Paruvendu mise sur les annonces gratuites pour survivre

Le groupe poursuit sa mue et devrait présenter un plan de continuation au cours du second semestre.

C’est un changement de modèle économique, presque de philosophie qui attend Comareg, la société éditrice de Paruvendu. En redressement judiciaire depuis plusieurs mois, la société est en train de préparer un plan de la dernière chance destiné à assurer sa survie. Avec pour objectif de le proposer, selon les Echos, un plan de continuation d’ici à fin juillet ou au plus tard à l'automne au tribunal de commerce de Lyon. Objectif avoué : « redevenir le premier acteur de la communication locale en France, comme c'était le cas en 2005 », selon les propos de Luis Courtot, directeur général de La Comareg aux Echos.

Internet: priorité numéro un

Pour ce faire, Comareg a dû revisiter son modèle. Fini le papier : les petites annonces, cœur du métier ne seront plus accessibles en priorité sur internet, et l‘hebdomadaire papier ne sera plus utilisé que comme support complémentaire. La priorité du groupe est donc clairement le web, avec en ligne de mire un doublement de l’audience actuelle du site. Pour cela, le groupe lorgne clairement du côté du modèle économique de « leboncoin.fr » : les annonces sont désormais gratuites pour les particuliers, et ne sont payantes qu’en cas de visibilité accrue ou si le client est un professionnel.

L’hebdomadaire, de son côté, deviendra un gratuit centré sur l'actualité commerciale locale. Avec un slogan : « consommez malin ici ». Pour Luis Courtot, qui présentait son plan au journal Les Echos, le groupe misera également sur «la publicité nationale : avec 10 millions d'exemplaires diffusés dans 200 villes nous avons une audience nationale, avec une flexibilité totale sur les 200 villes». Cette mutation a en tout cas déjà eu un coût, avec 758 licenciements au sein de la société et de sa filiale d'impression Hebdoprint. On en saura en tout cas plus sur la soutenabilité de ce plan d’ici au second semestre : la direction prévoit d’ici là un retour à l'équilibre.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le DPE de nouveau opérationnel après la correction des anomalies

Le ministère a rappelé que, depuis le 1er novembre, les diagnostiqueurs peuvent éditer les diagnostics de performance énergétique selon la nouvelle méthode de calcul intégrant les corrections nécessaires.


Une nouvelle agence Michaël Zingraf Real Estate à Lyon en licence de marque

Le groupe a annoncé s’installer en région dans le 6e arrondissement de Lyon, à proximité du parc de la Tête d’Or, en complément des agences de Paris, Deauville et Uzès récemment ouvertes.


La FNAIM souhaite faire du logement un thème de l’élection présidentielle

En amont de son congrès qui aura lieu au Carrousel du Louvre, la fédération a fait part de ses propositions aux candidats, et ce afin de connaitre leur programme en matière de logement.


Les grandes villes moins attractives

nullC’est ce que révèle une enquête Harris Interactive divulguée par Century 21.


La Chambre du Rhône de la FNAIM a fêté ses 100 ans

La Chambre du Rhône de la fédération nationale de l’immobilier a fêté son centenaire jeudi, en présence de 450 personnes.


La dépense des agents dans le domaine du logement a baissé en 2020

Le rapport du compte du logement 2020 a été publié ce lundi.


Encadrement des loyers : la FNAIM dénonce «une absence de vue globale»

La fédération nationale de l’immobilier a fustigé l’absence de vision globale sur le problème du logement.


Loi climat et résilience : l’impact sur l’immobilier et les transports

Après plusieurs mois d’examen et une commission mixte paritaire conclusive, les députés et les sénateurs ont adopté cette semaine ce projet de loi qui aura un impact important en matière de végétalisation, d’isolation des bâtiments ou sur la qualité de l’air via de nouvelles ZFE.


Lyon 6 : Foncière Valaura Investissements acquiert un immeuble

Cet immeuble mixte situé dans le 6e arrondissement de Lyon développe une superficie de 2.000 m².


La FNAIM a pris position sur le projet de loi «Climat et résilience»

La fédération de l’immobilier a évoqué vendredi le projet de loi, en appelant à engager les moyens nécessaires à la mise en œuvre des objectifs.


Reconfinement : les visites restent autorisées pour les résidences principales

null
Si les agences restent fermées dans les 16 départements concernés par le reconfinement, les pouvoirs publics ont décidé d’autoriser plus largement les visites que lors des premiers confinements.


L’État investit pour des habitations plus adaptées aux risques naturels

Dans le cadre du projet de loi Climat et Résilience, le ministère de la Transition écologique augmente les financements pour aider les territoires à s’adapter aux conséquences du dérèglement climatique.


La FNAIM juge le nouveau DPE « plus fiable et plus lisible »

La fédération de l’immobilier s’est félicitée du nouveau diagnostic de performance énergétique annoncé par les ministres de l’Ecologie et du Logement.


Barbara Pompili et Emmanuelle Wargon présentent le nouveau DPE

Ce nouveau diagnostic de performance énergétique des logements a pour but de lutter contre les passoires énergétiques.


La FNAIM alerte sur les agences immobilières de montagne

La fédération a sensibilisé le gouvernement sur la situation des agences immobilières de montagne.