Repli des taux de crédit immobilier en Auvergne-Rhône-Alpes

Emprunt Direct a fait part de son baromètre régional mensuel.

Comme chaque mois, Emprunt Direct a fait part de son baromètre régional portant sur la région Auvergne-Rhône-Alpes. Et selon ce dernier, les taux de crédit immobilier ont reculé ce mois-ci au vu des grilles transmises par les banques partenaires d’Emprunt-Direct.com.

« Ceci fait suite à une hausse des taux intervenue de mars à la mi-mai. Durant les deux mois de confinement, une large part des établissements n’avait en effet pas accepté de demandes de prêt immobilier. Le retour très graduel des banques sur le segment du crédit immobilier a appuyé un mouvement de retrait des taux », note le courtier.

Baisses de 5 à 20 points de base

Car pour lui, le retour graduel des banques sur le segment du crédit à l’habitat, s’il est loin d’être complet, a été partiellement acté au cours des dernières semaines. « Ceci a permis de réinstaurer un peu de concurrence sur le marché, et peser, de manière ciblée, sur les taux, et le retour progressif d’établissements sur le segment du crédit immobilier s’est traduit par de légers ajustements baissiers, qui restent toutefois variables suivant le profil du ménage demandeur ».

Les baisses vont ainsi de 5 à 20 points de base au sein du baromètre. « On notera toutefois que malgré le retour de certains établissements sur le segment du crédit à l’habitat, le secteur n’a toujours pas recouvré sa capacité normale de traitement, du fait des changements d’organisation intervenus face au confinement. La plupart des banques continuent d’appliquer les recommandations du Haut Conseil de stabilité financière (HCSF) émises en décembre. Or celles-ci ont été confirmées en ce mois de juin, ce qui conduit toujours les institutions financières à faire preuve d’une certaine sélectivité dans le traitement des prêts, avec une attention particulière sur le taux d’effort et la durée des prêts qui doit être inférieure à 25 ans », indique l’intermédiaire.

Recherche de profils sécurisés

Aussi Alban Lacondemine, président fondateur d’Emprunt Direct, n’est pour l’heure très prudent vis à vis des conséquences de la crise sanitaire. «Outre les conséquences induites par l’application par les banques des recommandations du HCSF, l’autre facteur à même d’influer de manière négative sur la production de crédit à l’habitat est économique. Avec l’affaiblissement à attendre du soutien étatique à l’économie, certains secteurs devraient pâtir des conséquences de la crise sanitaire. Les refus de prêt à destination de ménages travaillant dans ces secteurs pourraient augmenter dans les mois à venir. Une augmentation de ce type de refus est déjà observé, un certain nombre d’établissements excluant même immédiatement l’examen de dossiers qu’elles auraient préalablement étudiés. Les profils dits sécurisés, notamment les très hauts revenus et la fonction publique sont désormais clairement privilégiés par les banques», note-t-il






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La production de crédit en avril avoisinait ses plus hauts niveaux sur 5 ans

C’est ce qu’a révélé la Banque de France dans son son dernier point mensuel portant sur les crédits aux particuliers.


La hausse des taux s’accélère, le nombre de prêts accordés s’affaiblit

Les taux de crédit immobilier poursuivent leur remontée, notent les courtiers en crédit immobilier. L’observatoire CSA/Crédit Logement a, lui, dévoilé ses statistiques au titre du mois de mai, qui confirme ce mouvement de hausse.


« L’ère des taux très très faibles est certainement révolue»

C’est ce qu’a indiqué le directeur général de la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes, Daniel Karyotis, à l’occasion de la présentation des résultats 2021 de l’établissement.


Les taux de crédit immobilier en forte hausse

nullC’est ce qu’a indiqué ce mardi l’intermédiaire en crédit immobilier Emprunt Direct.


Production de crédit immobilier au plus haut, à 274 milliards d’euros en 2021

La Banque de France a fait part ce vendredi de son point mensuel sur les crédits aux particuliers. Si elle s’affiche encore, sur un an, en hausse par rapport à 2020, la production a faibli en fin d’année. Une possible hausse des taux de la part de la BCE pourrait impacter le marché du crédit en 2022.


Le nombre de prêts accordés en baisse, selon CSA/Crédit Logement

En janvier 2022, le taux moyen des crédits du secteur concurrentiel s’est établi à 1.07%.


Net rebond des taux de crédit immobilier

Les courtiers en crédit immobilier font état, en ce début de mois, d’une hausse de 10 à 15 points de base des taux, une conséquence logique des récents mouvements sur les marchés de taux.


Crédit immobilier: Crédit Logement prévoit une légère hausse des taux en 2022

L’observatoire CSA/Crédit Logement a fait part jeudi de son bilan du quatrième trimestre 2021 et de l’ensemble de l’année en matière de prêts à l’habitat.


Crédit immobilier : des taux stables, mais des craintes sur le financement

nullLa Banque de France a fait part de ses chiffres mensuels sur le crédit à l’habitat, toujours dynamiques à fin novembre. Les courtiers craignent, eux, un impact des nouvelles normes HCSF sur le financement.


Hausse des taux et ralentissement de la production de crédit

La Banque de France a fait part de sa note mensuelle sur les crédits aux particuliers. Selon les courtiers, les banques ont entamé le relèvement de leurs grilles au titre du mois de novembre.


Les recommandations du HCSF deviendront une norme contraignantes en 2022

Le Haut Conseil de stabilité financière se réunissait ce mardi. Il a adopté une décision juridiquement contraignante, comme il l’avait annoncé en décembre dernier.


Crédit immobilier : taux stables et production record

nullEmprunt Direct a fait part de son baromètre des taux en Auvergne-Rhône-Alpes. Vousfinancer a pour sa part commenté les derniers chiffres de production de crédit en France.


Crédit immobilier : des taux au plus bas, une production au plus haut

La Banque de France a fait état ce mardi de son traditionnel point mensuel sur les crédits aux particuliers.


Les taux restent stables en juin en Auvergne-Rhône-Alpes

nullAucune évolution majeure n’a été constatée ce mois-ci sur le front des taux de crédit immobilier dans la grande région.


Des taux de crédit immobilier stables en Auvergne- Rhône-Alpes

C’est ce que révèlent plusieurs courtiers en crédit immobilier.