Lyon : le marché de la promotion immobilière au point mort

Les réservations nettes sont en recul de 39% au troisième trimestre. Les prix n’ont augmenté que de 0.9% sur la période par rapport au troisième trimestre 2011.

Les prix dans la promotion immobilière ont progressé de manière modérée au troisième trimestre à Lyon. Sur cette période, les prix ont en effet progressé de 0.9%, à 3717 euros le mètre carré dans l’aire urbaine de Lyon, contre 3683 euros l’an dernier à la même période.

Les réservations nettes se montent ainsi à 646 ce trimestre, soit une diminution de 39%, le recul atteignant ‐28% par rapport aux 9 premiers mois de 2011. Les réservations nettes à investisseurs ont nettement reculé sur la même période. Sur le troisième trimestre, les réservations nettes à investisseurs sont en repli de 47%, contre 39% pour le marché global (acquéreurs + investisseurs).

Comme au niveau national, les ventes à investisseurs ont très nettement reflué par rapport à l’an dernier. Entre juillet et septembre 2012, elles se montent à 319 ventes, contre 605 ventes l’an dernier. La baisse est ainsi de 44% en volume par rapport au troisième trimestre 2011.

Hausse de la part des ventes à occupant

Les ventes à occupant, si elles se réduisent de 29% sur la période, voient en revanche leur part progresser mécaniquement, avec une hausse de 51% des ventes ce trimestre, contre 43% sur la même période de 2011. Les ventes en bloc augmentent pour leur part de 1%, à 478 unités.

Enfin notons la poursuite de l’augmentation de l’offre commerciale, qui se rapproche du délai de 20 mois de vente, à 19,1 mois de vente contre 11,3 mois à fin septembre 2011. Cette hausse du délai est également due à la baisse des ventes. Aussi, en valeur absolue, l’offre commerciale diminue légèrement par rapport au trimestre précédent, à , à 4 105 logements disponibles à fin septembre, contre 4 222 logements disponibles à fin juin 2012. De la même façon, sur 12 mois, le stock physique de logements est resté quasiment stable, avec une hausse de seulement 2%.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Le nerf de la guerre, c’est le prix au m2 final, qui depend du foncier et des couts de constructions.

Pour relancer le marche , il faudrait s’inspirer des allemands dont le m2 est deux fois moins chere pour une meilleur qualite.

D’autant plus que la densite de population est plus forte en allemagne, donc c’est possible de sortir des immeubles deux fois cher en France, seule la velonte politique manque. Elle finira par venir quand l’économie sera dans le rouge

Signaler un abus

baissez les prix, faudra vous le repeter combien de fois?

quoi? vous pouvez pas? Et bien coulez alors!

Signaler un abus

C’est beaucoup trop cher pour ce que c’est effectivement. Ce n’est pas parce que c’est neuf que cela garantie la qualité de vie
Quartiers ne donnant pas envi de s’attarder longtemps !! Balcons partout c’est bien sauf que vous profitez aussi de tous les balcons aux alentours de vos voisins. Les charges en BBC peuvent être élevées en raison d’un cout important de maintenance de tout les super équipements et la construction n’a pas forcément été bien maitrisé !
Le charme du carrelage blanc euh !!! chacun ses goûts.
Et la question importante qu’est ce qu’ils vont devenir en vieillissant ? vont ils se bonifier comme le bon vin ou se dégrader (parfois en levant la tête pas mal d’immeubles de quelques années avec peintures qui tombent, voire des fissures) !!! A méditer

Signaler un abus

a voir absolument!!!!!!

http://envoye-special.france2.fr/envoye-special-la-suite/immobilier-du-reve-au-cauchemar-4-ans-apres-24-novembre-2012-4680.html

jai echappé a des situations identiques, et jai su ne pas signe a temps……

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’absence de ministère du logement pointée par les fédérations

Les organisations professionnelles ont regretté l’absence de portefeuille spécifique dédié au logement, consécutivement à l’annonce vendredi du nouveau gouvernement.


Eiffage Immobilier a inauguré «Évolution » à Rillieux-la-Pape


Le programme compte 88 logements qui vont du T2 au T4. Une grande surface alimentaire a ouvert ses portes il y a quelques semaines au rez-de-chaussée.


Virginia Bernoux nommée présidente du directoire du groupe Ogic

nullL’ancienne directrice régionale de Cogedim accède à ce poste deux ans après être entrée chez OGIC en qualité de Directrice Générale Logements, Grands Projets et Innovation.


Pont-de-Claix : le programme « Impulsion » a été inauguré

Ce programme de 118 logements a été inauguré début mai, après 24 mois de travaux.


Lyon 5 : les travaux de « Green Side » ont débuté

nullCe programme immobilier de 138 logements est développé par Linkcity Sud-Est dans le quartier de Champvert. Il offrira une surface habitable d’environ 9.000 m² répartie sur 6 bâtiments.


L’artisanat du bâtiment fait part d’indicateurs en baisse

La CAPEB Auvergne-Rhône-Alpes a fait part d’un « marché en souffrance dans un contexte économique bouleversé ».


Vers un futur redéveloppement de l’ex-clinique du Tonkin à Villeurbanne

null
Novaxia Investissement, Icade Promotion et Imring ont annoncé avoir signé un partenariat portant sur le redéveloppement de 5 actifs acquis auprès du groupe Ramsay. Dont l’immeuble villeurbannais.


Avec Good Morning !, Cardinal revisite la résidence étudiante

L’opérateur immobilier lyonnais Cardinal, connu pour ses activités de promoteur, développe depuis 2008 des activités d’exploitation. Plus précisément, à travers ses filiales Cardinal Gestion, Cardinal Campus et Cardinal Workside, le groupe finance, construit et anime des résidences gérées, étudiantes, de coliving, de l’hôtellerie courts séjours et des espaces de coworking nouvelle génération. Il vient de franchir une nouvelle étape du côté des résidences étudiantes.


Dardilly : Nacarat lance «Coeur Esplanade»

nullCe programme se veut « durable et exemplaire », explique le promoteur.


Les ventes de logements neufs toujours en baisse en région lyonnaise

Au titre du 1er trimestre, les réservations ont baissé de 10%, selon la fédération des promoteurs immobiliers, qui tire la sonnette d’alarme.


141.900 logements autorisés en 3 mois, chiffre le plus élevé depuis 2007


Un nombre exceptionnel de demandes de permis de construire avait été enregistré en décembre, sans doute en lien avec l’entrée en vigueur de la RE2020 au 1ᵉʳ janvier 2022. Nombre d’autorisations ont été délivrées en début d’année.


La confiance des ménages et des acteurs du BTP se dégrade

L’INSEE a fait part ce mercredi de son indice de confiance des ménages, après avoir publié la veille son enquête trimestrielle dans la promotion immobilière et celle dans l’artisanat du bâtiment.


La CAPEB adopte un plan de transformation stratégique

nullLa confédération tenait son Assemblée générale ces 21 et 22 avril.


Campagne de recrutement chez Bouygues Bâtiment Sud-Est

140 postes sont à pourvoir au sein de la filiale de Bouygues Construction.


Le prix « Excellence BTP » remis à Nicolas Bottet

Celui-ci était le candidat de la région en carrelage.