Le Parc Saint-Antoine va faire place aux modes doux

Le nouveau parc Saint-Antoine proposera 800 places de voitures, contre 812 actuellement, avec de nouveaux services, comme une conciergerie. Surtout, il sera totalement enterré et l’espace en surface sera libéré.

Le chantier des rives de Saône va bientôt entrer dans sa phase opérationnelle en Presqu’île. L’un des plus importants réaménagements dans ce projet qui s’étend sur près de 15 kilomètres sera sans conteste le nouveau parc Saint-Antoine, au niveau de la Presqu’île, qui devrait voir le jour au deuxième semestre 2015.

L’objectif est d’enterrer totalement ce parking, dont une partie s’étendait jusqu’ici en surface, pour libérer de la place en surface, afin de l’aménager en terrasses et le dédier en partie aux modes doux. « L’étage inférieur du parc était inondé en moyenne deux mois dans l’année » a ainsi précisé le maire de Lyon, lors d’une conférence de presse qu’il tenait en compagnie de Jean Louis Touraine, premier adjoint, et Gilles Buna, adjoint à l’aménagement de la ville.

Début des travaux des terrasses en 2015

D’ici trois ans, le parking actuel qui longe les quais de Saône devrait avoir disparu, le parking ayant été déplacé sous les voies de circulation, plus en amont, pour éviter notamment les inondations. Celui-ci est présenté par Gérard Collomb et Lyon Parc Auto, le gestionnaire du parking comme de nouvelle génération, avec notamment conciergerie, lavage automobile et récupération de Colissimo.

On y trouvera également 140 emplacements de vélos et 19 stationnements motos, des espaces pour le covoiturage, pour les véhicules électriques, et l’auto partage. Côté prix, les places de parking ne devraient pas subir d’augmentation, selon le directeur de Lyon Parc Auto, Francis Gindre.

Ce n’est que par la suite que le lancement des travaux en surface interviendra. Le choix du concepteur paysagiste, qui travaillera sur des berges pratiquement aussi larges, à cet endroit, que celles du Rhône, devrait intervenir en amont, à la fin de cette année. Le début des travaux devrait ainsi intervenir au deuxième semestre 2015.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Le futur SCOT se discute en octobre au travers de réunions de concertation

Ce lundi, le Sepal a invité les habitants à prendre la parole pour exprimer leurs aspirations pour l’avenir de leur cadre de vie. 5 autres réunions vont avoir lieu ce mois, dont une ce mardi à Lyon.


Reconversion du centre d’échanges de Perrache : la convention est signée

nullLa Métropole de Lyon a indiqué vendredi avoir signé la convention d’exclusivité avec Apsys et Quartus pour la reconversion du centre d’échanges de Lyon Perrache.


Presqu’île de Lyon : des réunions publiques de proximité sur le projet d’apaisement

Des réunions publiques de proximité vont se tenir dans le courant du mois dans le 1er et le 2e arrondissement de Lyon.


4 déclarations d’engagement pour des quartiers de la Métropole

La Métropole de Lyon et l’agence nationale pour la rénovation urbaine ont signé jeudi des déclarations d’engagement pour 4 quartiers prioritaires de la politique de la ville.


Givors : convention de renouvellement urbain approuvée pour Les Vernes

La Métropole de Lyon a approuvé lors d’un conseil métropolitain la convention de renouvellement urbain pour le quartier « Les Vernes ».


Avant le congrès HLM, les élus font pression pour une régulation du foncier


Avant le congrès de l’USH qui se tiendra cette semaine à Lyon, les élus de toute la France ont signé, dans le JDD, un appel à la régulation du foncier pour faire face à la crise du logement.


Devant les promoteurs, la Métropole dit souhaiter une régulation des prix du foncier

Béatrice Vessiller et Renaud Payre ont, à l’occasion des pyramides d’argent de la fédération des promoteurs immobiliers, exprimé leurs ambitions en matière de production de logements.


Villeurbanne : inauguration des résidences « Cosmopolis » et « Arch »


Ces résidences développées par Rhône Saône Habitat et Cogedim ont été inaugurées le 14 septembre. La première comprend des logements en bail réel solidaire. Le maire et du vice-président de la Métropole de Lyon, ont, à cette occasion, appelé à une régulation du foncier.


« Nous, promoteurs, n’achetons pas des fonciers chers de gaieté de coeur »

nullPascal Boulanger est le président de la fédération des promoteurs immobiliers (FPI). Nous évoquons avec lui son ressenti après la présentation des premières mesures prises suite aux Assises du bâtiment et des travaux publics, mais aussi les problématiques en matière de foncier.


Face aux difficultés d’accès à Lyon, un maire signe une lettre ouverte

Patrick Guillot, maire de Saint-Cyr-au-Mont-d’Or, s’est fendu vendredi d’une lettre ouverte à Bruno Bernard, président de la Métropole de Lyon et du Sytral pour alerter sur la situation en matière de déplacements.


Saint-Étienne accueillera la Galerie Nationale du design

nullLe président de la République a confirmé l’installation de celle-ci au sein de la Cité du Design. Elle présentera sur près de 1.000 m² des pièces nationales d’œuvres design issues des collections de diverses institutions.


Signature d’une convention entre la Métropole de Lyon et le Cerema


La collectivité et le centre d’études et d’expertise ont signé une convention de partenariat et d’innovation sur la transition environnementale et énergétique.


Catherine Vautrin devient présidente de l’ANRU

L’ancienne ministre déléguée à la cohésion sociale et à la parité a été nommée a la présidence du conseil d’administration de l’agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU). Elle succède à Olivier Klein, désormais ministre délégué au logement


La mue du centre-bourg de Saint-Laurent-de-Mure


em2c et Édouard Denis ont posé courant juillet la première pierre d’Esprit Village, opération qui s’inscrit dans l’émergence d’une nouvelle polarité au sein du centre-bourg de la commune de l’Est lyonnais.


« Porter une dynamisation de l’ensemble de la commune »

Patrick Fiorini est le maire de Saint-Laurent-de-Mure. Nous évoquons avec lui la transformation du du Centre Bourg Laurentinois.