21 collectivités sélectionnées pour l’AMI «Schéma directeur immobilier et énergétique»

Ces collectivités en Auvergne-Rhône-Alpes ont été sélectionnées en janvier dans le cadre de cet appel à manifestation d’intérêt.

C’est en janvier dernier que 21 collectivités en Auvergne-Rhône-Alpes ont été sélectionnées dans le cadre de l’appel à manifestation d’intérêt «Schéma Directeur Immobilier et Energétique». A ce titre, elles bénéficient d’un support méthodologique et d’un accompagnement dans la réalisation d’études ciblant les priorités d’intervention sur leur patrimoine (conservation, rénovation, cession, démolition), ainsi que dans l’élaboration de programmes de travaux ambitieux, notamment énergétiques.

Les collectivités sélectionnées sont Vichy, et Vichy Communauté dans l’Allier, Crest, Villefontaine, Meylan,, la Communauté de Communes du Crestois et du Pays de Saillans dans la Drôme, Villefontaine, Meylan, la Communauté de Communes du Massif du Vercors et Villars de Lans dans l’Isère, Saint-Just Saint-Rambert, Roanne et Villars dans la Loire, Riom, Vic-le-Comte, Cournon-d'Auvergne, et Mond’Arverne communauté dans le Puy-de-Dôme, Rillieux-la-Pape, Francheville et Saint-Priest dans la Métropole de Lyon, la communauté de communes Cœur de Savoie et Montmélian en Savoie, et Annemasse en Haute-Savoie.

Expertise technique et méthodologique

Il sera apporté à ces collectivités une expertise technique et méthodologique pour accompagner la mise en œuvre de leur schéma (SDIE) qui sera piloté par les collectivités elles-mêmes. Les objectifs sont de mieux connaître leur patrimoine pour optimiser les surfaces, être en adéquation avec les besoins et l’évolution de la population, élaborer une stratégie immobilière sur le patrimoine municipal ou intercommunal visant la sobriété énergétique, tant sur les bâtiments que dans les déplacements liés à leur fonctionnement.

Chaque collectivité dispose aujourd’hui d'un patrimoine immobilier affecté à des utilisations variées. Accumulé au fil des ans et des besoins, il est souvent mal connu. Une gestion patrimoniale rationalisée représente un gisement précieux d'économies.

L’Agence de la Transition Écologique (ADEME) et la Banque des Territoires ont lancé en juin 2020 un appel à manifestation d’intérêt visant à identifier des collectivités locales de la région Auvergne-Rhône-Alpes souhaitant définir et mettre en œuvre un «Schéma Directeur Immobilier et Énergétique» (SDIE). Les collectivités lauréates vont bénéficier, pendant 4 ans, de l’accompagnement technique du groupement ESPELIA et Pouget consultants, cofinancé par l’ADEME et la Banque des Territoires.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Grenoble : Promoval et Financière Petrus revalorisent le Palais du Parlement

nullLes deux entités avaient remporté l’appel à projet initié en 2018 par le Département de l’Isère.


Loi climat et résilience : l’impact sur l’immobilier et les transports

Après plusieurs mois d’examen et une commission mixte paritaire conclusive, les députés et les sénateurs ont adopté cette semaine ce projet de loi qui aura un impact important en matière de végétalisation, d’isolation des bâtiments ou sur la qualité de l’air via de nouvelles ZFE.


L’OPCO de la construction en suspens

La décision du tribunal administratif de Paris du 29 juin a annulé l’arrêté d’agrément de Constructys, l’opérateur de compétences de la construction. La FFB réaffirme être en faveur d’un OPCO.


Les 6èmes rencontres nationales de l’habitat participatif ont ouvert à Lyon

Celles-ci se tiennent sur 4 jours, du 8 au 11 Juillet 2021.


MaPrimeRénov’ devient accessible aux bailleurs


Ceci va permettre aux propriétaires bailleurs de déposer leur demande d’aides pour tous les travaux éligibles réalisés depuis le 1er octobre 2020.


Le nouveau DPE entre en vigueur

C’est ce jeudi 1er juillet qu’est entré en vigueur le nouveau diagnostic de performance énergétique.


Karine Druguet, nouvelle présidente des « Groupes femmes » de la FFB AURA

Ces groupes visent à intégrer les femmes dans l’organisation professionnelle, et favoriser la féminisation des métiers et de la profession.


Qualification chantier par chantier : premier bilan positif

Cette expérimentation a été initiée il y a quelques mois par la CAPEB, qui a fait part de retours satisfaisants.


L’ANAH adopte un budget rectificatif pour faire face au succès de Maprimerenov

L’agence nationale de l’habitat a adapté son budget afin d’être au rendez-vous des besoins des territoires, dont Saint-Étienne, mais aussi pour faire face au succès de Maprimerenov, qui a vu ses objectifs nettement relevés.


La FFB et la ministre chargée du logement satisfaites du succès de Maprimerénov’

nullEmmanuelle Wargon a, lors du congrès national de la FFB, évoqué les derniers chiffres très positifs du dispositif, et les ambitions du gouvernement en matière de rénovation. Elle a également appelé qu’un nouvel accompagnement allait arriver en 2022.


Elections régionales en Auvergne-Rhone-Alpes : la CAPEB interpelle les candidats

La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes rencontre les candidats têtes de liste pour évoquer les priorités du secteur.


La suppression du GNR pour le BTP repoussée au 1er janvier 2023

null
Cette suppression était initialement prévue au 1er juillet 2021. Cette mesure avait été sévèrement critiquée par la CAPEB et la FNTP, qui se sont félicitées de cette décision.


L’UNIS veut accélérer sur la rénovation énergétique


L’Union nationale des syndicats de l’immobilier organisait ce mardi une conférence de presse à Lyon avec sa présidente, Danielle Dubrac pour sensibiliser ses adhérents à la question de la rénovation des logements, mais aussi alerter sur les risques pesant sur l’offre locative.


Activité soutenue au 1er trimestre pour l’artisanat du bâtiment

La CAPEB, confédération de l’artisanat des petites entreprises du bâtiment, a fait un premier bilan portant sur les trois premiers mois de l’année au niveau national. En Auvergne-Rhône-Alpes, la croissance est également présente, mais la prudence reste de mise.


Un exécutif renouvelé pour la CAPEB

Un nouveau bureau a été élu le 6 mai autour du président de la confédération des petites entreprises du bâtiment. Six artisans d’Auvergne-Rhône-Alpes sont par ailleurs présents au conseil d’administration.