Le 1% logement menacé dans le Rhône

Les deux principaux organismes du 1% logement dans le Rhône sont remontés alors que l'Etat souhaite prolonger jusqu'en 2014 les sommes collectées depuis 2004, pour financer l'Agence nationale de rénovation urbaine (Anru) et l'Agence nationale pour l'habitat (Anah).

Leur message est clair : pour Entreprises-Habitat et Amallia, les deux principaux organismes du 1% logement à Lyon, si l’Etat continue à ponctionner 70% des sommes collectés, ils seront bientôt contraints de refuser des aides aux salariés qui le demandent.

Collecté auprès des entreprises de plus de 20 salariés, le 1% logement finance des prêts à taux réduits (travaux ou accession à la propriété), mais aussi des locations en accès prioritaire. Un dispositif qui a permis à Amallia de réunir 38 millions d'euros dans le Rhône en 2010, et de venir en aide à 11.000 personnes sur les 400.000 bénéficiaires potentiels.

Mais depuis 2004, l'Etat ponctionne 70% des sommes collectées pour financer l'Agence nationale de rénovation urbaine (Anru) et l'Agence nationale pour l'habitat (Anah).

Là ou le bat blesse c’est que l’Etat avait conçu le dispositif à titre "provisoire" sous la houlette du ministre du logement Jean-Louis Borloo. Il souhaite désormais prolonger le dispositif jusqu'en 2014. Un projet qui provoque une levée de bouclier de l’ensemble des partenaires sociaux.

Le Medef Ile de France est monté au créneau. Selon l’organisation patronale francilienne, le nouveau prélèvement de 3,2 Mds€ pour la période 2012-2014, qui succède aux 3,682 Mds€ prélevés entre 2009 et 2011 pour financer l’Agence Nationale de l’Habitat (Anah) et l’Agence Nationale de Rénovation Urbaine (Anru) est inacceptable car il détourne le 1% de sa vocation originelle,  à savoir la production de logements accessibles par les salariés, et l’accompagnement de leur mobilité professionnelle. Le Medef s’appuie sur des chiffres : les bénéficiaires du dispositif sont passés de  1 million en 2006 à 632 000 en 2010. « Si l’Etat va jusqu’au bout de sa démarche, il menacera la moitié du financement du programme de logements sociaux pour les trois années qui viennent : un coup dur porté à toute l’industrie du bâtiment et du logement social notamment en Ile-de-France, région en pleine crise du logement (380 000 demandeurs en 2010) », précise le Medef Ile-de-France.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Large soutien des élus suite aux menaces à l’encontre de Jérémie Bréaud

Le maire de Bron, menacé de mort, a reçu des soutiens tant de la part des élus de droite que des élus de l’opposition.


La SPL Lyon Confluence récompensée au SIATI

La SPL a reçu le trophée d’or de la transformation urbaine la plus innovante dans la catégorie « Aménageurs ».


Le SYTRAL deviendra un EPL au premier janvier 2022

Le syndicat mixte a annoncé amorcer son évolution en établissement public local, du fait de l’application prochaine de la loi d’orientation des mobilités.


Grégory Doucet nommé président du conseil de surveillance des HCL

Le maire de Lyon a été élu ce lundi à l’unanimité des suffrages exprimés président du conseil de surveillance des Hospices Civils de Lyon.


Grégory Doucet, co-président de la commission «santé» de France Urbaine

Suite à l’élection du bureau et de Johanna Rolland à la présidence de l’association, les premières nominations aux co-présidences de commissions ont été dévoilées ce lundi. Gaël Perdriau reste coprésident de la commission « Sécurité ».


350 millions d’euros pour développer des programmes de logements denses

C’est l’un des éléments du plan de relance économique de 100 milliards d’euros dévoilé à la rentrée par le gouvernement: l’accompagnement des collectivités pour développer des logements.


Lyon, Saint-Étienne et Grenoble entrent en couvre-feu

Un couvre-feu est mis en place dans les trois métropoles de 21h00 à 06h00 pour une durée minimale de 4 semaines. Le télétravail est de nouveau promu.


Le 2ème trimestre a vu un recul du nombre d’ouvriers du BTP inférieur à celui de l’activité

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a eu un lourd impact sur toutes les activités du secteur de la construction au 2ème trimestre, a indiqué le service des données et études statistiques (SDES).


Doucet et Bernard signataires d’une lettre ouverte pour la baisse des émissions

Coordonnée par C40 Cities et Eurocities, une lettre ouverte a été adressée par 58 maires de toute l’Europe à la présidente du Conseil de l’Union européenne et au président du Conseil européen pour rehausser les objectifs de réduction des émissions pour 2030.


Lyon et Francfort célèbrent leurs 60 ans de jumelage

Cela fait tout juste 60 ans, le 15 octobre 1960, que les deux villes signaient une convention de jumelage, scellant ainsi sur notre territoire la réconciliation engagée dans l’après-guerre.


Philippe Pelletier reconduit à la présidence du Plan bâtiment durable

La ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, appelle pour sa part « à amplifier l’action ».


Un jury citoyen et des événements pour relancer la Cité de la gastronomie

Bruno Bernard a rencontré ce mardi l’ensemble des membres du fonds de dotation de la Cité de la gastronomie.


La Métropole de Lyon veut le retour d’une régie publique de l’eau


Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon et Antoine Frérot, Directeur Général de Véolia se sont rencontrés ce lundi afin d’échanger sur l’actuelle exploitation du réseau d’eau potable.


Report des finales nationales des Worldskills

Les finales nationales de Lyon, qui avaient été reportées en décembre 2020, se dérouleront finalement en 2021, suite au passage de la Métropole de Lyon en zone d’alerte maximale. WorldSkills France a de fait dû revoir son calendrier.


Mably : Valoris installe Lidl dans un local de 1.490 m²

La société Lidl va louer un local commercial dans cette commune de l’agglomération de Roanne. Cette annonce intervient quelques jours après l’annonce de la vente à investisseur de 1.239 m² de locaux mixtes à Chaponost.