Les taux baissent pour les meilleurs profils

Après Emprunt Direct et Empruntis, Cafpi a annoncé lundi avoir observé une stabilisation des taux au cours du mois de mai.

Le mot d’ordre semble clair pour les courtiers depuis le début du mois de mai : la stabilisation des barèmes de taux est engagée. C’est en substance ce qu’a indiqué Cafpi dans sa dernière note de conjoncture. Comme Emprunt Direct et, dans une certaine mesure, Empruntis un peu plus tôt dans le mois, l’un des principaux acteurs dans le secteur du courtage en crédit immobilier a lui aussi évoqué un mouvement de stabilité des taux offerts par les banques pour un prêt immobilier.

Pour expliquer cette stabilisation, la raison invoquée est toujours le même : l’accalmie sur le front des taux de l’OAT. Ce dernier « affiche une vraie détente depuis le début du mois de mai. Alors qu’il se situait autour de 3,73 % en avril, ce taux est redescendu autour de 3,60 % en moyenne en mai. En cette fin mai, il atteint même 3,45 % ». Preuve, selon le courtier, qu’on assiste à un retour au calme sur les marchés, et que les banques n’ont plus aucune raison d’augmenter leurs taux.

Baisse pour les meilleurs profils

Sur les meilleurs dossiers, les « conditions d’emprunt sont même en baisse sur toutes les durées ». Elles sont en revanche réticentes à généraliser cette tendance à la baisse sur l’ensemble des dossiers, afin de se préparer au mieux aux accords de Bâle III, un dispositif qui vise à renforcer les fonds propres des banques.

Les banques devraient donc ne plus bouger leurs grilles de taux dans les semaines qui viennent, le crédit immobilier restant un bon moyen pour les banques de recruter de nouveaux clients. « On peut même penser que les conditions de crédit vont rester favorables dans les mois qui viennent et qu’il y a peu de chance de voir les taux grimper pendant l’été, pronostique Philippe Taboret, le directeur-général adjoint de Cafpi, les taux sont 150 points en dessous de ceux pratiqués au moment de la crise, fin 2008, et restent donc toujours concurrentiels ».






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

…Probable aussi que la BCE augmentera son taux directeur en juillet – c’est ce que tout le monde dit – et cela ne sera pas sans effet sur les taux.

Signaler un abus

… Franchement, c’est rigolo, ces déclamations d’organismes qui ne vivent bien que si le marché est soutenu, et qui passent leur temps à nous dire que c’est le bon moment d’acheter, comme s’il n’y avait pas de bulle immobilière, comme si les prix n’étaient pas gravement surévalués. Il est surtout important d’attendre et de rester à l’écart de ce qui va probablement éclater un jour ou l’autre. Qui voudrait acheter un bien valeur 100 aujourd’hui, avec de grands risques que sa valeur ne soit plus que de 70 dans quelques années, alors que dans le même temps, les loyers sont relativement sages.

Signaler un abus

En même temps, les courtiers vivent bien grâce au niveau bas des taux. Et même aujourd’hui, alors qu’ils ont remonté de 0.70% depuis la fin de l’année dernière, on est toujours à de super bas niveaux. Donc qu’est ce que ça va être, si ils remontent à un niveau « normal », c’est à dire à 5%… Sans doute se passera-t-il ce qui se passe aujourd’hui aux Etats-Unis: une purge sans fin sur l’immobilier

Signaler un abus

Se méfier des infos pertisannes des acteurs du marché de l’emprunt tels que Empruntis, Emprunt direct, cafpi. La vérité est la suivante : Les taux moyens des crédits immobiliers, situés en moyenne à 3,74% en avril, atteignent 3,82% pour le mois de mai, selon l’observatoire Crédit Logement/CSA publié lundi 6 juin.
Ils s’établissent désormais au même niveau qu’en octobre 2009, soit un an après le début de la crise financière et économique.
Les taux moyens des crédits immobiliers sont restés inscrits dans une tendance haussière en mai, en s’établissant à 3,72% pour un achat dans le neuf et à 3,83% pour une acquisition dans l’ancien. Depuis le mois de novembre 2010, ils ont gagné dix points de base par mois, retrouvant le niveau enregistré en octobre 2009…

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Crédit immobilier : des taux stables, mais des craintes sur le financement

nullLa Banque de France a fait part de ses chiffres mensuels sur le crédit à l’habitat, toujours dynamiques à fin novembre. Les courtiers craignent, eux, un impact des nouvelles normes HCSF sur le financement.


Hausse des taux et ralentissement de la production de crédit

La Banque de France a fait part de sa note mensuelle sur les crédits aux particuliers. Selon les courtiers, les banques ont entamé le relèvement de leurs grilles au titre du mois de novembre.


Les recommandations du HCSF deviendront une norme contraignantes en 2022

Le Haut Conseil de stabilité financière se réunissait ce mardi. Il a adopté une décision juridiquement contraignante, comme il l’avait annoncé en décembre dernier.


Crédit immobilier : taux stables et production record

nullEmprunt Direct a fait part de son baromètre des taux en Auvergne-Rhône-Alpes. Vousfinancer a pour sa part commenté les derniers chiffres de production de crédit en France.


Crédit immobilier : des taux au plus bas, une production au plus haut

La Banque de France a fait état ce mardi de son traditionnel point mensuel sur les crédits aux particuliers.


Les taux restent stables en juin en Auvergne-Rhône-Alpes

nullAucune évolution majeure n’a été constatée ce mois-ci sur le front des taux de crédit immobilier dans la grande région.


Des taux de crédit immobilier stables en Auvergne- Rhône-Alpes

C’est ce que révèlent plusieurs courtiers en crédit immobilier.


La production de crédit immobilier rebondit

nullLa Banque de France a fait état de son étude mensuelle sur les crédits aux particuliers portant sur le mois de mars. Crédit Logement a lui fait part de son observatoire portant sur le mois d’avril, qui confirme la tendance.


Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques

Face à cet allongement des délais, l’intermédiaire prône l’anticipation.


Auvergne-Rhône-Alpes : quasi stabilité des taux selon Empruntis

null
L’intermédiaire en crédit immobilier a fait état de son baromètre des taux régionaux.
» Vousfinancer alerte sur des délais de traitement plus longs dans les banques


Des taux stables, mais une production de crédit en net repli

La Banque de France a fait état ce matin de son étude mensuelle sur le crédit aux particuliers. Plusieurs courtiers, comme Vousfinancer et Emprunt Direct, ont en outre récemment communiqué sur les grandes tendances du marché.


« Le principe de réalité est en train de peser sur nous »

Henry Buzy-Cazaux est le président de l’Institut du management des services immobiliers (IMSI). Nous évoquons avec lui la remontée des taux et son impact sur le marché immobilier, ainsi que les autres éléments qui pourraient affecter ce dernier.


Crédit immobilier : pour Capfi, les taux devraient rester bas

Selon l’intermédiaire, les taux pratiqués en février chez Cafpi ont été stables.


«On est loin d’une remontée généralisée»

Sandrine Allonier est directrice de la communication et porte-parole de Vousfinancer. Nous évoquons avec elle la remontée des taux des emprunts d’État et son impact sur les taux de crédit immobilier.


Nouvelle baisse des taux de crédit immobilier en février

L’observatoire CSA/Crédit Logement a fait état d’une baisse du taux moyen en février. Celui-ci revient à proximité de ses niveaux les plus bas observés à fin 2019/début 2020. Mais des hausses sont déjà observées en mars, selon Emprunt Direct.