Résiliation du contrat entre le Sytral et Rhônexpress

Le comité syndical du Sytral a voté vendredi en faveur de la résiliation du contrat entre le Sytral et Rhônexpress.

La résiliation du contrat liant la Métropole de Lyon à Rhônexpress a été votée par les élus du Sytral réunis ce vendredi après-midi en Conseil syndical. Cette décision a été prise à 12 voix pour, 5 abstentions et 6 voix contre.

Cette décision, demandée par David Kimelfeld, président de la Métropole, va « permettre à la collectivité de diminuer le prix de la liaison vers l’aéroport et de développer la desserte de l’est lyonnais », souligne-t-elle. Pour l’élu, « ce contrat était particulièrement désavantageux pour la Métropole, le Sytral, les usagers, les habitants de l’Est lyonnais et in fine pour les contribuables ».

Il a rappelé avoir lancé cette négociation en avril dernier avec le syndicat des transports pour rééquilibrer le contrat. « L’objectif n’était pas de le résilier. Cela ne pouvait être un but en soi. Je rappelle aussi les objectifs de cette renégociation : une meilleure desserte de l’est lyonnais, une baisse significative des tarifs, et la possibilité de dessertes alternatives pour la zone aéroportuaire. La négociation a duré 8 mois. Elle n’a pas pu aboutir parce que les propositions de Rhônexpress sont restées trop éloignées de nos attentes et la résiliation est devenue la seule issue possible », a décrit le président de la Métropole.

Il a ensuite rappelé que les conditions de la résiliation avaient été examinées lors de la commission générale du 17 janvier. « La résiliation est apparue comme la meilleure solution pour des raisons financières, mois juridiques et opérationnelles. Elle sera effective dans 8 mois et n’entraînera aucune interruption de service. Nous allons très vite travailler sur une baisse des tarifs, supérieure à celle acceptée par Rhônexpress et sur une meilleure offre de service sur l’Est lyonnais. Ce service Rhônexpress restera un service premium, c’est-à-dire que le temps de parcours sera préservé et la fiabilité améliorée. Financièrement, cette résiliation rapportera in fine environ 50 millions d’euros au Sytral à l’horizon 2038», souligne l’élu.

Pour lire la totalité de l'article, abonnez-vous ou identifiez-vous






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Bonjour
Parmi les candidats à la présidence de la METROPOLE ont peut noter que MM. KIMELFELD, BERNARD (son représentant « Hémon »), PAYRE (son représentant »Bret ») ont voté la résiliation du contrat Rhônexpress, c’est à dire qu’ils ont voté pour les intérêts des habitants de la METROPOLE.
————————-
A l’inverse MM. BUFFET, COLLOMB, ont voté pour les intérêts de VINCI et des actionnaires.
—————–
Je pense que l’on ne peut pas faire confiance à ces deux derniers pour gérer la METROPOLE

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


«Encore un mois de confinement, et il va y avoir des dégâts»

null
Jean-Marc Torrollion est le président de la FNAIM. Nous évoquons avec lui les menaces qui pèsent sur les agences immobilières. La fédération a estimé à 3.000 le nombre d’agences menacées par le Coronavirus.


L’APIC plaide pour une marge plus forte entre le taux d’usure et celui proposé par les banques

Selon l’association des intermédiaires en crédit, la baisse du taux d’usure joue en défaveur des profils les plus fragiles.


In’li AURA n’exclut pas des actions de soutien

In’li a annoncé lundi un plan de relance avec l’acquisition de 10.000 logements d’ici fin 2020 en Ile-de-France auprès de promoteurs. En Auvergne-Rhône-Alpes, In’li AURA réfléchit aussi à des actions d’accompagnement du secteur.


«On met un garrot sur le BTP pendant quatre mois»

Samuel Minot est président de BTP Rhône et Métropole. Il réagit à la suspension et le report des délais des demandes d’autorisations contenues dans la loi d’urgence sanitaire.


Immobilier tertiaire : BNP Paribas Real Estate évoque un marché au ralenti

BNP Paribas Real Estate a fait part d’une étude sur les conséquences du Coronavirus sur les divers marchés immobiliers.


Malgré l’incendie et le Covid-19, Bel Air Camp foisonne de projets


Les dirigeants de la pépinière d’entreprises basée au Carré de soie organisaient une visioconférence de presse pour faire un point sur l’activité de celle-ci, quelques mois après l’incendie qui a ravagé l’un de ses bâtiments.


Suspension des loyers dus à la Région par les structures hébergées

La région Auvergne-Rhône-Alpes a annoncé un plan de 600 millions d’euros pour que les entreprises puissent faire face à l’actuelle crise sanitaire qui secoue l’activité économique de la région.


« J’ai peur pour le monde du bâtiment »

Norbert Fontanel est le président de Fontanel Management et vice-président de la la fédération BTP Rhône et Métropole. Nous évoquons avec lui l’impact du Coronavirus sur le secteur et la perspective d’une reprise des chantiers.


Poursuite des chantiers : après les tensions, une volonté d’apaisement

L’État et les acteurs du BTP se sont accordés samedi autour d’un communiqué commun. Un « guide de bonnes pratiques » va être diffusé.


La Région Auvergne-Rhône-Alpes décide de l’arrêt des chantiers


C’est ce qu’a indiqué jeudi matin son président, Laurent Wauquiez. Une position qui tranche avec celle de la la ministre Muriel Pénicaud, qui a fustigé la demande de la CAPEB AURA d’arrêter les chantiers. Laquelle réaction de la ministre a aussi fait réagir les professionnels…


Grenoble : des investisseurs acquièrent un immeuble de 5.000 m²


L’ acquisition de cet immeuble situé au coeur du parc d’affaires Inovallée a été réalisée par un consortium auprès de Principal Real Estate.


Césure


EDITORIAL
– Avec le Coronavirus, le marché immobilier est, à l’image de toute l’économie, à l’arrêt. L’année 2020 marque une rupture, tant du point de vue politique que du point de vue du coût du risque. Ce dernier a été réintégré de manière abrupte sur les marchés de taux.


Covid-19: l’inquiétude des professionnels de l’immobilier et de la construction

Depuis ce lundi, les agences immobilières sont, comme tous les ERP, fermées, du fait du coronavirus. Les professionnels de la construction se préparent quant à eux au confinement, et à l’arrêt des chantiers.


Esplanade devant l’Hôtel-Dieu, Guillotière, piscine sur le Rhône : les projets de Kimelfeld


David Kimelfeld et Georges Képénékian, candidats à la présence de la Métropole et à la mairie de Lyon, souhaitent développer un certain nombre de projets urbains sur divsers points de la Métropole, et notamment à Lyon.


Les recommandations du HCSF impactent déjà le marché immobilier


La FNAIM a publié ce mercredi son baromètre de la perception du marché par ses agents immobiliers et sa dernière note de conjoncture du marché immobilier.