Rillieux-la-Pape: Crépieux plus cher que Rillieux Plateau

Pour Eva Grollet, négociatrice à Orpi Rillieux, l'un des principaux avantages de Rillieux reste l'accessibilité et les prix abordables dans certains quartiers.

Historiquement, Rillieux La Pape est la réunion de deux communes, Crépieux-La Pape et Rillieux, qui étaient, avant 1968, dissociées. Est-ce que cette séparation historique se retrouve dans les prix encore aujourd’hui ?

Oui, il y a effectivement un écart de prix entre Rillieux et Crépieux. Les prix sont un peu plus élevés à Crépieux qu’à Rillieux-Plateau. On peut plus ainsi plus comparer Crépieux à Caluire, que Crépieux à Rillieux Plateau.

Quels sont les différents secteurs de Rillieux-la-Pape?

Il y a des secteurs relativement calmes et résidentiels, comme La Roue ou Loup-Pendu. On trouve également des quartiers comme la ville nouvelle, qui est un peu moins plus côté. Plus on se rapproche de celle-ci, plus les prix descendent, du fait d’un a priori assez négatif sur ce quartier. Pourtant, il est somme toute assez agréable à vivre : une fois que les gens connaissent, on peut même dire qu’ils apprécient beaucoup.

Sur ces secteurs quels sont les prix appliqués sur les appartements anciens ?

Sur Loup Pendu et Ville Nouvelle, on sera sur des niveaux de prix totalement différents. Sur Loup Pendu, on est, sur les résidences les plus récentes du secteur, à des niveaux de prix proches des 3000 euros. En revanche, sur la Ville Nouvelle, on n’atteindra jamais les 2000 euros du mètre carré. Pour un appartement bien rénové, on atteindra même difficilement les 1800 euros du mètre carré.

Sur Crépieux, quels sont les prix pour un appartement et une maison ?

Sur Crépieux, on aura différents types de maisons. Pour une grosse maison ancienne, bourgeoise, de 200m² avec plus 1000 m² carré de terrain, limite Caluire, on peut atteindre des prix de 600.000 euros. Il y a beaucoup de biens de ce type de biens sur Crépieux du côté du chemin Pierre Drevet, Mais vous avez également sur ce secteur des petites maisons mitoyennes avec 200m² de parcelle. On sera sur ce type de biens à un prix maximal de 330.000-350.000 euros.

Pour les appartements, il faut compter entre 2500 et 3000 euros du mètre carré, tout dépendra des prestations, et des résidences.

Le parc de biens récents est-il important sur Rillieux, et quels sont leurs prix?

Il y a bien des maisons un peu plus récentes, notamment sur le secteur de Vancia où des lotissements ont été créés, mais il y a beaucoup plus d’ancien que de neuf sur Rillieux. Néanmoins, la situation est en train d’évoluer, avec la construction d’immeubles neufs. Sur ces types de biens, les prix varient suivant les secteurs. Un immeuble neuf qui se construit actuellement non loin de la Ville nouvelle est vendu à 2400-2500 euros du mètre carré. A l’inverse, un autre programme, les « Vergers du Château », en plein cœur de Rilleux-Village, se vend beaucoup plus cher, à des prix plus proches de 3000 euros du mètre carré. Sur Rillieux-Village, le secteur du Loup-Pendu concentre une grande part des immeubles récents.

Il y a finalement assez peu d’infrastructures lourdes en termes de transports en commun sur la commune…

En termes d’infrastructures, il y a tout de même deux gares TER, la gare de Crépieu, reliée à la Part-Dieu et la gare de Sathonay Camp. C’est vrai qu’il y a un peu moins de transports en commun que dans d’autres villes de l’agglomération, mais en termes d’ accessibilité, on reste assez proche des axes autoroutiers, avec d’un côté l’axe Villefranche-Paris, et de l’autre la Rocade pour aller du côté de Décines ou de Meyzieu, et des autoroutes de Genève et Grenoble. En outre, on est assez proche de l’accès au périphérique, et assez rapidement dans le centre de Lyon, sur les quais du Rhône et de la Saône, ou sur Caluire.

En venant s’installer à Rillieux, les nouveaux arrivants recherchent les prix abordables et surtout cette accessibilité pratique. C’est surtout ce dernier aspect qui fait que les gens valident ce secteur-là. Les gens qui souhaitent prendre le train sont également sensibles à la présence de gares.

Quel type de population vient s’installer dans la commune ?

Ce sont surtout des familles, et des jeunes couples qui connaissent déjà Rillieux.

 

Avez-vous ressenti l’impact du DPE ?

 

Pas tout de suite. On commence un peu à le sentir. Les clients commencent surtout à demander des biens classés en D pour leur PTZ+.

 

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Immobilier : des records en 2021, mais des incertitudes pour 2022

nullLa FNAIM a retracé une immobilière marquée par un record de ventes et de prix. Mais des incertitudes pèsent sur 2022, et notamment du point de vue des élections, des taux, et de l’impact de la rénovation énergétique.


«Les périphéries voient les ultra-urbains arriver avec un fort pouvoir d’achat»

Yann Jéhanno est le président de Laforêt France. Nous évoquons avec lui l’évolution du marché immobilier en 2021, ainsi que les enjeux de 2022.


« Mon pronostic est que l’on fera moins de ventes en 2022 qu’en 2021 »

nullLaurent Vimont est le président de Century 21 France. Nous évoquons avec lui les grands chiffres du marché de l’immobilier ancien en 2021 et ses perspectives d’évolution en 2022.


2021, année exceptionnelle pour l’immobilier selon Century 21

Le réseau d’agences franchisées a présenté lundi son bilan annuel du marché. Si l’année écoulée a été très bonne sur le front de l’activité, les prix, toujours en hausse, commencent à désolvabiliser certains ménages.


Un marché immobilier record en 2021, selon Laforêt

L’année écoulée a été très positive pour l’activité immobilière avec un record en termes de transactions. Selon le réseau d’agences franchisées, 2022 sera une année « entre menaces et opportunités ».


Le marché immobilier a bien résisté en 2021, selon la FNAIM

nullLa FNAIM a, quelques jours avant sa conférence de presse portant sur l’année 2021, révélé les principales tendances du millésime écoulé. Les prix sont toujours en forte hausse, avec toutefois des disparités suivant les territoires.


Marché immobilier : des signes de faiblesse selon Immonot

Selon le portail immobilier du groupe Notariat Services, quelques informations laissent penser que les ventes pourraient se dégrader et les prix reculer.


Immobilier : affaiblissement de la hausse des prix à Lyon

C’est ce que révèle le dernier baromètre mensuel LPI-Seloger.


Passoires thermiques : les ventes s’accélèrent dans les villes de la région

null
Seloger a récemment communiqué sur l’envolée des mises en vente de passoires énergétiques. Et notamment à Lyon et dans les grandes villes d’Auvergne-Rhône-Alpes.


Les communes rurales face à une véritable « poussée haussière »

Depuis janvier, elles ont, selon Meilleurs Agents, vu leurs prix grimper de 7,4%, ce qui est près de 2,5 fois plus que les principales agglomérations.


Les prix toujours en nette hausse à Lyon selon LPI-Seloger

nullLe baromètre mesurant l’évolution des prix de l’immobilier fait état d’un affaiblissement de la demande. Les villes d’Auvergne-Rhône-Alpes enregistrent toujours des hausses de prix toujours marquées.


Nette hausse des prix de l’immobilier dans la Loire

Les prix ont très nettement progressé sur 12 mois dans le département, notamment à Roanne et Saint-Etienne, où certains quartiers enregistrent des hausses à deux chiffres.


Immobilier : vers un volume de ventes historiquement élevé en 2021

null
La FNAIM a dévoilé mardi sa note de conjoncture immobilière.


Des difficultés pour mener à bien un projet immobilier

C’est ce qui ressort de la 8e vague de l’indicateur Drimki/BVA.


Les grandes villes moins attractives

nullC’est ce que révèle une enquête Harris Interactive divulguée par Century 21.