Le moral des acheteurs immobiliers s’améliore

Selon la dernière étude TNS Sofres pour Logic Immo, près de 3 millions de français sont candidats à l’accession. Une bonne partie d’entre eux attend toutefois une baisse des prix.

Le moral des acheteurs immobiliers français s’améliore. Le nombre de ces derniers a nettement augmenté depuis octobre. Ils sont en effet 3 millions d’acheteurs potentiels, un chiffre supérieur à celui de la dernière étude, lorsqu’ils n’étaient que 2.5 millions. En outre, 61% d’entre eux estiment en effet que le moment est propice à l’achat immobilier, contre 37% il y a quatre mois.

« La baisse des taux d’intérêt qui ont plongé en deçà de leur niveau historique de 2010 est la première cause de ce regain d’intérêt. Même si les perspectives économiques restent perçues comme défavorables, les futurs acquéreurs sont attirés par les conditions de plus en plus attractives du marché » indique Stéphanie Pécault, Responsable Etudes de Logic-immo.com. En outre, la situation financière personnelle des futurs acquéreurs s’est stabilisée, 67% d’entre eux faisant part d’une stabilisation de leur situation financière au cours des 6 derniers mois.

Mais ces bons chiffres doivent toutefois être tempérés : beaucoup ne croient pas en l’aboutissement de leur projet à court terme. « Seuls 56% croient en la concrétisation de leur acquisition dans les 6 prochains mois » indique Stéphanie Pécault. Outre l’absence de biens correspondant à leurs attentes, le niveau élevé des prix est également un écueil, 51% d’entre eux continuant à attendre une baisse des prix dans les 6 prochains mois, contre 8% une hausse des prix? « Parmi eux, 37% anticipent une baisse des prix de moins de 5%, autant prévoient une baisse entre 5 et 10% et 21% envisagent une baisse des prix de plus de 10% » note l’étude. Aussi, malgré cette remontée du moral des ménages, la situation attentiste dans laquelle le marché est plongé risque fort de perdurer.






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


L’indicateur de tension immobilière toujours élevé à Lyon

Le nombre d’acheteurs en recherche pour un bien en vente reste toujours élevé, selon le baromètre national de février de MeilleursAgents.com.


2018 devrait être en-deçà des records de 2017, selon Crédit Foncier

L’établissement a, lors d’une conférence de presse organisée mercredi livré son analyse sur les marchés immobiliers résidentiels et tertiaires, et leurs perspectives pour 2018.


Lyon : +20% pour les prix de l’immobilier dans le 1er arrondissement

null
Selon LPI-Seloger, les prix augmentent sur un an, de plus de 20% dans quatre arrondissement de Lyon.


2017, « une année absolument record »

Maître Gabriel Nallet, notaire, est le responsable de l’observatoire de l’immobilier sur le territoire de l’Isère. Il évoque avec Lyon Pôle Immo les premières tendances découlant des chiffres des notaires en matière de ventes de logements anciens dans le département de l’Isère.


Lyon : un marché immobilier sous tension

null
La Chambre du Rhône de la FNAIM dressait lundi un bilan de l’année immobilière, dans la Métropole de Lyon et le département du Rhône. L’activité a été forte sur l’année écoulée.


Bonne année 2017 pour l’immobilier de luxe

Sotheby’s International Realty France – Monaco a fait état de ses meilleurs résultats depuis 2011.


« En trois ans, le volume de transactions a augmenté de 42% en France »

Jean-Marc Torrolion est le président de la FNAIM. Il évoque le bilan du marché 2017 et les perspectives 2018, ainsi que la contribution de la fédération réalisée à l’occasion de la conférence de consensus sur le logement.


Des hausses de prix de 16% dans la presqu’île de Lyon

Le dernier baromètre LPI-Seloger a fait état de hausses significatives dans les 1er et 2e arrondissement de Lyon.


Prix de l’immobilier en 2017: +4,2% en France et +5,3% à Lyon, selon la FNAIM

null
L’activité a été très forte en 2017, selon la fédération, qui fait état de 986.000 ventes au niveau national.
» Des hausses de prix de 16% dans la presqu’île de Lyon, selon LPI-Seloger


Les prix de l’immobilier en hausse de 2.2% à Lyon en 2017

Century 21 présentait lundi matin son bilan 2017 en matière de transactions. Malgré une année record en termes de volumes, les prix n’ont progressé que de 1,2% au niveau national.
» Immobilier : Meilleursagents.com tire le bilan de 2017
» Orpi évoque une hausse des prix de l’ordre de 3,3% en 2017
» Hausse des transactions de 11,5% en 2017, chez Guy Hoquet


Immobilier : Meilleursagents.com tire le bilan de 2017

Selon le site, les prix et les volumes ont augmenté l’an dernier. Mais cette hausse des prix est diverse suivant les zones étudiées.


Les professionnels de l’immobilier restent optimistes

null
Le Crédit Foncier a livré jeudi sa 10e édition de son étude sur le moral des professionnels de l’immobilier. Celui-ci se maintient à un niveau très élevé.


Vers des volumes de vente record en 2017

null
Les notaires de France ont fait état mardi de leur note de conjoncture arrêtée à fin septembre 2017. Les prix des appartements sont en hausse à Lyon, et en baisse à Saint-Etienne.


Une hausse des prix immobiliers en ralentissement selon LPI-Seloger

LPI Seloger a fait état mercredi de son analyse de fin d’année sur le marché immobilier.


Des hausses de prix supérieures à 10% dans 4 arrondissements de Lyon

LPI-Seloger a fait état de son baromètre sur les prix de l’immobilier, qui montre une certaine accalmie au niveau national.