Fin de la trêve hivernale

Avant la fin de la trêve hivernale induite par la fin de l’urgence sanitaire, la nouvelle ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, a reçu jeudi les associations du secteur de l'hébergement d'urgence et du logement adapté.

Depuis ce vendredi, les expulsions locatives sont autorisées. Habituellement, la fin de ce que l'on appelle la trêve hivernale intervient fin mars. Mais avec la crise du Coronavirus, la fin de la trêve avait été reportée à deux reprises. Aussi, bailleurs sociaux et propriétaires n’avaient pas pu expulser les locataires qui ne paient plus leurs loyers.

La ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, a reçu ce jeudi les associations du secteur de l’hébergement d’urgence et du logement adapté. Elle leur « a affirmé sa volonté de poursuivre les actions engagées par le Gouvernement pour prévenir les expulsions locatives et mettre à l’abri les personnes sans domicile, dans le cadre d’un travail partenarial avec les associations », indique le ministère dans un communiqué.

Pas d’expulsion sans relogement

Elle a remercié l’ensemble des acteurs du secteur pour leur mobilisation durant la crise sanitaire de la Covid-19. « Pour notre première rencontre, je tenais à saluer tout le travail qui a été fait durant la période qui s’achève. Vous vous êtes mobilisés de façon remarquable, efficace, et rapprochée afin de mettre à l’abri le plus de personnes possible», a indiqué Emmanuelle Wargon.

Si la fin de l’urgence sanitaire induit juridiquement la fin de la trêve hivernale, le message donné aux services de l’État est clair, à savoir celui d’assortir les concours de la force publique pour expulsion locative à une proposition de relogement quand l’expulsion a été décidée judiciairement, ou d’hébergement lorsque le relogement n’est pas adapté, et le maintien des places d’hébergement créées pendant la crise Covid si aucune proposition de logement ou d’hébergement n’a été faite.

Une mobilisation de 20.000 places d’hébergement d’urgence

Le ministère rappelle que l’action conduite pendant la crise sanitaire par l’État et les associations a permis de mobiliser plus de 20.000 places d’hébergement d’urgence, pour mettre à l’abri les personnes sans domicile, portant le parc d’hébergement généraliste à un niveau jamais atteint de 178.000 places.

Le défi est maintenant de trouver des réponses durables dans le cadre de la « Stratégie Nationale pour le Logement d’Abord » portée depuis 2017 par l’État. Le ministère rappelle qu’il s’agit d’aller vers les publics sans domicile, de développer un accompagnement social, afin de leur permettre l’accès le plus direct possible à un logement. Et lorsque cet accès n’est pas possible, des solutions d’hébergement seront proposées, avec un accompagnement adapté.

« La dimension partenariale est indispensable pour réussir le défi de la sortie de crise sanitaire. L’État agira en lien avec les associations, les bailleurs sociaux, les collectivités territoriales pour proposer des réponses dignes et pérennes aux personnes mises à l’abri ou restant à la rue, dans le cadre d’une responsabilité collective et partagée », a conclu le ministère.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Lancement du 4ème AMI de l’ONV d’Action Logement

L’opérateur national de vente du groupe Action Logement dédié à l’achat en bloc de logements sociaux et à la revente à l’unité au profit, prioritairement, des locataires du parc social, a lancé son 4ème appel à manifestation d’intérêt.


Première pierre de « Ginkgo » dans le 7e arrondissement de Lyon

nullGrandLyon Habitat a posé il y a une dizaine de jours la première pierre de ce programme résidentiel de 83 logements.


Le « Domaine de Thémis », Pyramide d’Argent 2022 en Auvergne


La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) d’Auvergne organisait jeudi sa cérémonie des « Pyramides d’Argent » à l’Hôtel de ville de Clermont-Ferrand.


Yssingeaux : première pierre de la résidence « Taillevent »

Alliade Habitat et Atrium se sont associés pour compléter l’offre de logements des étudiants de l’École Nationale de Pâtisserie.


La résidence « Eko » inaugurée à Villeurbanne


Cette inauguration avait lieu jeudi dernier, en présence de de la première adjointe au maire de Villeurbanne.


Chaponnay : pose de la première pierre de la résidence « Giroudon »

nullCette résidence est construite par Alliade Habitat en plein centre-ville, après la démolition d’un ancien garage.


Convention entre Action Logement et la Cité du Design

Ce document a été signé à l’occasion de la 12ème Biennale Internationale du Design de Saint-Étienne.


Les bailleurs sociaux en soutien à l’accueil de familles ukrainiennes

L’association Habitat & Humanisme Rhône et des bailleurs sociaux de la Métropole ont favorisé l’accueil de 80 familles ukrainiennes.


Pont-de-Claix : le programme « Impulsion » a été inauguré

Ce programme de 118 logements a été inauguré début mai, après 24 mois de travaux.


Après l’élection d’Emmanuel Macron, la CNL réclame des mesures

La Confédération nationale du logement a appelé des mesures rapides et concrètes, dont une revalorisation immédiate des APL et l’extension du bouclier tarifaire des énergies.


Ouverture de l’APL aux déplacés d’Ukraine

Le gouvernement a fait part de l’ouverture de l’aide personnalisée au logement avec complément familial et des prestations familiales d’entretien aux déplacés d’Ukraine.


Ecully : Alliade Habitat agit pour la végétalisation du quartier des Sources

nullAlliade Habitat agit pour la qualité de vie de ses locataires à travers cette végétalisation, que le bailleur entend opérer sur plusieurs de ses sites au sein de la Métropole.


GrandLyon Habitat met à disposition un local pour « Lyon-Ukraine »

L’office public de l’habitat met à disposition gratuitement à l’association un local de 55 m².


La CNL appelle à « voter massivement »

La confédération nationale du logement a appelé à la mobilisation pour les élections présidentielles.


« AiRT DE FAMILLE », une exposition au coeur de l’ancien siège de la CERA

nullCette première exposition artistique d’économie circulaire participative est organisée à la Part-Dieu au sein de l’ancien siège social de la Caisse d’Epargne Rhône Alpes, avant la transformation de l’immeuble.