Meyzieu : le projet du futur lycée Colonel Arnaud Beltrame dévoilé

La Région a dévoilé, à l’occasion d’une visite de Laurent Wauquiez lundi sur le site du futur lycée Colonel Arnaud Beltrame à Meyzieu, le projet architectural.

A Meyzieu, la Région a dévoilé ce lundi le projet architectural du futur lycée Colonel Arnaud Beltrame, que la collectivité présente comme « un établissement à la pointe dans le domaine environnemental ».

Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes s’est rendu lundi sur le site du futur lycée Colonel Arnaud Beltrame à Meyzieu pour présenter les travaux de construction. Il était accompagné de la vice-présidente de la Région déléguée aux Lycées, Béatrice Berthoux, Béatrice Berthoux, et du vice-président de la Région délégué à la Sécurité, Philippe Meunier.

La Région investit 47 millions d’euros pour ce futur lycée qui s’étendra sur un espace de 15.400 m². Il sera en capacité d’accueillir 1.800 élèves, et proposera des locaux adaptés à chacune des filières avec des locaux pour l’accueil, l’administration, l’enseignement, la vie du lycée (foyer, CDI, infirmerie) et huit logements de fonction pour le personnel de l’établissement. Il comprendra également un espace de restauration collective en capacité d’accueillir 1.300 repas par service et une cafétéria de 200 repas par service. « Des espaces extérieurs précieux seront également proposés, avec notamment un lien entre le nouveau parvis extérieur à l’établissement où s’implantera la future station de tramway et l’entrée de l’établissement », précise la région.

Délais resserrés

La Région compte ainsi sur des délais resserrés de réalisation de plus de 5 ans entre la validation du démarrage du projet en fin d’année 2017 et la fin d’une première tranche de travaux permettant l’accueil d’élèves dès la rentrée de septembre 2023.

Sur le front de la performance énergétique, la collectivité indique que la consommation réelle maximale demandée « sera inférieure à 40 kWh d’énergie finale par m² pour le chauffage, soit une exigence deux fois plus ambitieuse que les 80 kWh prévus pour les bâtiments basse consommation ». L’installation d’une chaufferie bois à granules couvrant 80% des besoins du lycée est prévue, la production d’électricité à partir de panneaux photovoltaïques permettant une autoconsommation d’une partie du lycée. La production d’eau chaude sanitaire pour les logements sera en grande partie assurée par 24 m² de panneaux solaires thermiques. Le bâtiment sera lui-même exemplaire dans sa construction avec une forte intégration du bois.

Côté mobilités, la Région met en avant que le nombre de places du garage à vélos a été adapté à la situation spécifique et à l’emplacement du futur lycée, qui ont conduit la collectivité à proposer des abris comprenant 200 places de vélos sur plus de 400 m², à la demande notamment de la mairie du fait de la proximité des pistes cyclables et du futur arrêt de tramway.

Les entreprises régionales sollicitées

Le chantier a sollicité les entreprises régionales, indiquant jouer le jeu « à 100% de faire travailler les entreprises régionales afin de protéger l’emploi localement ». «La maîtrise d’ouvrage déléguée a été confiée par mandat à la société Setec Organisation basée à Lyon. Le groupe titulaire est Léon Grosse basé en Savoie, Chabanne et la société Engie Cofely basés dans le Rhône. Les bureaux d’étude Betrec Ingénierie et Europe acoustique ingénierie, basés dans le Rhône, font également partie du groupement ainsi que l’entreprise SDCC, basée en Isère, pour la réalisation de la structure et de la charpente bois », note la Région.

«Nous allons créer ici à Meyzieu un établissement modèle avec une exigence de performance énergétique deux fois supérieure à ce qui est demandé pour des bâtiments basse consommation. Cela, nous le menons avec des entreprises locales pour soutenir au maximum nos artisans et le secteur du BTP. Pour nous, nos lycées doivent être également des sanctuaires de la République. Celui-ci répondra ainsi aux plus hautes exigences en termes de sécurité. Le lycée Colonel Arnaud Beltrame répond enfin à un enjeu majeur, le défi démographique. Le secteur Est lyonnais attend en effet 3500 nouveaux jeunes de 15 à 19 ans d’ici à 2029. Nous installons donc un outil extrêmement précieux pour l’avenir de toute cette jeunesse», a déclaré dans un communiqué Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Arrivée du drapeau officiel des WorldSkills

La Métropole et la Ville de Lyon, avec le comité d’organisation WorldSkills Lyon 2024 et leurs partenaires, ont souhaité se réunir pour réaffirmer leur engagement dans l’accueil de cette édition qui se tiendra à Lyon.


Bron : pose de la 1ère pierre de la résidence « Le Roosevelt »

nullCet évènement s’est déroulé en présence de Jérémie Bréaud, maire de Bron et conseiller régional délégué aux grands événements.


Gérald Proponnet, nouveau président des métiers du bois de la FFB AuRA

Le nouveau président régional a été élu le 24 novembre.


Net reflux des permis de construire

Entre août et octobre, les logements autorisés sont en baisse de 13,2% par rapport aux 3 mois précédents. Les autorisations restent toutefois toujours en hausse sur un an, et au-dessus de la barre des 500.000 unités.


Grégory Gaume devient directeur général associé Centre Est de Capelli

Il était jusqu’ici directeur régional Rhône-Alpes pour le groupe immobilier Ogic.


Charte entre Crédit Mutuel Aménagement Foncier et Action Logement Immobilier

Les deux structures veulent étendre et renforcer leurs actions en matière de construction et d’aménagement.


Partenariat entre l’ESTP et le Pôle Habitat FFB

L’école de la construction durable et l’organisation représentative de la construction immobilière se sont associées notamment pour promouvoir les besoins en formations, recrutements et compétences des entreprises de la maîtrise d’ouvrage privée.


2023, terra incognita pour les travaux publics

La fédération régionale des travaux publics Auvergne-Rhône-Alpes organisait en cours de semaine dernière une conférence de presse pour dresser un premier bilan de 2022 et évoquer les prochains mois.


Vers une année noire pour la promotion

La fédération des promoteurs immobiliers a fait part jeudi des chiffres des réservations de logements neufs au titre du 3e trimestre. Au terme de 2022, le plancher de réservations de 2020 pourrait être enfoncé.


Coliving : Colonies et CDC Habitat annoncent un partenariat

Les deux entités ont fait part d’un partenariat portant sur un investissement cible de 200 millions d’euros pour développer des résidences de coliving en zones tendues.


Immobilier neuf : des prix toujours en hausse sensible à Lyon et Annecy

Le Laboratoire de l’Immobilier a publié ce mardi sa 7ème édition de son baromètre des prix de l’immobilier neuf.


Chute des réservations de logements neufs au 3e trimestre

20.400 logements neufs ont été réservés par des particuliers soit 16,8% de moins qu’au troisième trimestre 2021.


Auvergne-Rhône-Alpes : un niveau d’activité encourageant, selon la CAPEB

La confédération a toutefois fait état d’indicateurs tendus lors de sa dernière note de conjoncture publiée fin octobre.


24 nouveaux industriels et distributeurs engagés avec la CAPEB

A l’initiative de la confédération, ces nouveaux industriels et distributeurs s’engagent aux côtés des entreprises artisanales du bâtiment à faire front ensemble afin de préserver le niveau d’activité de la filière bâtiment, et ce dans un contexte de hausse des prix continue.


La CAPEB prévoit un ralentissement en 2023

La confédération de l’artisanat des petites entreprises du bâtiment organisait mercredi une conférence de presse sur l’activité du secteur.