Centre commercial de la Confluence : 324.000 personnes la première semaine

Selon le maire de Lyon, Gérard Collomb, la première semaine a été marquée par un record national d’affluence pour un lancement. Ce qui, toutefois provoque des grincements de dents chez les riverains, et les élus d’opposition…

Autrefois havre de tranquillité, le quartier de la Confluence est, depuis l’ouverture du centre commercial, victime du succès de ce dernier. Bouchons, tramway bondés, stationnement anarchique : l’ouverture de ce nouvel équipement ne s’est pas fait sans heurts.

« Le premier soir, ça a changé du tout au tout : les gens allaient au centre commercial à pied, faute de place dans le tramway. Et depuis, ça n’arrête pas », explique Clément un habitant du quartier. Au sud du quartier, les quelques rares places de stationnement gratuites le long du cours Charlemagne sont prises d’assaut. Les 1700 places de stationnement provisoires mises à disposition sur les terrains du marché gare sont, de la même façon, bien occupées.

Affluence record

Unibail-Rodamco semble donc avoir réussi son pari, ô combien essentiel, d’attirer la curiosité pour l’ouverture de ce nouveau centre commercial. La file d’attente pour l’obtention d’une carte de fidélité du centre ou encore l’affluence dans des magasins comme Hollister ou l’Apple Store en témoignent. Rien que lors de la première semaine, 324 000 personnes auraient fréquenté le centre, soit un record national pour un lancement, selon Gérard Collomb qui dévoilait le chiffre hier en conseil communautaire.

Or le gestionnaire du Pôle de Commerces de la Confluence le sait : les premières semaines d’ouverture d’un nouveau centre sont primordiales. C’est la raison pour laquelle la foncière avait énormément investi dans la communication autour de l’inauguration du centre, et mis en garde les équipes municipales sur les difficultés d’accès. « Ce premier mois va être absolument essentiel. On compte beaucoup sur les forces de police municipales pour faciliter la circulation », expliquait Guillaume Poitrinal, président du Directoire d’Unibail, lors de l’inauguration du centre, confiant même avoir « harcelé » les équipes municipales sur ces questions.

L’opposition critique la desserte

Le dirigeant semble avoir eu le nez creux. Car la circulation constitue aujourd’hui sans conteste le point noir dans ce succès commercial. Et face à ces encombrements sur le cours Charlemagne, les élus de l’opposition sont montés au créneau, hier en séance du conseil communautaire du Grand Lyon. Si Michel Havard a, lui, qualifié d’erreur historique l’absence de prolongement du métro A, le maire du quartier, Denis Broliquier, a exprimé ses craintes pour la circulation dans le quartier, alors même que la première phase du projet urbain n’est pas encore terminée, et que des équipements lourds, comme le Musée des Confluences ou la Maison de la Danse vont ouvrir dans les prochaines années.

Cette forte fréquentation du centre pourrait toutefois n’être que provisoire. Chez le gestionnaire du centre, on indique que cette pointe de fréquentation, lors de la première semaine, à 35.000 personnes par jour en moyenne, est largement due à l’effet découverte. Unibail-Rodamco table ainsi sur une baisse de la fréquentation dans les prochaines des semaines pour arriver à un chiffre de 20.000 à 25.000 personnes. Ce qui devrait dès lors soulager les axes de circulation.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Grenoble : prise à bail d’un groupe industriel français pour 6nergy Valley

nullCe projet est situé sur une friche industrielle de la ZAC Bouchayer-Viallet, un quartier en pleine mutation à l’ouest de la ville.


« L’objectif, c’était vraiment d’ouvrir le centre sur l’extérieur, sur la ville »

null
Anne-Sophie Sancerre est la directrice générale des opérations Sud Europe au sein d’Unibail-Rodamco-Westfield. Nous évoquons avec elle l’ouverture de l’extension du centre commercial de la Part-Dieu, mais aussi la sortie de crise avec les réouvertures et le déconfinement.


Le Rooftop de la Part-Dieu inauguré

nullLe maire de Lyon et le président de la Métropole ont inauguré mercredi l’extension du centre commercial de la Part-Dieu et son toit-terrasse, dans le troisième arrondissement de Lyon.


Saint-Quentin-Fallavier : un bâtiment de 28.000 m² pour le compte de LDLC

Ce premier bâtiment mixte d’une surface totale de 27.852 m², dont 977 m2 de bureaux, est construit par Segro.


Champagne-au-Mont-d’Or : le siège de Crédit Agricole Centre-Est renommé «Terralumia»


La banque régionale coopérative et mutualiste avait invité vendredi la maire de la Ville et le président de la Métropole de Lyon pour dévoiler le nouveau nom de l’ensemble immobilier


Villeurbanne : Warm Up Immobilier acquiert un bâtiment industriel

Valoris Real Estate était conseil de cette opération, qui consiste en une rénovation de l’ensemble immobilier.


Nouvelle cité administrative d’État de Lyon : le groupement Eiffage désigné

null
« Eiffage Construction Rhône Loire », accompagnée par les cabinets d’architectes « Snohetta Studio » et « Z architecture », a été retenue pour réaliser ce projet de reconstruction.


3ème édition du festival des entrepreneurs LYVE les 23 et 24 juin

La Métropole de Lyon vise par ce biais à promouvoir l’entrepreneuriat sur le territoire.


Un nouveau cap pour le projet Part-Dieu

nullLe maire de Lyon, Grégory Doucet, et Bruno Bernard, le président de la Métropole de Lyon, ont dévoilé mardi leurs nouvelles ambitions pour ce quartier du troisième arrondissement de Lyon.


Lyon 9 : le siège EMEA de Bandai Namco Entertainment Europe livré

Cardinal a livré cet immeuble de 4.550 m² situé au sein de la ZAC de l’Industrie Nord à Vaise. Celui-ci se veut à l’image de l’entreprise, innovant.


Urban Garden intégralement commercialisé

nullCe campus tertiaire réalisé par Sogelym Dixence et Aire Nouvelle au cœur du biopôle de Lyon Gerland, était commercialisé par JLL. Le laboratoire Viatris a été la dernière prise à bail pour cet ensemble qui totalise 28.000 m².


2020, année record pour les externalisations de patrimoine immobilier

JLL a dévoilé ce mercredi une étude sur les externalisations de patrimoine immobilier par les entreprises en Europe.


Re-Fund offre une solution de refinancement d’actifs immobiliers

Une conférence de presse a récemment été organisée sur la création de cette société qui vise à offrir une solution « flexible et adaptée ».


Villeurbanne : « Impulse » totalement commercialisé

Une nouvelle cession au sein de ce programme porté par 6e Sens Immobilier et Promoval a été réalisée.


Beaune : DCB International vend au groupe Brilhac un terrain de 3.600 m²

Ce terrain est aménagé et viabilisé à usage logistique, et destiné à Veolia Eau.