De 3 à 6% de hausse des prix en 2011

La FNAIM prévoit une hausse des prix modérée en 2011, après une augmentation de 1.5% en 2010.


Après Century 21, c'est au tour de la FNAIM de dévoiler ses chiffres pour l'année 2010 et ses prévisions pour l'année 2011. Comme le réseau franchisé, la FNAIM prévoit une hausse des prix raisonnable en 2011, qui devrait s'échelonner entre 3% à 6%, qui ferait suite à une progression de 1,5% en 2010.

Face à la montée possible des taux de crédit immobilier et un taux de chômage assez élevé, le nouveau prêt à taux zéro, le PTZ+, qui vient d'entrer en vigueur, devrait, selon la FNAIM, permettre une légère croissance du marché, d'autant que celui-ci sera ouvert aux primo-accédants sans condition de ressources. La fédération s'attend toutefois à ce que la progressive remontée des taux ait un impact sur les prix au deuxième semestre .

Concernant les prix du quatrième trimestre de l'année écoulée, le prix moyen des logements a atteint les 2.469 euros/m2, soit une hausse de 5,3% à 2009. La FNAIM a en outre constaté une hausse des prix plus marquée pour les appartements (+7,6%) que pour les maisons (+3,0%) lors des deux dernière années .

La guerre des chiffres

Cette évolution n'a pas été consatée sur le marché des ventes entre particuliers : c'est même l'inverse qui s'est produit, selon les annonces faites hier par PAP. Mais les chiffres diffèrent également entre les réseau d'agences immobilières. Alors que 2010 s'est traduit par une hausse marquée des prix pour Century 21 (+8.7%), la hausse des la FNAIM apparaît bien plus mesurée (+1.5%) pour 2010.

Les prix affichés correspondent de surcroit aux niveaux de 2006 selon la FNAIM, alors que Century 21 annonçait un retour sur les plus hauts de 2008. Une divergence due selon le président de la FNAIM, René Pallincourt, à un maillage différent des réseaux, les agences Century21 étant plus concentrées en zone urbaines. A Paris, les prix ont d'ailleurs grimpé de 15,7% à 7.645 euros/m2 en moyenne et de 24,1% en deux ans. Soit un écart relativement peu important par rapport aux 18% annoncés par Century21






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Meilleursagents prévoit une baisse des prix à Paris et Lyon d’ici un an

nullSi le spécialiste de l’estimation immobilière en ligne anticipe une prévision de l’ordre d’1,1 million de ventes d’ici fin 2022, le cabinet anticipe pour 2023 un retournement du marché immobilier.


Immobilier : un volume de transactions en légère érosion en France

L’INSEE a fait part de ses indices des prix des logements anciens réalisées avec les notaires au titre des logements anciens.


Immobilier : des ventes en recul, mais des prix toujours en hausse

nullLe volume de transactions est en chute de plus de 7% en rythme trimestriel glissant, mais ceci n’impacte pas les prix, selon LPI Seloger. Ceux-ci restent en hausse, surtout en dehors de l’Ile-de-France.


Accalmie du marché immobilier, selon Immonot.com

Le site a fait part de son enquête réalisée en juillet 2022 sur la tendance du marché immobilier auprès d’études notariales réparties sur toute la France. Celle-ci confirme un ralentissement des ventes.


Les prix en baisse dans les arrondissements centraux de Lyon

Selon le baromètre mensuel de LPI-Seloger, les villes moyennes voient leur prix toujours en nette progression. Mais la hausse est moins marquée à Lyon, où les prix reculent même dans l’hypercentre.


Les notaires de France évoquent une stabilisation du marché immobilier

Dans leur dernière note de conjoncture, les notaires indiquent même qu’une décrue est enclenchée.


Les prix de l’immobilier reculent à Lyon

nullC’est ce qu’a indiqué la FNAIM dans son dernier baromètre mensuel de l’immobilier.


Guy Hoquet décrit « une période charnière » pour le marché immobilier

Le réseau a fait part cette semaine de son baromètre trimestriel. Il a notamment détaillé les principales tendances observées dans les marchés de la région, dont Lyon, Grenoble, Saint-Étienne, Clermont-Ferrand et Annecy.


Les villes moyennes, moteur de la hausse des prix de l’immobilier

nullC’est le constat dressé par Orpi à l’occasion de son état des lieux du marché immobilier de ces 6 derniers mois.


La FNAIM évoque une « zone de turbulences » pour l’immobilier

nullLa fédération nationale de l’immobilier a tiré un bilan du marché immobilier sur la première partie de l’année. Si les prix sont en hausse dans la plupart des villes de France, ils reculent à Lyon et Paris.


Century 21 fait état de prix de l’immobilier records en France

Le réseau d’agences franchisées a fait part de son point trimestriel sur le marché immobilier national.


Lyon : les prix de l’immobilier en baisse

nullLPI-Seloger a communiqué son baromètre des prix de l’immobilier au titre du mois de mai. Ceux-ci reculent globalement dans la ville, et dans 4 arrondissements sur 9.


Les prix de l’immobilier progressent de 7%

L’INSEE a fait part vendredi de ses indices de prix des logements neufs et anciens au titre du premier trimestre 2022.


Immobilier : les prix demeurent en hausse, malgré une stabilité des ventes

Les indices Notaires-Insee des prix des logements anciens au titre du premier trimestre ont été publiés ce mardi. Une même tendance est perceptible en Auvergne-Rhône-Alpes.


La FNSafer appelle à la préservation du foncier agricole

La fédération nationale des Safer attend un renouvellement des générations en favorisant l’émergence de nouvelles solutions pour permettre concrètement les installations.