Milkyway: 80% des matériaux valorisés ou recyclés

L’opération de DCB International et ANF Immobilier se veut être exemplaire sur le plan du recyclage des matériaux issu du bâtiment rénové.

L’opération immobilière Milkyway, dans le deuxième arrondissement de Lyon, se veut exemplaire du point de vue du recyclage des matériaux. En effet, 80% des matériaux issus de la phase de déconstruction ont été recyclés ou valorisés, selon le groupe.

L’opération est située dans le quartier Perrache, en face de l’ex-prison Saint Paul, elle aussi en phase de mutation. Cette opération, engagée par DCB International sur l’ancien siège du groupe Candia, développe 4.366 m², Cours Suchet, à proximité du TGV et de l’A7. Elle a été sélectionnée par la SPLA Lyon Confluence comme opération pilote d'éco-rénovation urbaine. DCB avait acquis ce site au terme d’un appel d'offres de l'assureur Groupama pour l'acquisition et la réhabilitation lourde de cet immeuble, dont la livraison est prévue pour janvier. Il a par la suite été vendu à ANF Immobilier.

Labellisation PEQA-BBC

L’immeuble sera notamment labellisé PEQA-BBC (Performance énergétique et qualité associée, bâtiment basse consommation). « Nous avons souhaité traiter cette opération d'éco-rénovation urbaine en BBC au travers d'une démarche environnementale forte. Il s'agissait de mettre en œuvre un processus de déconstruction doux et peu invasif, qui intègre aussi la valorisation des déchets », déclare Julien Rollet, directeur général de DCB International.

« ANF Immobilier souhaite résolument intégrer la dimension environnementale dans ses critères d'investissement. A ce titre, le Milkyway vise à être une référence en matière énergétique. Il sera labellisé PEQA-BBC (Performance énergétique et qualité associée, bâtiment basse consommation). Le projet est une vitrine pour le quartier de la Confluence et un exemple emblématique des rénovations les plus abouties de bâtiments tertiaires », rapporte Bruno Keller, président du Directoire d'ANF Immobilier.

Tri sélectif

Tout le second œuvre a été enlevé, seule la structure en béton a été conservée. C'est la société iséroise Tri'bat, spécialisée dans le développement de solutions intégrées de recyclage et de valorisation des déchets, qui a été retenue pour mener à bien cette opération.

« Pour arriver à recycler ou valoriser 80% des déchets issus de la démolition du second œuvre, comme nous l'avons fait sur le Milkyway, nous procédons à une déconstruction et un tri sélectif. Surtout, que ce soit pour le plâtre, le verre, le bois, le cuivre ou la ferraille, cela exige de parfaitement maîtriser les filières de retraitement et de travailler aussi sur la traçabilité des matériaux », explique Stéphane Galland, gérant de Tri'bat. « Demain, on peut imaginer qu'on construira des immeubles où chaque matériau utilisé sera entièrement recyclable ».

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Il aurait été sympa de préciser que AFAA architecture est l’agence d’architectes en charge du projet. En règle général, l’architecte est nom seulement à la naissance du projet mais il l’accompagne également au quotidien, veillant à la coordination de l’ensemble des entreprises associées.

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


« Il n’y a pas de risque de déséquilibre du marché »


Stéphane Jullien est le directeur du département bureaux de JLL à Lyon.


Villeurbanne : Yamada Dobby Co prend à bail 500 m² de locaux

Brice Robert Arthur Loyd a communiqué ses dernières transactions.


6,7 milliards d’euros pour la rénovation énergétique au coeur du plan de relance


Hertz prend à bail 1.091 m² de locaux d’activités à Gerland


Valoris Real Estate a annoncé installer à la location la société Hertz dans un local industriel de 1.091 m² dans ce quartier du 7ème arrondissement de Lyon.


Saint-Priest : JSC France prend à bail un local d’activité de 780 m²

EOL est intervenu en tant que conseil des deux parties.


Le président de la Métropole s’est rendu mardi dans la Vallée de la Chimie

Il était accompagné des différents maires du secteur, afin d’évoquer les principaux projets sur le territoire.


«Le télétravail est une bonne chose pour Roanne»

Philippe Madelrieux est le vice-président de la FNAIM de la Loire. Selon lui, une proportion plus importante de télétravailleurs devrait bénéficier au bassin roannais.


«La crise ne remet pas en cause l’idée de développer le tram, les télécabines et les bus»

Béatrice Vessiller est la nouvelle vice-présidente de la Métropole de Lyon en charge de l’urbanisme et du cadre de vie. Nous évoquons avec elle les transports, le renouvellement urbain, et les changements à venir dans le quartier de la Part-Dieu.


La Compagnie Foncière Lyonnaise acquiert le Cubiik


Vinci Immobilier et la compagnie ont signé la vente en l’état futur d’achèvement de l’immeuble en construction à Gerland, dans le septième arrondissement de Lyon.


Grégory Doucet et Bruno Bernard se sont rendus à l’OMS

Les deux élus étaient ce mercredi à Genève pour rencontrer les dirigeants de l’organisation mondiale de la santé et évoquer le projet d’académie de l’OMS à Lyon.


Le confinement a impacté la construction de locaux

Le service des données et études statistiques (SDES) du ministère de la Transition écologique a dévoilé ce mercredi ses chiffres d’autorisations à la construction et de mises en chantier de locaux non résidentiels.


Inova Software prend à bail 1.105 m² dans Villa Crillon


Brice Robert Arthur Loyd a fait part de ses dernières transactions au cours du mois de juillet.


Valoris ajoute une nouvelle corde à son arc

Le cabinet créé par Juliette Caudard en 2015 poursuit son développement. Les recrutements se succèdent tandis qu’un nouveau service est apparu à la faveur du confinement : la visite virtuelle des locaux.


La Métropole de Lyon va exonérer de CFE les entreprises fragilisées

null
La collectivité a annoncé procéder à une exonération de la cotisation foncière des entreprises (CFE) pour les secteurs les plus touchés par la crise sanitaire.