CFE : la CAPEB s’indigne des hausses « arbitraires » | Lyon Pôle Immo

CFE : la CAPEB s’indigne des hausses « arbitraires »

La confédération des petites entreprises du bâtiment proteste contre les hausses importantes appliquées aux entreprises artisanales. Une fois de plus, les autoentrepreneurs sont visés par la confédération.

La CFE ne passe pas chez les artisans du bâtiment. Selon la CAPEB, selon certaines entreprises artisanales du bâtiment ont fait face à des augmentations très élevées de CFE. Pour certaines, la hausse peut monter jusqu’à 100%, 400 %, voire 1 000 %, par rapport à 2011, et ce « sans concertation ».

La confédération dénonce ainsi un « coup de grâce pour ceux qui peinaient déjà à faire face à une crise économique sans précédent et à la hausse de la TVA, qui passera à 10 % dès 2014 ». Elle trouve que cette hausse est ainsi une double peine pour ces entreprises, qui sont « les premières victimes de l’augmentation de la base de cotisation minimum », de nombreuses collectivités ayant augmenté la CFE jusqu’au plafond de 6 102 euros.

Les Présidents des CAPEB locales ont, pour protester, écrit aux Présidents d’intercommunalités et aux Préfets, afin de repousser le règlement de la CFE ou obtenir un dégrèvement tant qu’une solution équitable n’aura pas été trouvée. Ils souhaitent en outre que des aménagements législatifs soient votés au plus vite pour éviter ces augmentations non encadrées par les collectivités.

« Une faille sismique » avec les autoentrepreneurs

« Que feriez-vous si du jour au lendemain on multipliait vos impôts par cinq, voire bien plus ? En Côte d’Or, la CFE est passée de 137€ en 2011 à 1264€ en 2012. Si l’on applique cela aux 380 000 entreprises artisanales du bâtiment, cela conduit à 428 millions d’euros supplémentaires exigés des artisans du bâtiment d’un coup, sans prévenir » s’insurge Patrick Liebus, président de la CAPEB.

« Les plus petits et les plus utiles, qui constituent le tissu économique local de notre pays sont les premiers touchés. En même temps, l’écart de traitement entre nous et les auto-entrepreneurs, exonérés pour une année de plus du paiement de cette taxe, commence à ressembler à une faille sismique. Alors je me pose la question : que cherchent les pouvoirs publics ? Prendre en otage ceux qui sont implantés localement et qui ne pourront pas partir ? Tout en dopant artificiellement le nombre d’entreprises créées en favorisant les auto entrepreneurs ? Quand toutes nos entreprises auront mis la clef sous la porte ou que nous aurons licencié nos salariés, nous aurons perdu plus d’emplois que les auto-entrepreneurs n’en retirent aux statistiques de Pôle Emploi» a-t-il déclaré.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Après le résultat des élections, la FPI rappelle l’urgence sur le logement

Dans un communiqué, Pascal Boulanger, président de la FPI, a rappelé la nécessité de prendre les bonnes décisions la crise du logement.


La FFB Auvergne-Rhône-Alpes met en avant l’artisanat du bâtiment

L’organisation organisait la semaine dernière une visite d’entreprise à Béligneux dans l’Ain, à l’occasion de la semaine de l’artisanat de la FFB.


Élections législatives : la CAPEB rappelle ses valeurs

La confédération affirme son profond attachement aux valeurs fondamentales des entreprises artisanales du bâtiment.


La construction de logements toujours au plus bas

nullLe SDES a fait part vendredi de ses chiffres d’autorisations et de mises en chantier de logements au titre du mois de mai.


Agence France Locale acquiert 1.623 m² de bureaux dans Vertuo

Icade et Sogeprom ont cédé en VEFA ces bureaux dans cet immeuble à la Part-Dieu à Lyon.


La Ville de Lyon a présenté sa stratégie habitat


Cette stratégie, qui regroupe au total 30 actions, a pour objectif de répondre à plusieurs enjeux.


Renouvellement de partenariat entre la FRTP et l’Education nationale

nullLa FRTP AURA et l’Education nationale renouvellent leur partenariat en faveur de la promotion des métiers des Travaux Publics.


Fleurieu-sur-Saône : GrandLyon Habitat lance une opération en BRS

L’office public de l’habitat lance sa deuxième opération en bail réel solidaire dans cette commune du Val de Saône.


Partenariat entre BTP CFA AuRA et Vinci Energies France Tertiaire

Un partenariat a été signé lundi entre BTP CFA Auvergne-Rhône-Alpes et Vinci Energies France Tertiaire Centre-Est Sud pour dynamiser et renforcer l’apprentissage dans l’électricité.


La-Tour-de-Salvagny : 1ère pierre pour la résidence «Le Vallon de la Charrière»

nullCette pose de première pierre a été réalisée mardi 4 juin dernier en présence du maire de la commune, Gilles Pillon, et du vice-président de la Métropole de Lyon, Pierre Athanaze. Alliade a réservé 28 logements.


Vénissieux : la première pierre de «L’Archipel» a été posée

À Vénissieux, Quartus a posé jeudi la première pierre de L’Archipel, une résidence biosourcée de 177 logements au cœur du Grand Parilly.


La construction de logements au plus bas depuis 2000

nullLe SDES a fait part ce jeudi de ses statistiques des autorisations de logements et de mises en chantier au titre d’avril. Si un infime rebond a été décelé sur le mois, le SDES pointe des chiffres toujours au plus bas sur un an glissant. Une tendance également observée en Auvergne-Rhône-Alpes.


Vourles : inauguration de la résidence «Arbor&Sens»

nullVilogia a inauguré vendredi cette résidence seniors située au coeur de la commune du sud-ouest lyonnais.


Urban7 Factory, programme de 135 logements, a été inauguré

nullVilogia et Promoval ont inauguré vendredi 17 mai cette résidence forte de 6 bâtiments située le long de la rue de Gerland.


Adoption de la proposition de loi sur la régulation des meublés de tourisme

Cette proposition de loi doit permettre, selon Guillaume Kasbarian, «de simplifier les procédures et d’accompagner les collectivités dans ces projets».