Les ventes de logements neufs plongent au 2ème trimestre

La FPI a fait état de chiffres des ventes de logements neufs en baisse de 29% au deuxième trimestre.

Les ventes de logements neufs ont reculé de 29% au deuxième trimestre par rapport à la même période de l’an dernier. C’est ce qu’a annoncé la FPI, la fédération des promoteurs immobiliers, qui représente environ 82% du marché (hors résidences avec services) immobilier.

Les ventes de logements neufs aux particuliers ont fait état d’un repli de 29% des ventes au 2ème trimestre, soit une baisse encore plus marquée que celle du 1er trimestre de la même année (-25%). Sur la totalité du semestre, on a donc assisté à une baisse de 27% des ventes des promoteurs par rapport au premier semestre 2011 à 27 079 unités.

Les promoteurs, du fait du ralentissement des ventes, ont du coup mis le frein sur les mises en ventes pour minimiser le stock: la baisse est ainsi nettement plus accentuée au deuxième trimestre 2012 (-21%) qu’au premier. Résultat : les mises en ventes ont reculé sur l’ensemble des six premiers mois de 16% par rapport à la même période de l’année 2011.

Offre commerciale en hausse

Du fait de ces mises en ventes en moindre baisse par rapport aux réservations, l’offre commerciale tend à se gonfler. Et même si la FPI note que sur un échantillon représentant les 2/3 de l’offre, 45% correspondent à des opérations en cours de pré-commercialisation qui peuvent encore être abandonnées, les chiffres restent en effet en nette augmentation, de 19% par rapport à l’année précédente. Ce qui représente plus d’un an de ventes (13.1 mois), soit 61 424 logements. Mais l’offre de logements achevés ou en cours de construction, qui représente le stock physique de logements « ne devrait guère excéder le chiffre de 35 000 unités, soit 7 à 8 mois de ventes » explique la FPI.

Malgré ce net recul des ventes, qui s’explique notamment par l’effondrement des ventes à investisseurs individuels du fait notamment de la fin du Scellier (-49% au 2ème trimestre 2012 et -45% au cours du semestre, soit 10 235 logements), les prix n’ont pas diminué et restent quasi stables depuis le début de l’année 2011. +1.2% au deuxième trimestre par rapport au deuxième trimestre de l’an dernier. On notera toutefois une hausse moyenne de 2.2% des prix en province et une baisse de 3.4% de ces derniers en Ile-de-France. En parallèle, on notera que les ventes à accédants se tiennent : -9% sur le trimestre et -8% pour le semestre, soit 16 844 logements.

Moins de 75.000 ventes en 2012 ?

La baisse des ventes trouve son explication dans l’effet conjugué « de la forte réduction de l’avantage fiscal accordé à l’investissement locatif, de la faiblesse de l’accession à la propriété dans le neuf, liée aussi bien à la diminution significative de l’aide à l’accession sociale due à la réforme du PTZ+ fin 2011 qu’à l’attentisme des ménages dans un contexte économique incertain ; des prix élevés sous le double effet de la dérive des charges foncières et des coûts de construction renchéris par l’accumulation des normes et l’amélioration de la qualité des constructions ; du durcissement des critères d’octroi du crédit » explique la FPI.

Sur les prévisions de ventes, la FPI craint que ces dernières ne dépassent pas 75 000 unités en 2012. « De surcroît, l’abandon d’opérations au 2ème semestre de l’année pourrait venir dégrader encore ces prévisions » craint la fédération.

Pour François Payelle, président de la Fédération, « la baisse tant des ventes que des mises en chantier est très inquiétante. Si cette situation devait se prolonger, elle aurait des conséquences très négatives pour nos entreprises et leurs salariés, pour l’activité et l’emploi dans la filière ainsi que pour le logement de nos concitoyens ». Le patron de la fédération note également que pour satisfaire à l’objectif des annuel de 500 000 logements fixé par le Président de la République, il faudrait que la promotion privée réalise à elle seule 150.000 logements.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Quand on voit certains logements neufs comment ils se dégradent rapidement (les malfaçons : fissures, écoulement d’eau, chaleur étouffante en été en BBC et j’en passe ), il faut être plus que prudent pour investir dans du neuf.
Il vaut mieux un bon ancien déjà là depuis 2 siècles qu’un logement neuf, qui donnera dans 10 ou 20 ans ???
La qualité des constructions s’est considérablement dégradée ces dernières années, même si parfois les logements ont l’air super design ce n’est pas forcément le cas fonctionnellement.
Prudence sur les promesses des promoteurs !!

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Promoval et Mediprom acquièrent le 17 Place Bellecour

Les opérateurs ont remporté la consultation menée par les Hospices Civils de Lyon.


La baisse des mises en chantier de logements se poursuit


Le service des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique a publié ce jour les chiffres des permis de construire et des mises en chantier, notamment en Auvergne-Rhône-Alpes.


Lyon 2 : l’«espace de santé et prévention» vendu à Alliance Santé Confluence


Ce groupement de trois opérateurs de santé et de la Banque des territoires a acquis auprès de Linkcity ce programme situé au cœur du quartier du 2ème arrondissement de Lyon.


La nouvelle RE2020 présentée


La ministre de la Transition écologique et la ministre chargée du Logement ont fait part ce mardi des principales orientations de la réglementation environnementale 2020. L’une des principales mesures est l’élimination, à terme, du chauffage au gaz.


La CAPEB Rhône et Grand Lyon demande un report de la ZFE

Pour la CAPEB Rhône et Grand Lyon, la zone de faibles émissions aura des conséquences sur l’emploi. Les responsables demandent ainsi de rencontrer les élus de la Métropole.


La promotion attend un déblocage des projets au niveau local


La déclinaison locale du pacte pour la relance de la construction durable récemment signé par les professionnels et le ministère en charge du logement devrait permettre de faire avancer un certain nombre de projets.


La promotion immobilière face à la crise de l’offre

La fédération des promoteurs immobiliers présentait la semaine dernière ses chiffres de ventes pour le troisième trimestre au niveau national.


Après Epure, Youse planche sur 3 nouveaux dossiers


Alors qu’elle a livré sa première opération cet été à Lyon Gerland, la jeune société de promotion lyonnaise Youse mène aujourd’hui trois dossiers de front : People Connect à Grenoble, la Villa Monoyer à Lyon 3e ainsi que la All In Academy à Décines.
» La « All In Academy », conseillée par JLL


Immobilier: premières baisses de prix à Lyon

Le constat a été dressé dans la dernière note immobilière de conjoncture immobilière des notaires de Rhône-Alpes publiée chaque trimestre.


Immobilier neuf : les prix en forte hausse dans le Rhône sur un an


Plusieurs acteurs du secteur ont publié lundi le 1er baromètre digital de l’immobilier neuf.


Un pacte national pour la relance de la construction durable


Ce pacte matérialise l’engagement pour la relance de la construction de logements avec les principales fédérations et organisations.


Un nouvel effort sur l’accession sociale souhaité par les Coop’HLM et Procivis


Si les deux organisations se sont montrées satisfaites du report à fin 2022 la disparition du PTZ, elles demandent la mise en place d’une prime exceptionnelle à l’achat et un soutien aux dispositifs PSLA et BRS.


Malgré une reprise sur un trimestre, les ventes de logements neufs baissent


24.300 logements ont été réservés au 3eme trimestre, ce qui marque un redressement par rapport au 2ème trimestre. Ce niveau reste néanmoins inférieur à celui observé un an plus tôt à la même période.
» L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon
» « Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


L’activité du marché immobilier neuf en chute libre à Lyon

Si les prix continuent de s’envoler, les ventes et les mises en vente de logements neufs sont en nette baisse dans la Métropole de Lyon.


« Nous n’avons pas connu ça depuis 20 ans »


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du secteur et l’impact du second confinement.