Les Autoentrepreneurs répondent à la FFB

La fédération des autoentrepreneurs a riposté aujourd’hui aux attaques de la Fédération française du bâtiment (FFB), qui souhaitent la fin du régime dans le secteur du bâtiment.

La Fédération des autoentrepreneurs contre-attaque. Inquiète de voir la fédération française du Bâtiment régulièrement pointer le régime des autoentrepreneurs, dans ses 85 propositions aux candidats aux élections législatives des 10 et 17 juin, la fédération des autoentrepreneurs s’est fendue d’un communiqué. Alors que la fédération du bâtiment demande l’exclusion des auto entrepreneurs du secteur afin de « lutter contre le dumping social et le travail illégal», la fédération des autoentrepreneurs a jugé « inacceptables » ces arguments, car ils ne reposent pas sur le principe de la vérité.

En effet pour les autoentrepreneurs, la distorsion de concurrence n'existe pas entre ces régimes. La fédération s’appuie notamment sur une étude des experts comptables, qui en avaient fait la démonstration en publiant, en mai 2009, un comparatif des statuts de l’entrepreneur individuel.

« Pas de dumping fiscal »

En outre, notent-ils « les auto-entrepreneurs ne font pas de dumping social et ne s’affranchissent pas du droit commun pour exercer une activité moins taxée, parce que moins complexe administrativement ». Elle pointe en outre le fait que la FFB confond simplification et déréglementation, ce qui n’a rien en commun. « Les auto-entrepreneurs cotisent au fond de formation professionnelle sans pouvoir en bénéficier » fait-elle en outre remarquer.

Elle pointe également un des autres arguments avancé par la FFB : la TVA. Alors que celle-ci est récupérée par les uns alors qu’elle est perdue par les autres, le non assujettissement à la TVA n’est selon la fédération des autoentrepreneurs, ni un avantage, ni un inconvénient « c’est une autre façon de gérer une activité » selon eux.

La fédération des autoentrepreneurs demande enfin à la FFB de plutôt se battre pour une simplification de leur régime « plutôt que de s’acharner contre les centaines de milliers d’auto-entrepreneurs qui, par leur activité, participent eux aussi activement à la croissance de notre pays », notant au passage que 9 auto-entrepreneurs sur 10 ont une activité qui n’a rien à voir avec le bâtiment.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


La CAPEB reçue par la Métropole le 14 janvier sur la ZFE

La CAPEB Rhône et Grand Lyon sera reçue par la Métropole concernant la zone de faibles émissions, qui a été durcie au 1er janvier.


La CAPEB satisfaite de la qualification RGE «chantier par chantier»

Depuis l’entrée en vigueur au 1er janvier de l’arrêté du 24 décembre 2020, une expérimentation est lancée pour deux ans afin de mettre en œuvre la qualification RGE « chantier par chantier ».


Ingénierie : le ralentissement impacte le secteur

Les sociétés d’ingénierie sont toujours impactées par le ralentissement économique, selon la dernière édition du baromètre économique de Syntec-Ingénierie.


BTP Rhône et Métropole redoute l’inertie des aides étatiques et des projets locaux

null
Pour sa rentrée, Samuel Minot, le président de la Fédération BTP Rhône et Métropole a une nouvelle fois tiré la sonnette d’alarme. S’il reconnait que les mesures de soutien à l’économie et au secteur sont nombreuses, il craint leur inertie et par là-même, le risque qui pèse sur l’emploi.


6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


Écoles, collèges : performance énergétique et piétonisation, priorités de la Métropole

La piétonisation aux abords des établissements scolaires a été lancée dès cet été de manière prioritaire. La Métropole va également lancer un audit en matière de performance énergétique des collèges.


Les chantiers reprennent dans la Métropole de Lyon


BTP Rhône et le président de la collectivité organisaient ce mardi une visite presse sur deux chantiers à savoir la promenade Moncey et la construction du nouveau bâtiment du CIRC, pour faire un point sur l’impact de la crise du Covid-19.


Covid-19 : le secteur de la construction demande un arrêt temporaire des chantiers

Le secteur a alerté le gouvernement et demande un arrêt temporaire des chantiers afin de s’organiser.


L’indice IPEA en hausse de 0,2% au 4ème trimestre

Les prix des travaux d’entretien-amélioration des bâtiments augmentent dans la même mesure qu’au trimestre précédent. Cette parution intervient quelques jours après celle du climat des affaires dans le bâtiment, ressorti stable à un haut niveau.


Fin d’année en demi-teinte pour l’artisanat du bâtiment dans la région

La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes a fait part ce mardi de son point de conjoncture trimestriel.


Rénovation énergétique: les fédérations prônent l’interdiction de la prospection téléphonique

La FFB et la CAPEB ont, dans un communiqué commun, déclaré vouloir des mesures d’interdiction de la prospection par voie téléphonique réalisée par des centres d’appels.


Worldskills 2023 : le comité de coordination est créé


La création de ce comité nommé « Génération Lyon 2023 » a été réalisée mercredi à l’occasion du lancement du compte à rebours de ces olympiades des métiers. Les sélections régionales se dérouleront ce trimestre.


Ecoreno’v : nouvel effort de la Métropole pour le dispositif


Le président de la Métropole de Lyon, David Kimelfeld, a annoncé ce jeudi une rallonge de 10 millions d’euros pour le dispositif d’écorénovation.


Inscriptions record aux sélections régionales Worldskills

Le bâtiment en Auvergne-Rhône-Alpes totalise 343 inscrits des 1088 candidats.


Rénovation énergétique : l’État veut rétablir la confiance

Trois ministres ont présenté mardi les actions pour renforcer la lutte contre la fraude, améliorer l’information des consommateurs et rétablir la confiance en matière de rénovation énergétique.