Mauvaise année 2012 pour l’artisanat du Bâtiment

Les entreprises du secteur ont vu leur activité baisser de 1% en 2012, selon la CAPEB, la principale organisation du secteur. Elle demande des mesures d’urgence pour la filière.

Patrick Liebus, le président de la CAPEB, s’est montré assez offensif hier à l’occasion des vœux de l’organisation, après la baisse d’activité de 1% enregistrée par les entreprises du secteur de la l’artisanat du bâtiment en 2012. « En dépit de nos avertissements, les Pouvoirs publics ont mis le secteur du bâtiment à genoux tout en nous faisant de belles promesses. Si nos menuisiers fabriquaient des langues de bois, l’activité serait relancée !» a lancé, provocateur, Patrick Liebus.

Baisse plus importante en 2013

Et l’année 2013 « ne se présente guère mieux » selon la CAPEB, avec une prévision entre – 2,5 et - 3% à ce jour confortée par le recul du dernier trimestre 2012 enregistré à - 2,5 %. Pour expliquer cette mauvaise passe, les artisans dénoncent un climat économique maussade mais aussi les mesures gouvernementales négatives pour le secteur : des charges, et notamment la TVA et la CFE, devenues écrasantes, la concurrence déloyale des auto-entrepreneurs, et les l’absence d’aide publique.

Les très petites entreprises ont en effet été tenues à l’écart des mesures d’aide, selon l’organisation: « elles ne sont pas représentées au Conseil d’administration de la Banque Publique d’investissement et plus de 202 000 artisans travaillant seul sans salarié sont exclus du Crédit d’Impôt Compétitivité Emploi (CICE) » note la CAPEB.  Elle estime ainsi que ce sont près de 40 000 emplois qui sont menacés entre 2013 et 2014.

Des objectifs irréalistes

« Rien ne nous aura été épargné en 2012 : en plus du ralentissement de l’activité incontestable, les mesures récemment prises par le Gouvernement ne nous laissent aucune chance de rebondir et montrent bien que l’artisanat du bâtiment est sacrifié sur l’autel de la crise» s’est plaint Patrick Liébus, Président de la CAPEB. Pour clamer leur mécontentement, les artisans du bâtiment vont manifester devant toutes les préfectures du pays le 18 janvier prochain, pour éviter que « 2013 ne soit pas l’année des dépôts de bilan».

« Le Gouvernement mène une politique de la bonne parole, notamment pour ce qui concerne le logement. L’objectif de 500 000 rénovations et de 500 000 constructions de logements par an est très ambitieux, mais complètement irréaliste puisque rien n’a été mis en place pour y parvenir. Il est temps d’exprimer notre ras-le bol et de dire stop aux belles promesses ! Nous donnons donc rendez-vous vendredi 18 janvier devant toutes les préfectures de France pour une mobilisation historique ! » poursuit Patrick Liebus.

5 exigences

La CAPEB demande notamment l’application d’une TVA à 5 % pour les activités de rénovation des logements, l’exclusion du secteur du Bâtiment du régime des auto-entrepreneurs, la défense du principe "mêmes Droits, mêmes Devoirs pour tous" fondé sur un renforcement significatif du nombre de contrôles, réalisés par l'administration, sur les chantiers notamment le soir, les samedis et dimanches.

Elle demande également que soient donnés les moyens au secteur du Bâtiment d'atteindre les objectifs du Président de la République de rénover plus de 500 000 logements par an et d'en construire le même nombre, et qu’un représentant des TPE soit créé au sein de la Banque Publique d’Investissement.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


« Jazz » a été bien accueilli aux Minguettes

null
Lyon Métropole Habitat, office public de l’habitat métropolitain, a lancé le week-end dernier son nouveau programme d’accession sociale à la propriété dans ce secteur de Vénissieux.


Les mises en ventes de logements neufs en chute libre à Lyon

La fédération des promoteurs immobiliers a communiqué il y a quelques jours les derniers chiffres en matière de réservations de logements neufs, et de prix, toujours orientés à la hausse.


Immobilier neuf : les craintes des promoteurs

La fédération des promoteurs immobiliers (FPI) a fait un point la semaine dernière sur l’activité du secteur au cours du premier semestre, marqué par le confinement.


Ardoix : pose de la première pierre de l’usine ASF 4.0

La Région Auvergne-Rhône-Alpes accompagne ce projet, qui devrait à terme permettre la création de 40 emplois.


Entrée en vigueur des logements évolutifs au 1er janvier prochain

Dans un peu plus de trois mois, l’obligation de construire des logements neufs avec des salles de bain adaptables avec zéro ressaut de douche sera effective.


LCA-FFB devient le « Pôle habitat FFB »

null
LCA-FFB organisait ce jour sa convention nationale. Elle a émis des propositions pour une reprise du secteur et annoncé son changement de dénomination


Le dispositif Pinel et le PTZ seront prolongés en 2022

C’est ce qu’a confirmé la ministre déléguée au logement à plusieurs reprises ces derniers jours. Le gouvernement a par ailleurs entamé un dialogue avec les professionnels dans le cadre du plan de relance.


«Nous sommes entrés dans une crise de l’offre»


Hervé Simon est le président de la fédération des promoteurs immobiliers en région lyonnaise. Nous évoquons avec lui l’activité du marché immobilier neuf.


Hélène Geoffroy, nouvelle présidente de la SERL


Le conseil d’administration du groupe SERL s’est réuni ce lundi. Les administrateurs, dont certains sont des nouveaux administrateurs représentant la Métropole de Lyon, ont élu la nouvelle présidente de la structure.


BTP Rhône et Métropole redoute l’inertie des aides étatiques et des projets locaux

null
Pour sa rentrée, Samuel Minot, le président de la Fédération BTP Rhône et Métropole a une nouvelle fois tiré la sonnette d’alarme. S’il reconnait que les mesures de soutien à l’économie et au secteur sont nombreuses, il craint leur inertie et par là-même, le risque qui pèse sur l’emploi.


Pierre Berger, nouveau président de la CERC Auvergne-Rhône-Alpes

Le président de la fédération régionale des travaux publics Auvergne-Rhône-Alpes a été élu à la tête de la cellule économique régionale de la construction Auvergne-Rhône-Alpes.


La CAPEB mitigée sur le plan de relance

La confédération s’est montré satisfaite des intentions du gouvernement en matière de rénovation énergétique, mais elle lui demande de lever les freins existants pour une relance efficace de l’activité du secteur.


Alila déçu par le plan de relance

Le groupe présidé par Hervé Legros a regretté un « manque total d’ambition » du plan de relance pour sortir de la crise du logement.


La FFB satisfaite du plan de relance, mais émet des réserves sur le neuf

La fédération s’est montré positive sur le plan, qui comprend 7 milliards d’euros d’aides supplémentaires pour la rénovation énergétique du parc existant. Elle émet toutefois des réserves sur le logement neuf.


Chiffres mitigés pour la construction de logements en juillet

Si la construction de logements est toujours en phase de reprise après le trou d’air de mars-avril, juillet a été marqué par un léger reflux de la construction après un vif rebond suite au déconfinement.