette année seront proposés de premiers projets à financer auprès d’investisseurs locaux ou nationaux qui exigent une responsabilité sociale et environnementale.

Financement vert

« La Métropole souhaite enfin à travers cette démarche mobiliser de manière partenariale le tissu local des financeurs, comme elle l’a fait dès 2012 autour du Plan Climat auprès des entreprises et des associations, pour démultiplier les actions en faveur de la transition écologique. Cette animation passera par l’organisation régulière de temps d’échange collectifs, la sensibilisation, le partage d’expériences et de bonnes pratiques », indique la Métropole, qui veut par ce biais mettre en place un financement "vert" pour les projets identifiés par la collectivité, et accompagner ses partenaires dans leurs réflexions sur le désinvestissement des énergies fossiles.

« Avec ce nouveau volet financier qui vient compléter sa démarche globale de transition climatique, la Métropole de Lyon se donne non seulement tous les moyens pour atteindre les objectifs ambitieux qu’elle s’est fixés dans la cadre du Plan Climat mais elle se donne également les moyens de les suivre, de les piloter et de les évaluer en toute transparence. Nous initions ainsi un élan collectif en faveur d’une finance plus verte et de budgets plus importants dédiés à la transition énergétique», a indiqué David Kimelfeld, président de la Métropole.

Un outil pour déterminer la couleur des investissements

Benoît Leguet, directeur général d’I4CE, a présenté pour sa part, lors de la table ronde organisée pendant cette conférence à laquelle assistaient près de 200 personnes, l’étude menée par l’Institut qu’il dirige sur le budget de l’État. Selon lui, «les investissements fossiles défavorables au climat sont encore largement supérieurs aux investissements bas carbone. » I4CE met au point une méthodologie qui va permettre dans un premier temps à 5 collectivités pionnières, dont la Métropole de Lyon, de se doter d’un outil qui leur permettra de déterminer la couleur de leurs investissements, du vert – favorable au climat – au marron (les investissements fossiles).

« Si nous voulons aider au financement d’investissements verts, notre rôle est de proposer des produits financiers adaptés aux grandes collectivités comme la Métropole de Lyon mais aussi aux plus petites collectivités», a de son côté indiqué Yves Millardet, président du directoire de l’Agence France locale, la seule banque pilotée et détenue par les collectivités.

Pour Xavier Bouchet, Directeur régional centre-est de la Banque postale : « avec les prêts verts, nous apportons aux collectivités une offre simple et disponible pour financer leurs projets contribuant à la lutte contre le réchauffement climatique.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vers une mise à jour de la charte de 2006 pour promouvoir les matériaux biosourcés

Peu avant la clôture de l’exposition « Architecture en fibres végétales » qui s’est tenue durant l’été à Archipel, les adjoints au maire de Lyon, Sylvain Godinot et Raphaël Michaud, ainsi la vice-présidente de la Métropole, Béatrice Vessiller, ont fait un point sur la filière des matériaux biosourcés et les moyens de la promouvoir.


Rue Garibaldi : des arbres ont été abattus

La Métropole de Lyon a indiqué lundi que quatre arbres fragilisés allaient devoir être abattus. Cette décision intervient après la chute d’un arbre en fin de semaine dernière.


Loi de finances 2021 : un budget logement de 16,2 milliards d’euros

Bercy a dévoilé ce lundi son projet de loi de finances 2021. La hausse du budget logement s’élève à 390 millions d’euros.


Villeurbanne : le parc Jacob-Hugentobler nommé aux Victoires du paysage

Ce parc situé à proximité de la place Grandclément et du Rize a été nommé dans la catégorie « Prix du public ».


La neutralité carbone visée pour les bureaux de JLL à horizon 2030


Le conseil en immobilier d’entreprise a fait cette annonce à l’occasion de la Climate Week.


«Suivant les époques, on a associé la ville au végétal ou on l’a dissociée»


Frédéric Ségur est responsable ingénierie et prospective du patrimoine végétal de la Métropole de Lyon. Nous évoquons avec lui l’exposition « La ville-forêt. Vers une nouvelle culture urbaine », présentée au CAUE


La Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes a créé la Banque de la Transition Énergétique

Cette nouvelle banque est intégralement dédiée à la collecte d’épargne verte et au financement d’initiatives en faveur de la transition énergétique dans la région.


L’Europe retient l’offre d’un consortium piloté la SPL Lyon Confluence

La Commission Européenne a retenu l’offre du consortium Scale, coordonné par la SPL. Il s’agit du plus gros réseau de villes européennes engagées dans la lutte contre le réchauffement climatique.


6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


Écoles, collèges : performance énergétique et piétonisation, priorités de la Métropole

La piétonisation aux abords des établissements scolaires a été lancée dès cet été de manière prioritaire. La Métropole va également lancer un audit en matière de performance énergétique des collèges.


Rénovation, lutte contre l’artificialisation : des acquis pour la Convention citoyenne

Le gouvernement met en œuvre une première série des recommandations de la Convention citoyenne pour le climat.


Villeurbanne : lancement d’une plantation participative géante


Cette opération a été lancée officiellement ce mardi. Elle vise à occuper de matière temporaire un site qui sera ensuite bâti, dans le cadre de la ZAC Gratte-Ciel centre-ville.


Emmanuelle Wargon, nouvelle ministre en charge du Logement

Julien Denormandie quitte le ministère du Logement pour prendre le portefeuille de l’agriculture.


Rénovation énergétique : 9 Régions engagées aux côtés de l’Etat

Ces dernières vont mettre en place des guichets d’accompagnement des Français qui désirent rénover leur logement. Auvergne-Rhône-Alpes fait partie des territoires engagés dans le dispositif.


La SACVL va planter une forêt de 1.000 m² à la Duchère

Cette opération va intervenir dans le cadre du réaménagement de ce quartier du 9ème arrondissement de Lyon.