Mermoz : la mue après l’autopont | Lyon Pôle Immo

Mermoz : la mue après l’autopont

Le président de Grand Lyon Habitat, Yvon Deschamps, a présenté, avec le sénateur maire de Lyon, Gérard Collomb, l’avancée des réalisations et des projets du bailleur social dans le quartier de Mermoz Nord.

Après le chantier de l’autopont et la mise en place d’un nouveau boulevard urbain apaisé, Gérard Collomb, le sénateur maire de Lyon revenait ce matin dans le quartier de Mermoz pour accompagner le président de Grand Lyon Habitat, Yvon Deschamps, dans la présentation des dernières évolutions de la ZAC de Mermoz. Marie Noëlle Novelli, Vice-Présidente du Conseil Régional Rhône-Alpes, déléguée au Logement, à la politique de la Ville et aux Solidarités, Olivier Brachet, Vice-président du Grand Lyon en charge de l’Habitat, et Louis Lévêque, adjoint en charge du logement et de la politique de la ville à la Ville de Lyon, étaient également présents pour l’occasion.

« Une insulte à l’urbanité »

« Pour moi, ce projet est une des réalisations emblématiques de ce que nous avons fait à Lyon. Tout le monde se souvient de l’Autopont (…) qui séparait Mermoz Nord de Mermoz Sud et qui était une insulte à l’urbanité. C’était encore le temps où nous faisions arriver les autoroutes jusqu’au cœur de Lyon » a ainsi présenté, en introduction, le maire de Lyon, au côté du maire du huitième arrondissement, Christian Coulon.

« Il ne manque plus qu’une comme cela, puisqu’on aura enlevé toutes les autres, c’est le tunnel de Fourvière » digresse alors l’édile. « Si on veut qu’un jour qu’il y ait cette urbanité sur les berges du Rhône, cela demande à ce que l’autoroute ne passe plus au cœur de la ville, et qu’on la dévie un peu. Contournement ouest ou est de Lyon, Tracé ouest du périphérique, cela est tout à fait fondamental pour que notre ville devienne urbaine et écologique, et que l’on retrouve des voiries maillées avec des arbres, des allées pour les cyclistes ».

Le président de l’agglomération a par la suite rappelé les grands objectifs de cette ZAC, dont le Grand Lyon est l’aménageur, et où Grand Lyon Habitat (ex OPAC du Grand Lyon) intervient en tant que propriétaire des murs et du foncier. « Nous sommes ici dans un projet de rénovation urbaine, de requalification » indique Gérard Collomb. Si certains bâtiments, qui datent des années 60, vont ainsi être réhabilités, d’autres vont être purement et simplement démolis.

Reconquête

Comme le bâtiment donnant sur la jonction entre la rue du Professeur Ranvier et l’avenue Jean Mermoz, et dont la démolition va permettre d’ouvrir l’ensemble des immeubles construits et réhabilités sur cet axe apaisé. Un bâtiment tertiaire va ainsi être édifié, afin de développer l’attractivité économique dans le quartier.

Un grand mail piéton va ainsi être créé pour reconquérir l’espace paysager, ceci s’inscrivant dans un aménagement allant de la place Marc Sangnier jusqu’à l’entrée du métro Mermoz Pinel et aux Galeries Lafayette de Bron, amenées elles aussi à être rénovées. « Il faut que, dans quelques temps, cette entrée soit belle ! Si on a enlevé l’autoroute, ce n’est pas pour faire un talus à la place et un mur de béton » lance alors l’édile, qui compte sur les dirigeants des Galeries Lafayette « pour que ce projet soit le plus abouti possible».

Car à l’instar du neuvième arrondissement, qui fait parfois figure de vaste faubourg de Lyon, le huitième a en dix ans connu, dans ce secteur, une mue profonde. « Lorsque l’on connaissait, il y a 10 ans, les usines Valeo, et que l’on voit aujourd’hui les ZAC qui se sont développées (…), le boulevard des Etats-Unis, et le tramway qui a changé la vie des gens et paysagé de grands espaces, oui, le huitième s’est totalement transformé ! » s’est ainsi félicité le maire de Lyon. La ZAC Mermoz Nord.

50% de logements privés

L’une des caractéristiques de la ZAC Nord est également d’apporter un peu plus de mixité sociale dans le quartier. Aussi, à côté des logements sociaux réhabilités des logements vont être proposés à l’accession sur le marché libre, pour revenir à une proportion de 52% de logements sociaux et 48% de logements privés en accession, contre une proportion de 100% auparavant dédiée au social. Le parc central du quartier va être largement requalifié, avec deux espaces de jeux pour les enfants et préadolescents. Un verger collectif et des arbres parrainés ponctueront également la promenade.

En termes de construction et de réhabilitation, Grand Lyon Habitat se concentre pour l’heure sur diverses opérations, comme la réhabilitation, en norme rénovation BBC, du bâtiment Charlie, dédié aux logements sociaux destinés à la location. Deux bâtiments de logements sociaux, Bravo et Tango, vont également être édifiés, avec au pied du premier immeuble, la construction de locaux d’activités. Enfin, les bâtiments E et F vont être démolis, tout comme la chaufferie collective et les garages enterrés.

Le bâtiment B sera également à horizon 2015, démoli. D’ici 2017, Grand Lyon Habitat prévoit également la réhabilitation de logements destinés à l’accession sociale dans le bâtiment D (2015), ainsi que la construction de 3 nouveaux bâtiments de logements sociaux.

» La région Rhône Alpes, impliquée dans les grands projets de Mermoz






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


75.000 euros de subventions de l’État pour la poursuite de «Givors 2 Vallées»

La Métropole de Lyon et la Ville de Givors sont lauréates de l’appel à projets du « plan de transformation des zones commerciales – Entrées de Ville » lancé par le Gouvernement en septembre 2023.


La place Béraudier en pleine transformation

Une visite de chantier des travaux d’aménagement de la place Béraudier, située devant la gare de la Part-Dieu, dans le 3e arrondissement de Lyon, était organisée ce mardi, en présence de Bruno Bernard et Grégory Doucet.


Auvergne-Rhône-Alpes ne sortira pas du ZAN

Laurent Wauquiez a annoncé renoncer à sortir du dispositif « zéro artificialisation nette ». L’opposition a raillé «une utilisation opportuniste des enjeux environnementaux à des fins politiques».


Des promoteurs font l’objet d’intimidations dans des communes carencées

La préfète du Rhône a récemment retiré à certaines communes de la Métropole la compétence d’instruction des permis de construire. Ce qui n’empêcherait pas certains élus d’intimider des promoteurs…


Lancement de la piétonisation de la rue du Mail

nullDans le 4e arrondissement de Lyon, les premiers travaux de réseaux ont débuté en janvier sur le coeur de la Croix-Rousse. La Ville et la Métropole organisaient mercredi une déambulation avec la presse pour faire le point sur le projet.


Rillieux-La-Pape : Ogic lauréat de la consultation organisée par la SERL

nullLe projet «L’Echo» a été choisi pour devenir le porte-drapeau de la réinvention de la ville nouvelle de Rillieux-la-Pape, au cœur de la ZAC «Les balcons de Sermenaz».


Villeurbanne Saint-Jean : le plan de composition a été présenté

Le projet urbain s’affine, avec la présentation samedi 3 février lors d’une réunion publique du plan de composition de celui-ci.


Des maires inquiets suite à l’attaque du Premier ministre contre la loi SRU

nullLa volonté de modifier le calcul du taux SRU pour y inclure le logement intermédiaire a suscité un tollé de nombreux maires et présidents de Métropoles. Ils ont écrit une lettre ouverte à Gabriel Attal.


Réunion publique ce samedi autour du projet urbain Saint-Jean

L’évènement aura lieu ce samedi 3 février au gymnase Jean-Vilar à Villeurbanne


Bron : le réaménagement de la place de la Liberté validé

La Métropole de Lyon a validé le programme du réaménagement de cette place située au coeur de Bron.


La crise de l’immobilier impacte les finances de la Métropole de Lyon

nullLa baisse des droits de mutation a impacté les finances de la Métropole en 2023 et va continuer de les affecter en 2024. Dans son budget, la collectivité table néanmoins sur une stabilité des recettes. Le montant des investissements augmentera par ailleurs de 25 millions d’euros par rapport à 2023.


Tassin la Demi-Lune : la Ville exprime un vœu sur le TEOL

Le conseil municipal de la Ville s’est exprimé lors d’une séance dédiée, répétant déplorer une desserte modifiée par rapport au projet de métro E. La commune a lancé un questionnaire en ligne.


2024, «une année charnière »

nullNous évoquons avec Olivier Bianchi, maire de Clermont-Ferrand et président de Clermont Auvergne Métropole, les grands projets urbains de l’année 2024 sur le territoire de la centralité auvergnate.


Clermont Auvergne Métropole : les travaux d’ « Inspire » vont encore marquer 2024

Le président de Clermont Auvergne Métropole et maire de Clermont-Ferrand, Olivier Bianchi, a présenté cette semaine ses vœux à la presse.


Les travaux de requalification de la Grande rue de la Guillotière débutent

nullLa Métropole de Lyon débute en ce début d’année les travaux de requalification et de végétalisation de la grande rue de la Guillotière, entre la rue Garibaldi et le boulevard des Tchécoslovaques.