Un rapport préconise une hausse du plafond du livret A étalée sur 4 ans

Un rapport destiné au gouvernement préconise de reporter à 2015 et 2016 les futures hausses du plafond du livret A. Les hausses du plafond de 2012 seraient auparavant évaluées.

Le rapport Duquesne, du nom de l’ancien conseiller économique de Lionel Jospin lorsqu’il était premier ministre, était très attendu. Remis mercredi au ministre de l’économie, celui-ci préconise de reporter à 2015 et 2016 les relèvements du plafond du livret A, après évaluation des hausses de plafond de 2012.

Le candidat François Hollande avait promis de relever immédiatement après son élection de 100% le plafond du livret A, afin de le porter à 30.6000 euros. Néanmoins, le gouvernement de Jean Marc Ayrault a par la suite temporisé, en expliquant que la promesse serait tenue dans les 5 ans, certains acteurs du secteur financier craignant une fuite des capitaux vers le livret A, dont la collecte est assurée à la fois par la caisse des dépôts et les banques. Finalement, la hausse sera relevée en deux fois, de 25% au 1er octobre, puis de nouveau de 25% d’ici la fin de l’année.

Selon ce rapport, la hausse de 50% prévue pour cette année permettrait de compenser la non indexation sur l’inflation : le plafond était resté le même depuis novembre 1991. Si tel avait été le cas, le plafond devrait aujourd’hui se situer à 22.000 euros.

Un impact sur la liquidité des banques

Toujours selon ce rapport, la rémunération des banques devrait être abaissée, et leur taux indexé sur la croissance du PIB, qui est aujourd’hui quasiment nulle. Un doublement des plafonds du livret A et du LDD devrait permettre de dégager, selon lui, entre 30 et 55 milliards d'euros sur une période de 18 mois à deux ans, à hauteur de deux tiers pour le livret A et d’un tiers pour le LDD. Des fonds qui proviendraient des dépôts à vue et des livrets bancaires fiscalisés pour deux tiers, et des fonds consacrés à l'assurance vie pour un tiers. Du fait du relèvement du plafond, les hausses pourraient être impactées à hauteur de 15 milliards d'euros sur la liquidité des banques, ce qui justifierait le report des deux autres hausses du plafond.

Le rapport propose en outre à 0,40%, contre 0.50% aujourd’hui, la rémunération de la collecte du livret par les banques. Le taux de centralisation auprès de la Caisse des Dépots resterait quant à lui à 60%. Du côté des épargnants, il propose que le taux du livret soit indexé sur l’inflation, avec un bonus en cas de croissance du PIB. Ces deux mesures cumulées permettraient d’économiser 600 à 800 millions d'euros. La baisse du taux pourrait permettre d’abaisser les taux des prêts au logement social.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Est Métropole Habitat distribue des paniers repas aux étudiants

Cette opération a lieu ce samedi auprès des étudiants de 16 résidences étudiantes de Villeurbanne, Vaulx-en-Velin et Vénissieux.


La démolition de la barre Monmousseau, acte majeur du NPNRU à Vénissieux

Ce vendredi 2 avril était un jour majeur pour le plateau des Minguettes, à Vénissieux. La barre Monmousseau a en effet été détruite par implosion à Vénissieux. Une opération qui s’inscrit dans le NPNRU 2020/2030.


Action Logement a lancé le 3ème AMI de l’opérateur national de vente

Les deux premiers appels à manifestation d’intérêt, lancés en juillet 2018 et septembre 2019 avaient permis l’acquisition de 3.433 logements répartis en 94 biens.


Pour la relance de la production, CDC Habitat lance un appel à projet

CDC Habitat a indiqué mercredi lancer un appel à projets pour la relance de la production de logements sur la période 2021-2022.


Les conventions d’utilité sociale des 3 OPH métropolitains ont été signées

La signature a eu lieu mercredi au Grand Lyon entre la secrétaire générale de la préfecture du Rhône et le vice-président de la Métropole de Lyon.


La Ville de Lyon a présenté sa PPI 2021-2026

nullLe projet de programmation pluriannuelle des investissements 2021-2026 a été présenté ce jeudi devant le conseil municipal. Il comprend notamment des élements en matière de logement.


Un accord de relance de 216 M€ signé entre l’État et la Métropole

L’État et la Métropole de Lyon ont identifié des mesures qu’ils se donnent pour objectif de cofinancer ensemble en 2021 et 2022.


Action Logement lance un appel à projets pour le financement d’OFS

Pour financer des organismes de foncier solidaire, le groupe paritaire a décidé de lancer un appel à projet.


Protocole pour atteindre l’objectif de production de logements sociaux

Pour relever le défi de produire 250.000 logements sociaux en deux ans, Emmanuelle Wargon, le mouvement HLM, la Banque des territoires et Action Logement ont signé un protocole d’engagements.


La programmation d’Alliade Habitat a été impactée par la Covid en 2020

La direction de la filiale d’Action Logement a, en début de mois, dressé un bilan de son activité l’année dernière.


«Le navire Opac est robuste. Il tient bien la mer »

nullXavier Inglebert est le nouveau directeur général de l’Opac du Rhône. SAC avec Loire Habitat, diversification des sources de financement, nouvelle convention d’utilité sociale avec l’Etat: nous évoquons avec lui les enjeux de l’office public de l’habitat du département du Rhône.


Réforme de la loi SRU : le Sénat lance une consultation des maires

Cette consultation se tiendra sur son site internet.


L’Opac du Rhône devient organisme de foncier solidaire

nullL’office veut par ce biais devenir un acteur incontournable de l’accession sociale à la propriété.


«La VEFA et la maîtrise d’ouvrage directe sont très complémentaires»

Nicolas Bouzou, directeur du cabinet d’études économiques et de conseil Asterès, commente une étude que sa structure a réalisée pour Alila : « La Vefa et le logement social : plus de mixité et plus d’efficacité économique ».


La VEFA a des prix de revient inférieurs à la maîtrise d’ouvrage directe

nullLe cabinet d’études économiques Asterès a récemment étudié, sur un demande du promoteur Alila, l’impact de la Vefa pour répondre aux besoins en matière de logement, notamment social.