Taux : « le potentiel de hausse demeure »

Emprunt Direct a livré hier son baromètre mensuel pour le mois de janvier. Comme ses concurrents, il note une nette hausse des taux de crédit ce mois-ci.

Emprunt Direct confirme la tendance observée par Empruntis, AB Courtage, Cafpi, et Meilleurtaux : les taux moyens de crédit immobilier ont progressé de 15 à 20 points de base sur l’ensemble des durées d'emprunts . Les établissements bancaires partenaires ont selon lui appliqué avec un peu de retard la hausse des taux constatée sur le marché des emprunts d'État.

« La nette hausse des rendements des obligations d'État observée entre la fin août et la mi-décembre a donc été répercutée par les établissements financiers partenaires d'Emprunt Direct de manière différée, puisque ce n'est qu’au mois de décembre et janvier que ces derniers ont appliqué des hausses significatives à leurs barèmes » explique le courtier, qui avait, comme AB Courtage, été l'un des premiers intermédiaires à alerter sur une possible hausse des taux.

Les meilleurs dossiers s'en tirent mieux

Emprunt Direct reste néanmoins prudent, et table sur une poursuite légère du mouvement, au moins jusqu'en mars : « Le potentiel de hausse demeure, mais apparaît désormais plus limité » note-t-il ; « les banques pourraient donc être tentées par l'attentisme avant le premier temps fort de l'année immobilière, qui débutera en mars». Selon lui, les titulaires d'excellents dossiers ont tout de même vu leurs conditions de crédit se dégrader de façon moins brutale, d'où « un élargissement de la fourchette des taux entre les bons et les excellents dossiers » sur ce mois.

La fourchette pour un emprunt sur 20 ans est ainsi de 3.45%/3.80%, « soit un niveau proche de celui observé en avril 2010 ». A plus court terme, note l'intermédiaire, « il est désormais difficile de trouver des taux sous 3.05% ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques

Face à cet allongement des délais, l’intermédiaire prône l’anticipation.


Auvergne-Rhône-Alpes : quasi stabilité des taux selon Empruntis

null
L’intermédiaire en crédit immobilier a fait état de son baromètre des taux régionaux.
» Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques


Des taux stables, mais une production de crédit en net repli

La Banque de France a fait état ce matin de son étude mensuelle sur le crédit aux particuliers. Plusieurs courtiers, comme Vousfinancer et Emprunt Direct, ont en outre récemment communiqué sur les grandes tendances du marché.


Crédit immobilier : pour Capfi, les taux devraient rester bas

Selon l’intermédiaire, les taux pratiqués en février chez Cafpi ont été stables.


«On est loin d’une remontée généralisée»

Sandrine Allonier est directrice de la communication et porte-parole de Vousfinancer. Nous évoquons avec elle la remontée des taux des emprunts d’État et son impact sur les taux de crédit immobilier.


Nouvelle baisse des taux de crédit immobilier en février

L’observatoire CSA/Crédit Logement a fait état d’une baisse du taux moyen en février. Celui-ci revient à proximité de ses niveaux les plus bas observés à fin 2019/début 2020. Mais des hausses sont déjà observées en mars, selon Emprunt Direct.


Crédit immobilier : les taux en nette baisse en Auvergne-Rhône-Alpes

Selon Emprunt Direct, les banques ont fait part de baisses de l’ordre de 5 à 25 points de base.


Avec le Smic, un pouvoir d’achat immobilier de 21 m² à Lyon et de 97 m² à Saint-Étienne


Le réseau de courtiers en crédit immobilier Vousfinancer a calculé les possibilités d’achat avec le salaire minimum dans 20 villes de France.


2021 commence avec des taux de crédit immobilier en baisse

C’est ce qu’ont indiqué plusieurs courtiers, dont Empruntis, Vousfinancer et Emprunt Direct.


Soulagement des professionnels après les inflexions du HCSF

La FNAIM, la FFB, et les courtiers en crédits immobiliers ont salué les inflexions dans les recommandations adressées aux banques.


Crédit immobilier : le HCSF lâche du lest

Le Haut Conseil de stabilité financière a décidé d’assouplir une partie des recommandations qu’il avait émises il y a un an.


Front uni des acteurs de l’immobilier avant la réunion du HCSF

En amont de la réunion du Haut Conseil de stabilité financière, les principales fédération ont écrit une lette ouverte aux cabinets de Bruno Le Maire et d’Emmanuelle Wargon, de la DGT, de l’ACPR et du HCSF.


Chute de la part des primo-accédants, selon Cafpi

Le courtier en crédit immobilier a fait part des dernières tendances sur l’évolution de sa clientèle.


Assurance emprunteur : la résiliation infra-annuelle attendra


Le Conseil constitutionnel a retoqué ce qui avait été voté fin octobre.


Malgré un net rebond, les acteurs du crédit à l’habitat inquiets pour la production

La production mensuelle, corrigée des variations saisonnières, de crédits à l’habitat s’est élevée à 23,4 milliards d’euros.