Primaires à droite à Lyon: les candidats fourbissent leurs armes

Nora Berra se dit dans un esprit de conquête, Michel Havard se félicite de l’organisation de primaires, Emmanuel Hamelin se dit « confiant et pugnace ».

Désormais engagés dans les primaires à droite pour les municipales lyonnaises, les candidats à l’investiture UMP se projettent désormais dans la campagne des primaires. Après la décision annoncée par la fédération UMP du Rhône d’organiser des primaires ouvertes à Lyon fin mai début juin, l’ex secrétaire d’Etat Nora Berra a indiqué vouloir mettre en oeuvre « un pacte municipal novateur et dynamique » s’appuyant sur l’économie, la politique sociale et la préservation de l’environnement, « les trois piliers du développement durable ».

Elle assure sur son blog être « dans un esprit de conquête » dans l’optique de ces primaire : « Il me paraît en effet primordial d’enclencher une nouvelle dynamique afin de rénover le paysage et les pratiques politiques aujourd’hui à l’œuvre » a­t-il indiqué. Elle se dit notamment satisfaite de la charte de bonne conduite à laquelle les candidats ont adhéré, et ce « afin d’aboutir au plus large rassemblement à l’issue de ce processus démocratique ».

Michel Havard « se réjouit » de la primaire

Michel Havard s’est de son côté dit satisfait de l’organisation de primaires. « Je me réjouis de cette décision qui valide ma proposition émise il y a 9 mois maintenant » note le chef de l’opposition UMP au conseil municipal de Lyon. « Je suis convaincu que cette procédure, sil elle se déroule dans de bonnes conditions, donnera au candidat de la Droite et du Centre une légitimité et une dynamique dans l’optique de la reconquête de Lyon » a indiqué Michel Havard. Il s’est toutefois dit attentif aux modalités d’organisation de cette primaire, et notamment les dépenses qui y seront afférentes. Elle devra être «  la plus mesurée possible car elle sera intégrée aux comptes de campagne des municipales ».

Le candidat souhaite, tout comme Nora Berra, appliquer un code de bonne conduite. « Chaque candidat ne doit pas oublier que nous devons avoir un objectif commun, celui de battre le candidat socialiste en 2014. Je souhaite que ces "Primaires pour l'alternance" soient un préalable au rassemblement de la Droite et du Centre et que chaque candidat s'engage à soutenir, sans condition, celui ou celle qui sera arrivé en tête. Ne laissons pas nos adversaires tirer profit de notre initiative » a expliqué Michel Havard.

« La seule solution »

Une opinion sensiblement partagée par Emmanuel Hamelin, qui s’est également exprimé par voie de communiqué : "Nos électeurs attendent de nous que nous soyons rassemblés plutôt que de nous voir partir en campagne les uns contre les autres. C’est un point essentiel car l’objectif n’est pas de mener une campagne de dénigrement entre nous mais de proposer aux Lyonnais une alternative crédible et ambitieuse face à Gérard Collomb" a-t-il indiqué.

Pour lui les primaires s’imposent comme "la seule solution qui aujourd’hui puisse apporter une légitimité incontestable à celui ou celle qui portera nos couleurs face au maire socialiste Gérard Collomb". "Fort également des sondages réalisés depuis deux ans, qui m’ont toujours placé en tête des candidats de la droite et du centre j’aborde cette campagne avec confiance et pugnacité. Je suis dans une dynamique de propositions", a-t-il expliqué.

 






Si vous avez apprécié cet article, s'il vous plait, prenez le temps de laisser un commentaire ou de souscrire au flux afin de recevoir les futurs articles directement dans votre lecteur de flux.

Commentaires

Article synthétique, j’aime bien.
cordialement
Maxime NOËL

Signaler un abus
Laisser un commentaire

(requis)

(requis)


Silex 2 se veut une réponse aux nouveaux enjeux tertiaires


La transformation de l’ex-tour EDF se poursuit. Covivio organisait il y a quelques jours une visite au sein du bâtiment en cours de chantier.


Deux expérimentations lancées par LPA, issues de son Lab

Le Lab LPA avait été créé il y a trois ans. Il s’engage dans une phase d’expérimentation avec deux startups, Carl et Mob-Energy.


Large soutien des élus suite aux menaces à l’encontre de Jérémie Bréaud

Le maire de Bron, menacé de mort, a reçu des soutiens tant de la part des élus de droite que des élus de l’opposition.


La SPL Lyon Confluence récompensée au SIATI

La SPL a reçu le trophée d’or de la transformation urbaine la plus innovante dans la catégorie « Aménageurs ».


Le SYTRAL deviendra un EPL au premier janvier 2022

Le syndicat mixte a annoncé amorcer son évolution en établissement public local, du fait de l’application prochaine de la loi d’orientation des mobilités.


Grégory Doucet nommé président du conseil de surveillance des HCL

Le maire de Lyon a été élu ce lundi à l’unanimité des suffrages exprimés président du conseil de surveillance des Hospices Civils de Lyon.


Grégory Doucet, co-président de la commission «santé» de France Urbaine

Suite à l’élection du bureau et de Johanna Rolland à la présidence de l’association, les premières nominations aux co-présidences de commissions ont été dévoilées ce lundi. Gaël Perdriau reste coprésident de la commission « Sécurité ».


350 millions d’euros pour développer des programmes de logements denses

C’est l’un des éléments du plan de relance économique de 100 milliards d’euros dévoilé à la rentrée par le gouvernement: l’accompagnement des collectivités pour développer des logements.


Lyon, Saint-Étienne et Grenoble entrent en couvre-feu

Un couvre-feu est mis en place dans les trois métropoles de 21h00 à 06h00 pour une durée minimale de 4 semaines. Le télétravail est de nouveau promu.


Le 2ème trimestre a vu un recul du nombre d’ouvriers du BTP inférieur à celui de l’activité

La crise sanitaire liée à la Covid-19 a eu un lourd impact sur toutes les activités du secteur de la construction au 2ème trimestre, a indiqué le service des données et études statistiques (SDES).


Doucet et Bernard signataires d’une lettre ouverte pour la baisse des émissions

Coordonnée par C40 Cities et Eurocities, une lettre ouverte a été adressée par 58 maires de toute l’Europe à la présidente du Conseil de l’Union européenne et au président du Conseil européen pour rehausser les objectifs de réduction des émissions pour 2030.


Lyon et Francfort célèbrent leurs 60 ans de jumelage

Cela fait tout juste 60 ans, le 15 octobre 1960, que les deux villes signaient une convention de jumelage, scellant ainsi sur notre territoire la réconciliation engagée dans l’après-guerre.


Philippe Pelletier reconduit à la présidence du Plan bâtiment durable

La ministre déléguée au logement, Emmanuelle Wargon, appelle pour sa part « à amplifier l’action ».


Un jury citoyen et des événements pour relancer la Cité de la gastronomie

Bruno Bernard a rencontré ce mardi l’ensemble des membres du fonds de dotation de la Cité de la gastronomie.


La Métropole de Lyon veut le retour d’une régie publique de l’eau


Bruno Bernard, Président de la Métropole de Lyon et Antoine Frérot, Directeur Général de Véolia se sont rencontrés ce lundi afin d’échanger sur l’actuelle exploitation du réseau d’eau potable.