Lyon: vers une hausse des contraintes de déplacement ?

Une récente étude de l’INSEE met en exergue le danger que représente la hausse du coût des transports pour certains territoires. Rhône-Alpes est toutefois relativement épargné.

Que se passerait-il en cas de forte remontée trop forte des prix du transport ? L’INSEE a présenté ce mois-ci une étude mettant en évidence les possibles conséquences d’un tel scénario. Car aujourd’hui, selon l’INSEE, plus de la moitié des actifs occupés (56 %) dans le Grand Sud Est travaillent désormais hors de leur commune de résidence. Cette part a ainsi progressé de 7 points entre 1990 et 1999 puis de 3 points entre 1999 et 2006. Les taux les plus élevés, note l’INSEE « sont atteints dans des zones de Rhône-Alpes très dépendantes d'un pôle d'emploi extérieur (Genevois français, Ambérieu, Bourgoin-La Tour-du-Pin, Voiron, Vienne- Roussillon,...) ». D’où la possibilité d’une fragilité accrue de ces territoires en cas de hausse des couts du transport.

Les distances domicile-travail s'allongent

Car les distances domicile-travail sont assez fortes en Rhône-Alpes avec une moyenne de 11,1 km. La distance maximale s’observe dans les zones à dominante périurbaine de la région comme Ambérieu, Bourgoin-La Tour-du-Pin, Vienne-Roussillon ou Voiron. Or l’un des problèmes afférent à ce phénomène est que le transport menant au travail s’effectue souvent en voiture : La part des transports en commun n'est que de 10 % en Rhône-Alpes, même si elle atteint 18 % à Lyon, et se situe entre 14 % et 9 % pour Grenoble et Saint-Étienne.

Lyon se distingue en effet par la couverture en transports urbains, qui atteint la plus forte part dans le Sud est : « la zone d'emploi de Lyon se détache nettement avec une fréquentation annuelle de 223 voyages par habitant » note ainsi l’INSEE, du fait de la qualité de son réseau de transport. D’ailleurs, la tendance à la fréquentation du réseau de transport en commun est globalement à la hausse en Rhône Alpes : « la part des transports en commun passe de 9,4 % en 2004 à 11,4 % en 2009 ».

Le tramway, vecteur d'amélioration

En parallèle, la part de la voiture a baissé dans le Grand Sud-Est, passant de 75,4 % en 2004 à 73,8 % en 2009. Le tramway est cité par l’INSEE comme l’un des vecteurs à une hausse de la fréquentation du réseau : « Les communes où le réseau de tramway a été créé ou étendu ne représentent que 17 % de la population active du Grand Sud-Est, mais elles expliquent à elles seules 50 % de la hausse du nombre d'usagers des transports en commun » note l’institut.

Lyon, Grenoble et Marseille sont ainsi vues comme les métropoles les mieux équipées pour faire face à une hausse des contraintes de déplacement, note l’INSEE, qui scrute a contrario 22 zones "en équilibre fragile". Mais finalement, peu de celles-ci se trouvent en Rhône Alpes : seuls les bassins de Roanne, territoire en crise ou en manque d’attractivité, et une partie de l’Ardèche sont dans ce cas et aucun n’est à risque.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


A Villeurbanne, 1ère opération de piétonisation hors de Lyon

L’opération, intitulée « la voie est libre », était également organisée ce week-end dans la ville.


Un week-end piéton élargi à Lyon, avec «La voie est libre»

Les 26 et 27 septembre, les villes de Lyon, de Villeurbanne et la Métropole ont fait le choix d’organiser un weekend piéton dans le coeur de la Presqu’île, mais aussi dans tous les arrondissements de Lyon et à Villeurbanne.


Caluire : des voies cyclables aménagées sous 6 semaines à Saint-Clair

La Métropole de Lyon a indiqué vouloir aménager les voies cyclables dans le secteur Saint-Clair à Caluire et entre le pont Poincaré et le boulevard Stalingrad.


Un marché locatif « fortement touché par la récession », selon une étude

A l’initiative de Cushman & Wakefield, une étude rédigée par un think tank international composé de chercheurs et d’économistes du monde entier aborde les conséquences de la crise sanitaire sur l’immobilier de bureaux.


Jean-Pierre Berger, nouveau président du SCOT Sud-Loire

Il succède à Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne, président de Saint-Etienne Métropole.


Fermeture de la traversante entre la rue des Capucins et la rue Terme

Un segment de rue situé dans le premier arrondissement de Lyon est désormais fermé à la circulation de véhicules motorisés.


Alliance de Dynacité et de la CERA dans le logement intermédiaire

Les deux entités ont annoncé mercredi créer MyLi, une société spécialisée dans la production et la gestion de logements locatifs intermédiaires.


Fabien Bagnon, nouveau président de LPA

Le 13ème vice-président de la Métropole de Lyon chargé des mobilités actives été élu PDG de l’entreprise par le conseil d’administration de la SEM.


La commission permanente adopte des mesures face à la crise sanitaire

La commission permanente s’est réunie et a adopté une série de délibérations pour faire face à la crise sanitaire du Covid- 19.


Avec l’usage croissant du vélo, la mortalité des cyclistes augmente

Avec le passage du tour de France à Lyon, la préfecture a tenu à sensibiliser les usagers.


Les zones d’emploi des Métropoles regroupent la moitié de l’emploi de la région

L’Insee Auvergne-Rhône-Alpes a publié une étude, réalisée avec la Direccte, sur les nouvelles zones d’emploi de la région.


Le salon pour le logement des jeunes moins fréquenté du fait de la Covid


Cet événement qui se tient chaque année en septembre a pu être organisé en seulement quelques jours au sein de l’Hôtel de Ville de Lyon, suite à l’autorisation de la municipalité.


Rencontre prévue entre Eric Piolle et la majorité de Villeurbanne pour un partage d’expérience

Celle-ci aura lieu ce samedi.


En Auvergne-Rhône-Alpes, la population regroupée sur un dixième du territoire

Une récente étude de l’INSEE montré que les deux tiers de la population d’Auvergne-Rhône-Alpes se trouvaient, en 2016, localisés sur 11 % du territoire.


La centrale de production de froid de Dalkia opérationnelle à la Part-Dieu

Celle-ci amène une climatisation économe en énergie dans le quartier et participe à la climatisation de 70 bâtiments du quartier, dont la tour Part-Dieu, Silex, Sky56, ou encore le Campus Orange.