Fin de la trêve hivernale

Avant la fin de la trêve hivernale induite par la fin de l’urgence sanitaire, la nouvelle ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, a reçu jeudi les associations du secteur de l'hébergement d'urgence et du logement adapté.

Depuis ce vendredi, les expulsions locatives sont autorisées. Habituellement, la fin de ce que l'on appelle la trêve hivernale intervient fin mars. Mais avec la crise du Coronavirus, la fin de la trêve avait été reportée à deux reprises. Aussi, bailleurs sociaux et propriétaires n’avaient pas pu expulser les locataires qui ne paient plus leurs loyers.

La ministre déléguée au Logement, Emmanuelle Wargon, a reçu ce jeudi les associations du secteur de l’hébergement d’urgence et du logement adapté. Elle leur « a affirmé sa volonté de poursuivre les actions engagées par le Gouvernement pour prévenir les expulsions locatives et mettre à l’abri les personnes sans domicile, dans le cadre d’un travail partenarial avec les associations », indique le ministère dans un communiqué.

Pas d’expulsion sans relogement

Elle a remercié l’ensemble des acteurs du secteur pour leur mobilisation durant la crise sanitaire de la Covid-19. « Pour notre première rencontre, je tenais à saluer tout le travail qui a été fait durant la période qui s’achève. Vous vous êtes mobilisés de façon remarquable, efficace, et rapprochée afin de mettre à l’abri le plus de personnes possible», a indiqué Emmanuelle Wargon.

Si la fin de l’urgence sanitaire induit juridiquement la fin de la trêve hivernale, le message donné aux services de l’État est clair, à savoir celui d’assortir les concours de la force publique pour expulsion locative à une proposition de relogement quand l’expulsion a été décidée judiciairement, ou d’hébergement lorsque le relogement n’est pas adapté, et le maintien des places d’hébergement créées pendant la crise Covid si aucune proposition de logement ou d’hébergement n’a été faite.

Une mobilisation de 20.000 places d’hébergement d’urgence

Le ministère rappelle que l’action conduite pendant la crise sanitaire par l’État et les associations a permis de mobiliser plus de 20.000 places d’hébergement d’urgence, pour mettre à l’abri les personnes sans domicile, portant le parc d’hébergement généraliste à un niveau jamais atteint de 178.000 places.

Le défi est maintenant de trouver des réponses durables dans le cadre de la « Stratégie Nationale pour le Logement d’Abord » portée depuis 2017 par l’État. Le ministère rappelle qu’il s’agit d’aller vers les publics sans domicile, de développer un accompagnement social, afin de leur permettre l’accès le plus direct possible à un logement. Et lorsque cet accès n’est pas possible, des solutions d’hébergement seront proposées, avec un accompagnement adapté.

« La dimension partenariale est indispensable pour réussir le défi de la sortie de crise sanitaire. L’État agira en lien avec les associations, les bailleurs sociaux, les collectivités territoriales pour proposer des réponses dignes et pérennes aux personnes mises à l’abri ou restant à la rue, dans le cadre d’une responsabilité collective et partagée », a conclu le ministère.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’Opac du Rhône et Loire Habitat créent la SAC «Au Fil des Deux Fleuves»

nullLes conseils d’administration des deux offices publics de l’habitat départementaux ont approuvé la création de la société anonyme de coordination.


Nicolas Bonnet, nouveau directeur général de la CCI

L’ancien dirigeant d’Action Logement en Auvergne-Rhône-Alpes a rejoint début mai la chambre de commerce et d’industrie Lyon Métropole Saint- Etienne Roanne.


Caluire-et-Cuire : Lyon Métropole Habitat réhabilite 180 logements

nullCette opération porte sur les logements de la résidence La Rivette, située Montée des Forts.


«La hausse des prix va continuer, c’est mathématique»

nullINTERVIEW – Philippe Layec est le président de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI) en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’évolution du marché du logement neuf dans la Métropole, la nouvelle offre en BRS, mais aussi la modification n°3 du PLU-H.


La crise sanitaire n’a pas enrayé la dynamique d’ «Action Coeur de Ville»

Action Logement a fait un point en fin de semaine dernière sur son implication dans le dispositif Action Coeur de Ville. Celui-ci monte clairement en puissance dans les villes moyennes.


Charly : inauguration de «Prélude»

nullGrandLyon Habitat et Alila ont inauguré ce mercredi cette résidence entièrement dédiée au logement social.


La Métropole de Lyon met en place une aide exceptionnelle aux dépenses de logement

Il s’agit là d’une évolution du fonds d’urgence pour les impayés de loyers et de charges de copropriété vers une aide totalisant un million d’euros pour l’année 2021.


Alila vise une nouvelle année de croissance en 2021

Le promoteur spécialisé dans la construction de logements abordables organisait mardi 13 avril une conférence de presse. Il a fait part au cours de celle-ci de ses chiffres 2020 et de ses ambitions pour 2021.


Des objectifs connus pour les OPH métropolitains et du Rhône

Les cibles de production ont récemment été chiffrées pour les offices publics de l’habitat de la Métropole et du Rhône au sein des conventions d’utilité sociale.


Le parc social a progressé de 1,1% dans la région sur un an

nullLa DREAL a fait part il y a quelques jours de ses statistiques sur le parc social en Auvergne-Rhône-Alpes.


Pont-de-Claix : inauguration de la résidence D’Clic

La résidence, qui compte 43 logements, a été inaugurée en présence du préfet de l’Isère et du président de Grenoble-Alpes Métropole.


GrandLyon Habitat a été agréé en tant qu’OFS

L’office public de l’habitat métropolitain a obtenu en février les agréments préfectoraux en tant qu’organisme foncier solidaire.


La Fondation Abbé Pierre soutient des collectifs citoyens

nullA l’occasion de son éclairage régional 2021, l’agence Auvergne Rhône-Alpes de la Fondation Abbé Pierre a souhaité rendre visible l’action locale de collectifs citoyens qui apportent des solutions concrètes en matière de logement.


Est Métropole Habitat distribue des paniers repas aux étudiants

Cette opération a lieu ce samedi auprès des étudiants de 16 résidences étudiantes de Villeurbanne, Vaulx-en-Velin et Vénissieux.


La démolition de la barre Monmousseau, acte majeur du NPNRU à Vénissieux

Ce vendredi 2 avril était un jour majeur pour le plateau des Minguettes, à Vénissieux. La barre Monmousseau a en effet été détruite par implosion à Vénissieux. Une opération qui s’inscrit dans le NPNRU 2020/2030.