Villeurbanne : inauguration dans le quartier de la Poudrette

Le maire de Villeurbanne, Jean-Paul Bret, a inauguré, en présence du préfet de région, Jean-François Carenco, les différents aménagements et voiries réalisés dans le quartier de la Poudrette.

Jour d’inauguration dans l’îlot de la Poudrette, à Villeurbanne. Ce quartier de l’extrême sud-est de la ville, tout juste coupé du Carré de Soie, au nord, par un quartier résidentiel, avait en effet, dans le cadre du premier plan de rénovation urbaine, fait l’objet de divers réaménagements, conduits notamment par Villeurbanne Est Habitat, l’OPH (Office Public de l’Habitat) principal du secteur.

Pour cette inauguration, le préfet de région, Jean François Carenco,qui était présent, a salué cette réalisation, et a mis en avant le fruit du travail des élus, "des hommes et des femmes qui se lèvent le matin en ayant un peu en tête l'intérêt général".

Marie-Odile Novelli, vice-présidente de la région Rhône-Alpes en charge de la politique de la Ville, du logement, et des solidarités, et Olivier Brachet, vice-président du Grand Lyon en charge de l'Habitat, ont également salué cette réalisation, tout comme Jean-Paul Bret, le maire de Villeurbanne , qui a rappelé l'historique du quartier et la genèse de son renouvellement urbain. L’îlot de la Poudrette, situé dans le quartier des Brosses, comptait en effet, à l’origine, 900 logements, dont 300 logements sociaux. Mais au milieu des années 90, l’îlot présentait un certain nombre de dysfonctionnements, dus notamment à sa position enclavée dans le quartier, une seule rue desservant l’ensemble de l’îlot.

Un projet lancé dès 1998

De ce fait, dès 1998, la municipalité a lancé une réflexion sur le quartier de la Poudrette, qui a abouti plus tard à son classement en zone ANRU. Le projet de renouvellement urbain a été présenté en 2003 avec le schéma d’intention. Le projet sera plus tard inscrit au programme Anru entre 2005 et 2007.

Jean Paul Bret, à la Poudrette le 4 octobre (SDH/LPI)

Les objectifs ont notamment été la dédensification du secteur, via la démolition en 2007 du patrimoine de Scic Habitat Rhône Alpes. Le désenclavement de l’îlot a également été organisé, de 2010 à 2012, par la création d’une voie nouvelle le traversant, desservant les résidences Auriol et Bastié en se connectant sur les rues de la Poudrette et Nicolas Garnier. La seconde relie la rue de la Poudrette à la nouvelle rue Serge Ravanel.

Villeurbanne Est Habitat, le principal OPH du secteur, a en outre redécoupé, à l’occasion de cette redéfinition de la voirie, ses résidences, lesquelles étaient jusqu’ici accessibles uniquement par la rue de la Poudrette. Des locaux à vélo ont été aménagés, ainsi que de nouveaux bacs à ordures ménagères. Les serrureries ont été changées dans les différentes résidences, ainsi que des espaces de jeux et de détente.

Des espaces repensés

Outre ces aménagements, des jardins familiaux ont été créés, en lieu et place du square Pierre Chanel (3300m2), très peu utilisé. Celui-ci a fait place à 30 jardins individuels d’une surface de 70 m2, et une parcelle collective de 250 m2 gérée par la maison de quartier. Au centre de l’îlot, un espace public de 200 m2 l’espace public Germaine Tillion a en outre été créé.

Par ailleurs, les espaces publics et ceux des résidences ont été séparés. Les espaces privés des résidences de Villeurbanne Est Habitat ont quant à eux été réorganisés et améliorés. En outre, une dose de mixité a été introduite, avec la création, à proximité de deux programmes privés d’accession à prix abordables, dont le premier « Couleur Soie » a déjà été livré.

La région Rhône-Alpes, représentée par Marie Odile Novelli, a financé à hauteur de 500.000 euros ce projet. (SDH/LPI)

Par ailleurs, la reconfiguration de l’îlot va se poursuivre, avec cette fois-ci un renforcement thermique des résidences. Au final, ce seront 7.6 millions d’euros qui auront été injectés dans le projet, dont 2.8 millions pour la seule démolition, et 2.3 millions pour le réaménagement de la voirie. Cette dépense a été portée à 750.000 euros par la mairie de Villeurbanne, 1.5 million par le Grand Lyon, 1.05 million par les bailleurs, 500.000 euros par la Région (dont 150.000 via Villeurbanne Est Habitat) et 3.2 millions par l’ANRU.

« La participation sur fonds propres de VEH a été de 1 million d’euros »






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Un soutien étatique aux projets de jardins partagés et collectifs

Cette mesure de soutien à ces projets en zone urbaine ou périurbaine se traduit par une enveloppe de 17 millions d’euros.


La Ville de Lyon veut renforcer le lien nature-enfant

42 projets de végétalisation sont lancés dans les crèches.


Philippe Cochet critique les «menaces» de la Métropole sur les communes

Le maire de Caluire-et-Cuire a, lors de la commission permanente de la Métropole de Lyon, fustigé la tendance à l’autoritarisme du président de la Métropole de Lyon et « la verticalité de l’exercice du pouvoir ».


Un premier trolleybus nouvelle génération sur la ligne C13

Le SYTRAL accélère la transition énergétique via une politique de renouvellement de l’ensemble des véhicules de son réseau bus.


Pascale Gibert nommée directrice générale de LPA

null
Avec cette nomination, c’est la première fois qu’une femme occupe ce poste ce poste au sein de la société d’économie mixte.


Bientôt les premières pierres de «L’Autre Toit»

Le début de ce programme immobilier de 50 logements situé dans le quartier de « L’autre Soie » à proximité du Carré de Soie devrait intervenir au printemps.


Thizy-les-Bourgs est l’un des lauréats du programme POPSU Territoires

Jacqueline Gourault a annoncé lundi les lauréats de ce programme national de recherche-action sur les petites villes et les territoires ruraux.


L’installation en zone rurale, un choix pour les jeunes actifs et les familles

L’INSEE a publié une étude sur l’installation dans les communes rurales en Auvergne Rhône-Alpes. Selon cette étude, il s’agit là d’un choix de proximité, privilégié par ce type de populations.


T9, le projet de tram entre Vaulx-en-Velin La Soie et l’ouest de Villeurbanne est lancé

Le comité syndical du SYTRAL a voté lundi dernier l’engagement de l’opération de cette ligne qui reliera Vaulx-en-Velin/La Soie à Villeurbanne/La Doua et/ou Charpennes.


Jean-Jacques Boyer, nouveau sous-préfet de Villefranche-sur-Saône

nullAuparavant sous-préfet de Chalon-sur-Saône, il succédera à Pierre Castoldi le 1er mars.


Neige et froid à Lyon : de nouvelles places d’hébergement

Au regard des conditions climatiques à venir, le dispositif de veille saisonnière est renforcé.


Permis de construire : la Métropole de Lyon veut accompagner les promoteurs

A l’occasion de la présentation des chiffres du CECIM, Renaud Payre, vice-président de la Métropole de Lyon en charge de l’habitat, a voulu rassurer le secteur.


Ludovic Jourdain, nouveau directeur de Transdev Auvergne-Rhône-Alpes

Il prend la suite de Sylvie Baqué. Le nouveau dirigeant occupe désormais également le poste de PDG de la STAS Saint-Étienne.


Tram T10 entre Vénissieux, Saint-Fons et Lyon 7ème : le projet est lancé

null
Les élus du SYTRAL ont voté ce lundi en comité syndical l’engagement du projet visant à la réalisation d’une ligne de tramway entre la gare de Vénissieux et le secteur de Gerland.


Meublés de tourisme : accord sur une feuille de route avec l’État

Emmanuelle Wargon, ministre déléguée au Logement, 7 associations de collectivités territoriales et 30 villes, agglomérations et Métropoles se sont accordées sur une feuille de route commune.